Revue de presse du 28 octobre au 3 novembre 2019

Télécharger en PDF
Lecture : 30 min
Print Friendly, PDF & Email

Christine Lagarde lance un avertissement à l’Allemagne

L’ex-patronne du FMI, qui remplace Mario Draghi à la tête de la BCE à partir de vendredi, a jugé, mercredi dernier sur RTL, que les pays de la zone euro en excédent budgétaire n’avaient « pas vraiment fait les efforts nécessaires » pour soutenir la croissance. Elle a ciblé plus particulièrement l’Allemagne et les Pays-Bas.

Source : les Échos (30 octobre)

Premier faux pas de la présidente de la BCE. Il n’est pas dans ses attributions de décider des politiques économiques mises en œuvre par les États. Ses déclarations confirment ce que Vincent Brousseau affirmait lors de l’université de Vallères : elle n’est pas une « banquière centrale ». 

France – Impunité ?

Collision mortelle à Lamballe : pourquoi Marc Le Fur est-il sorti du train avant tout le monde ?

Vendredi 25 octobre, un conducteur âgé de 71 ans est décédé lors d’une collision entre sa voiture et un train au passage à niveau de Noyal, près de Lamballe (Côtes-d’Armor). Le député Les Républicains Marc Le Fur, vice-président de l’Assemblée nationale, était présent à bord de ce train. Il est descendu « dans le cadre d’une procédure interne », justifie la SNCF, faisant valoir son statut de « personnalité ». La CGT cheminots de Brest et Landerneau attaque l’attitude du parlementaire.

Source : Ouest-France (27 octobre)

Encore un député qui se croit tout permis et au-dessus des lois.

Détournement de fonds publics : le président LREM de la Région Guadeloupe et sa vice-présidente placés en garde à vue

Les soupçons de détournement de fonds publics portent sur l’embauche de Pascal Averne, qui a occupé les fonctions de directeur de cabinet à la mairie de Basse-Terre et d’inspecteur général des services au conseil régional de Guadeloupe en janvier 2015 et avril 2018.

Source : Orange (30 octobre)

Chaque semaine apporte son lot de nouvelles d’un représentant véreux de LREM : tel est le triste état de République bananière dont les Français semblent s’être hélas accommodés.

Le lobby bancaire perd sa directrice générale qui rejoint Bercy

Marie-Anne Barbat-Layani, depuis cinq ans directrice de la Fédération bancaire française (FBF), vient d’être nommée secrétaire générale des ministères économiques et financiers. Benoît de La Chapelle Bizot, l’actuel directeur général délégué de la FBF, a été nommé par le comité exécutif de la fédération pour la remplacer par intérim. 

Source : la Tribune (30 octobre)

Une financière qui rejoint le ministère des Finances, quoi de plus logique ? Sauf qu’il s’agit d’une administration publique, censée être au service de l’intérêt général et non d’un groupe privé. Le plus comique, dans ce conflit d’intérêts, c’est que Mme Barbat-Layani avait travaillé à Bercy avant même d’aller dans le privé et avait conseillé le ministre socialiste de l’Économie Christian Sautter pour les questions européennes.

Coup de théâtre : un député LREM arrêté et mis en examen pour trafic de drogue

Un député suppléant de La République en marche a été arrêté en août dernier dans une affaire de trafic international de drogue. L’affaire, jusqu’ici tenue secrète, a été révélée ces dernières heures.

Source : le Courrier du Soir (1er novembre)

Les affaires visant les cadres de LREM se multiplient. Avec celle-ci, on a l’impression d’avoir franchi un palier, celui qui sépare les abus de pouvoir des élus et le grand banditisme.

Le député LREM Moussa Ouarous.

France – Divers

Le film Au nom de la terre avec Guillaume Canet connaît un succès inattendu

Le film Au nom de la terre, dans lequel Guillaume Canet tient le rôle principal, a pour but d’alerter sur le monde paysan. Depuis sa sortie, il y a un mois, le long métrage connaît un succès en salles auquel personne ne s’attendait.

