Revue de presse du 29 avril au 5 mai 2019

Télécharger en PDF
Lecture : 32 min
Print Friendly, PDF & Email

Les représentants des indigènes waorani, souriants, au tribunal pénal de Puyo. (AFP)

Équateur : victoire indigène contre l’industrie pétrolière

Au terme de deux semaines de délibéré, un tribunal pénal de Puyo a validé un recours intenté par cette tribu pour être protégée contre le projet du gouvernement d’ouvrir 1 800 km2 de son territoire à l’exploitation pétrolière. Les juges ont déterminé que ce projet attentait au droit constitutionnel des peuples à l’autodétermination et à être consultés sur l’extraction de ressources non renouvelables dans leur habitat.

Source : le Matin (27 avril)

Bonne nouvelle pour les indigènes dont les réserves sont souvent menacées dans les pays d’Amérique. Il est évident que les droits des peuples doivent primer la seule logique du profit, et c’est aussi dans cet esprit que l’UPR a toujours défendu en France le référendum local pour que la population puisse se prononcer sur le bien-fondé de grands projets.

France

Un projet foncier de plusieurs milliards entoure Notre-Dame de Paris depuis 2016

En décembre 2016, un projet de refonte globale de l’île de la Cité a été présenté au président François Hollande. Pour une valeur foncière créée dépassant le milliard d’euros, ce rapport prévoit la privatisation du patrimoine public (47 % de foncier sont détenus par le public) et donc la monétisation du flux du premier site touristique de France (plusieurs centaines de millions d’euros pour 15 millions de visiteurs annuels).

Source : Katehon (24 avril)

Ce rapport commandé sous Hollande avec l’appui d’Anne Hidalgo ajoute une pierre à ce qu’avait réalisé Hollande : vente d’une île dans l’océan Indien (rejetée par les parlementaires), vente au Qatar d’une propriété en Autriche, vente d’un appartement à New York, etc. Après l’avoir dépecée, il faut défigurer la France.

Projet de dalle transparente censée remplacer le parvis de Notre-Dame de Paris.

La Moselle veut devenir un « eurodépartement »

Le département de Moselle a annoncé jeudi 2 mai son intention de devenir un « eurodépartement », en prenant appui sur le discours d’Emmanuel Macron du 25 avril en faveur d’une « différenciation territoriale ».

Source : LCI (2 mai)

Après la Région Alsace, qui devient la collectivité européenne d’Alsace, c’est au tour du département de la Moselle d’entrer dans une logique de démantèlement du territoire national. Cerise sur le gâteau, nul n’a bien sûr demandé l’avis de la population mosellane, dont l’histoire a déjà été suffisamment douloureuse et qui n’a sans doute pas besoin de cela.

France Ô n’est « pas indispensable » pour la visibilité de l’Outre-mer, estime Emmanuel Macron

Emmanuel Macron a justifié jeudi la fermeture annoncée de France Ô en ne jugeant « pas indispensable » la chaîne nationale dédiée à l’Outre-mer, chacun des territoires ultramarins disposant de sa chaîne de télévision.

Source : Outre-mer la 1re (26 avril)

À l’inverse de ce que fait Macron, l’UPR, par la voix de son président, a maintes fois exprimé que ces territoires « éloignés » devaient être revalorisés, et leurs habitants traités sur un pied d’égalité avec les autres Français.

Google échappe à un redressement fiscal en France de 1,15 milliard

La cour administrative d’appel de Paris a annulé le redressement fiscal de 1,15 milliard d’euros réclamé à Google pour les années 2005 à 2010.

Source : Silicon (29 avril)

En vertu du principe de territorialité, Google, qui vend de la publicité en France, ne dispose pas d’un établissement stable dans le pays et n’est donc pas tenu de payer des impôts en France sur les ventes générées dans l’Hexagone par cette activité. Dans le cadre du Marché unique et des traités européens, il est impossible de taxer toutes ces sociétés non pas multinationales mais supranationales. Les Gilets jaunes, les milieux hospitaliers et autres victimes de l’austérité budgétaire apprécieront.

La directrice d’une école sanctionnée pour avoir critiqué la réforme Blanquer

La directrice d’une école du Havre a été sanctionnée et sera mutée après avoir critiqué la réforme de l’Éducation nationale sur sa messagerie professionnelle. Une manifestation a eu lieu lundi 29 avril pour la soutenir. Le soir, une centaine d’enseignants se sont invités au conseil municipal pour demander le soutien de la ville.