Source : CNews (25 octobre)

Les Français tiennent à leur modèle agricole, qui pourtant est en train de s’effondrer. La mise en concurrence inéquitable face à d’autres pays et l’hyperproductivisme (art. 39 du TFUE) sont deux raisons majeures de cette catastrophe, liées à l’UE.

SNCF : une période de transition avant le départ des trains donné par le conducteur seul

La direction de la SNCF a présenté vendredi aux organisations syndicales la période de transition menant au démarrage des trains déclenché par le seul conducteur plutôt que par un agent en sol, prévu par une directive européenne, a-t-on appris auprès d’elle.

Source : Ouest-France (25 octobre)

La rentabilité prime la sécurité… en vertu des directives européennes.

La CNIL s’oppose à la reconnaissance faciale à l’entrée des lycées

La Commission nationale Informatique et Libertés a indiqué mardi qu’elle s’opposait à la mise en place d’un système de reconnaissance faciale que souhaitent expérimenter deux lycées à Nice et à Marseille.

Source : le Figaro (29 octobre)

La reconnaissance faciale appartient à ce monde du tout-sécuritaire que l’on voudrait nous imposer. Avec la généralisation des caméras, le recoupement des données personnelles et, qui sait, le puçage humain à venir, voilà un monde que n’aurait même pas pu imaginer George Orwell dans 1984

Diffamation : Jean-Luc Mélenchon échappe au procès grâce au silence de l’Assemblée

Le leader de La France insoumise échappe à une mise en examen. Jean-Luc Mélenchon était pourtant visé par une plainte en diffamation de Bernard Cazeneuve, qu’il avait qualifié de « gars qui s’est occupé de l’assassinat de Rémi Fraisse », militant écolo tué par l’explosion d’une grenade lors d’une manifestation en 2014. Non seulement Mélenchon s’est réfugié derrière son immunité parlementaire mais en plus les députés lui ont facilité la tâche en n’accédant pas à la demande de levée d’immunité.

Source : l’Express (29 octobre)

Incendie de Lubrizol : pour Macron, pas de « défaillance des services de l’État »

Le président de la République s’est rendu mercredi soir à Rouen. L’inquiétude reste forte sur place concernant l’impact sanitaire et environnemental de la catastrophe du 26 septembre.

Source : le Monde (30 octobre)

Le Monde omet de parler des habitants qui étaient hors du cordon de sécurité et qui hurlaient « Macron démission »  – relaté par RT France. Comment la population ne pourrait-elle pas être estomaquée que Macron ne daigne se déplacer que plus d’un mois après le drame et de tous les manquements de l’État qui vont avec ?

Un homme portant un masque à gaz, lors d’une manifestation pour exprimer les inquiétudes de la population sur les conséquences potentielles de l’incendie de l’usine chimique de Lubrizol, le 26 octobre 2019 à Rouen. (Lou Benoist – AFP)

Assurance-chômage : le gouvernement s’apprête à appliquer sa réforme explosive

À partir du 1er novembre prochain, les conditions d’accès au régime de l’assurance-chômage vont être particulièrement durcies pour les nouveaux demandeurs d’emploi. Il faudra désormais avoir travaillé 910 heures pendant 6 mois, contre auparavant 610 heures pendant 4 mois, soit une hausse de 50 % du temps nécessaire pour ouvrir des droits d’indemnisation. 

Source : la Tribune (29 octobre)

L’UE a demandé la réforme de l’assurance-chômage à la France, à travers les GOPÉ 2016-2017. Le gouvernement français ne fait donc qu’appliquer les choix faits par des technocrates bruxellois.

Emmanuel Macron provoque un incident diplomatique avec la Bulgarie

Le gouvernement bulgare s’indigne des propos d’Emmanuel Macron et demande des excuses. Dans un entretien à Valeurs actuelles, le président français a dit « préfère[r] avoir des gens qui viennent de Guinée ou de Côte d’Ivoire légaux que des filières bulgares ou ukrainiennes clandestines. »

Source : RFI (3 novembre)

Macron, ce grand européiste, qui en toute schizophrénie n’a que mépris pour ses voisins européens.

Union européenne – Pourquoi ça coince ?

François Asselineau demande au gouvernement un grand débat national sur la contribution nette de la France au budget de l’UE.

Cette contribution risque d’exploser dans les prochaines années en raison du Brexit, de l’incorporation planifiée de nouveaux États membres, et des programmes de dépenses grandioses prévus par Bruxelles pour l’innovation, le changement climatique et la sécurité. À l’heure où le pays s’enfonce dans l’autodestruction et la misère, la priorité du gouvernement devrait plutôt être de protéger les citoyens Français.

Source : UPR (31 octobre)

Brexit : pour sortir de l’impasse, le Royaume-Uni convoque des législatives anticipées en décembre

Les élections réclamées par Boris Johnson ont été acceptées par les députés britanniques. Le scrutin sera organisé le 12 décembre.

Source : les Échos (29 octobre)

Boris Johnson ayant habilement manœuvré, les travaillistes ont dû s’incliner et accepter des élections anticipées. Si rien ne permet d’anticiper les résultats, on peut toutefois supposer que le Brexit Party devrait faire son entrée au Parlement britannique.

L’Allemagne s’oppose à une « politique monétaire verte » souhaitée par Lagarde

Christine Lagarde, qui va prendre la tête de la Banque centrale européenne, estime que le changement climatique doit être intégré au sein des objectifs de l’institution monétaire. 

Source : la Tribune (29 octobre)

La BCE s’est éloignée de ses objectifs initiaux de seule stabilité de la monnaie… ce qui irrite forcément l’Allemagne qui ne s’y retrouve plus.

Roumanie et Hongrie recrutent jusqu’en Asie

Confrontées à une pénurie croissante de main-d’œuvre qui menace de gripper leur économie, la Roumanie et la Hongrie déroulent le tapis rouge aux travailleurs asiatiques.

Source : l’Essentiel (28 octobre)

Alors qu’au même moment le chômage fait des ravages dans l’Europe du Sud et en France. L’Europe-puissance pour contrer l’Asie… vraiment ? L’Europe de la solidarité… vraiment ?

La fin du changement d’heure : pourquoi ça coince

Alors que les eurodéputés se sont prononcés en mars pour la fin du changement d’heure, ce dossier pourrait encore traîner un certain temps tant les sujets brûlants s’accumulent sur la table de travail de la Commission européenne.

Source : Europe 1 (26 octobre)

L’UE n’est pas capable de s’entendre sur un simple changement d’heure, parce que c’est la cacophonie à 27 ou 28 pays. Alors imaginons sur des sujets plus compliqués ?

L’effondrement électoral des partis gouvernementaux européistes se poursuit en Allemagne

Les partis gouvernementaux perdent du terrain face à des formations radicales. Cette évolution qui rappelle les années 1920 est lourde de menaces.

Source : UPR (30 octobre)

Union européenne – Divers

L’ancienne chef de la diplomatie européenne devient lobbyiste pour une société privée de sécurité 

Catherine Ashton a été la première haute représentante de l’Union européenne pour les Affaires étrangères et la Politique de sécurité, et la vice-présidente de la Commission européenne, de 2010 à 2014.

Source : EU Observer (28 octobre) – en anglais

Bien que travailliste, Catherine Ashton, « baronne »  depuis 1999 (et donc membre à vie de la « Chambre des Lords »  britannique), a manifestement pris de l’aristocratie le goût des privilèges. Son nouveau travail pour l’entreprise canadienne Gardaworld devrait être strictement interdit, à cause des évidents conflits d’intérêts. Mais dans l’Europe du capitalisme de connivence, où les élites rivalisent de corruption, personne ne bronche.

La baronne Catherine Ashton. (ec.europa.eu)

En Europe, le chômage se stabilise, la croissance cale

La croissance dans la zone euro est restée stable au troisième trimestre, mais à un niveau faible de 0,2 %, selon une première estimation, ce jeudi, de l’Office européen de statistiques Eurostat, signe d’une stagnation de l’activité en Europe. 

Source : la Tribune (31 octobre)

L’économie européenne, et en particulier celle de la zone euro, est bien poussive : la croissance reste atone et le chômage ne doit sa stabilisation qu’au maquillage des chiffres. On a beau faire sortir les demandeurs d’emploi des statistiques, tout le monde peut constater que la pauvreté progresse, y compris en Allemagne. L’austérité sans fin est le prix à payer pour sauver l’euro. Mais cela en vaut-il la peine ?  

L’UE ouvre une enquête sur la reprise des Chantiers de l’Atlantique par Fincantieri

Fincantieri, qui met en avant la nécessité de faire face à la concurrence des chantiers navals asiatiques, veut acquérir auprès de l’État français 50 % des parts des Chantiers de l’Atlantique. En vertu d’un accord conclu en septembre 2017, la France a parallèlement accepté de prêter 1 % des parts au groupe italien pour lui permettre de prendre le contrôle opérationnel de la compagnie sous condition d’engagements concernant l’emploi, la gouvernance et la propriété intellectuelle.

Source : Challenges (30 octobre)

Le commentaire rédigé pour la semaine du 14 au 20 janvier 2019 reste d’actualité : « Au jeu de la concurrence internationale, les Français semblent encore une fois bien naïfs, du moins le gouvernement, qui a poussé à cette alliance avec l’Italien Fincantieri dans un domaine industriel de pointe. »

Le Danemark autorise la construction de Nord Stream 2

Pour ses détracteurs européens ainsi que les États-Unis, l’achèvement du gazoduc va accroître la dépendance des Européens au gaz russe.

Source : le Figaro (30 octobre)

Fidèle alliée des États-Unis, l’Allemagne sait toujours prendre quelques libertés quand il s’agit de préserver ses intérêts. Or Merkel sait bien que l’économie allemande dépend de l’approvisionnement énergétique russe. Elle a donc tout fait pour aider à la réalisation de ce gazoduc, qui fait partie de la stratégie gazière de Poutine. Après avoir longtemps hésité, à cause d’intenses pressions, le Danemark a habilement tiré avantage de la situation.

Syrie

Premiers combats meurtriers entre Syriens et Turcs

Des combats ont opposé directement les armées turque et syrienne pour la première fois depuis l’arrivée des soldats de Damas dans le nord du pays.

Source : le Parisien (30 octobre)

Le traité de l’OTAN stipule que si l’un de ses membres est attaqué, les autres membres doivent lui porter secours. Il suffirait donc qu’un incident opportun, comme par exemple des soldats syriens franchissant « accidentellement »  la frontière (ce genre de cas s’est déjà produit, notamment un avion russe descendu par la Turquie), pour que la Turquie puisse se considérer agressée. Ainsi la France, en tant que membre de l’OTAN, serait bien obligée de suivre l’escalade, conformément au traité. Ce serait en plus une nouvelle occasion pour l’oligarchie euro-atlantiste d’espérer renverser Bachar al-Assad.

Des soldats turcs lundi à l’est de la ville syrienne de Ras al-Aïn. (AFP – Nazeer al-khatib)

Derrière la mort du Calife, la vraie stratégie américaine

Le chef de Daech, Al-Baghdadi, a été tué par un commando états-unien. Il était près d’une base militaire turque en Syrie. Le président Trump veut redorer son blason après avoir lâché les Kurdes et prendre la main sur l’or noir du Nord-Est.

Source : l’Humanité (28 octobre)

Al-Baghdadi, autoproclamé successeur du prophète (« calife » ), avait déjà été annoncé mort plusieurs fois. Derrière cette mise en scène, les États-Unis massent des troupes au sud de la Syrie, sous prétexte de « protéger »  les puits de pétrole. C’est qu’il s’agit d’empêcher la reconstitution de « l’arc chiite »  (Iran-Liban), véritable motif de la guerre de Syrie.

Le Pentagone s’approprie le contrôle des champs de pétrole dans le nord-est de la Syrie

Les militaires américains assureront la protection des champs pétroliers syriens et couperont court aux tentatives de se les approprier, a annoncé le Pentagone, expliquant que l’objectif était de laisser les forces kurdes s’en servir.

Source : Sputnik (28 octobre)

La prétendue lutte des États-Unis contre Daech a bon dos !

Monde

Le président chilien remplace un tiers de ses ministres pour tenter d’apaiser la crise sociale

Le président chilien, Sebastian Piñera, a remplacé les ministres de l’Intérieur, de l’Économie et des Finances.

Source : le Monde (28 octobre)

Mis en difficulté par l’immense pression populaire, critiqué pour sa répression brutale, le président Piñera tente une diversion tactique par ce remaniement où quelques ministres jouent l’habituel rôle de fusibles. Excédé par cinquante ans de néolibéralisme, le peuple chilien ne se satisfera probablement pas de ces mesures cosmétiques.

Heurts entre le palais présidentiel de la Moneda et la place Italia, devenue l’épicentre des manifestations depuis le début de la contestation sociale. (Rodrigo ABD – AP)

Afghanistan : des milices soutenues par la CIA tuent en toute impunité

Selon l’ONG Human Rights Watch, la CIA a soutenu des milices afghanes s’étant rendues coupables de « violations graves » durant le conflit, allant « jusqu’à des crimes de guerre ». Les États-Unis ont immédiatement contesté ces affirmations.

Source : RT France (31 octobre)

À travers l’appartenance de la France à l’OTAN, les Français se rendent complices de ces crimes.

Argentine : le péroniste Alberto Fernandez remporte la présidentielle dès le premier tour

Le président sortant, Mauricio Macri, achève son mandat au milieu de la pire crise économique que l’Argentine ait vécue depuis 2001. Le candidat péroniste de centre-gauche, Alberto Fernandez, a remporté dimanche l’élection présidentielle en Argentine au premier tour. À 80 % de bulletins dépouillés, il obtenait 47,45 % des voix, contre 41,11 % pour son concurrent.

Source : l’Express (28 octobre)


Vos retours et propositions d’articles sont les bienvenus sur selection_infos@upr.fr.

Pour changer les choses, nous vous invitons également à partager massivement cette revue de presse ! Vous pouvez recevoir chaque semaine le courriel prêt à diffuser sur simple demande à selection_infos@upr.fr.

Enfin, vos dons sont très importants pour permettre à l’UPR de continuer à vous fournir encore et toujours du contenu de qualité.

Coordination de la revue de presse : David Pauchet

Rédacteurs : Maxime Forner, Thierry Lacour, Gilles Marceau, David Pauchet

Relecture : équipe de relecture

Validation finale : François Asselineau

Débit faible ou difficultés pour visionner sur Youtube ? Vous pouvez télécharger les conférences de l’UPR à partir du site d’un militant sur : http://www.upr1.world/Asselineau.html. Quant aux derniers entretiens d’actualité, ils sont téléchargeables à cette adresse : http://www.upr1.pw.

Vous avez relevé une erreur dans le contenu de cette page, et vous souhaitez la signaler ? Pour cela, surlignez-la, puis appuyez simultanément sur les touches Ctrl + Entrée. Nous procéderons aux corrections si nécessaire et dès que possible.

Aidez-nous ! Partagez :