Source : France info (30 avril)

La macronie n’admet pas la critique, point.

Le chauffeur d’Emmanuel Macron convoqué par la justice pour avoir fui un contrôle de police

Le gendarme du GSPR en charge de conduire le véhicule d’Emmanuel Macron sera jugé pour avoir refusé de se prêter à un contrôle routier, alors qu’il n’était pas en service.

Source : RT France (5 mai)

Le modèle d’impunité générale au sommet de l’État déteint sur ses serviteurs.

France – Manifestations et Gilets jaunes

Binoche, Béart, Ernaux… 1 400 artistes soutiennent le mouvement des Gilets jaunes

Dans une tribune publiée par Libération, ces représentants du monde de la culture défendent un mouvement « sans précédent », dénoncent la propagande pour le discréditer et fustigent sa répression.

Source : l’Express (4 mai)

Le monde de la culture était resté jusqu’à présent silencieux sur ce qui est désormais l’un des plus grands mouvements sociaux de l’histoire du pays. Cette tribune est donc une prise de position bienvenue, même si elle impute la responsabilité de la situation à Macron et Philippe, et non à l’UE.

Plainte déposée contre la police pour « tentative d’homicide » en marge d’une manifestation de Gilets jaunes à Marseille

Une jeune femme de 19 ans grièvement blessée le 8 décembre en marge d’une manifestation de Gilets jaunes a porté plainte contre des policiers pour « tentative d’homicide » et « violences volontaires ». Elle assure avoir été matraquée et rouée de coups à terre par des agents en civil.

Source : France bleu (30 avril)

Macron et Castaner ont du sang sur les mains pour les ordres odieux qu’ils donnent. Mais rappelons que le Code de la sécurité intérieure (livre IV, titre 3, chapitre 4 de la partie réglementaire) subordonne l’exercice des missions de police au strict respect de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen, de la Constitution, des conventions internationales et des lois. Ainsi, il existe un droit de désobéir pour les policiers.

Fake news de la Pitié-Salpêtrière : le catastrophique Castaner aggrave son cas

Le ministre de l’Intérieur a réussi à rassembler l’opposition au cri de « Castaner démission », après avoir été pris la main dans le sac d’une grossière infox sur « l’attaque » de l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière, à Paris, le 1er mai. Son mea culpa ce vendredi paraît bien faible au regard de la polémique…

Source : Marianne (3 mai)

« Calomniez, calomniez, il en restera toujours quelque chose », dit le dicton. Mais quand c’est le ministre de l’Intérieur qui se laisse aller à ce type de manipulation, d’autant plus dans un gouvernement ayant promulgué une loi sur les fake news, la seule issue honorable, c’est la démission.

Succès de la grande manifestation du 1er mai de l’UPR

Une fois n’est pas coutume, le défilé de l’UPR, qui a rassemblé autour de 6 000 personnes, a fait l’objet d’une dépêche de l’Agence France-Presse, reprise par un certain nombre de grands journaux. À force de courage et d’obstination, l’UPR a réussi à mettre le pied dans la porte médiatique : continuons le combat pour diffuser nos idées !

Source : UPR (2 mai)

Jean Bricmont prône une alliance entre les Gilets jaunes et l’UPR

Au lendemain d’un 1er mai très tendu à Paris, Sputnik France a reçu le physicien et essayiste belge Jean Bricmont. Avec ce défenseur de la liberté d’expression, il a été question des Gilets jaunes, du maintien de l’ordre, de l’Union européenne et du « suicide » de la gauche. Entretien.

Source : Sputnik (3 mai)

De plus en plus de Gilets jaunes parviennent à établir un lien de causalité entre leur situation dramatique, l’état de déliquescence du pays et les directives de l’Union européenne. Comme Étienne Chouard, Jean Bricmont en tire les conséquences logiques et appelle à voter pour le seul parti prônant véritablement le Frexit, l’UPR.

Union européenne

Royaume-Uni. Conservateurs et travaillistes sanctionnés aux élections locales

Le scrutin du jeudi 2 mai, qui ne concernait que l’Angleterre et l’Irlande du Nord, a coûté cher au parti de Theresa May mais également au Labour. Le parti Tory a perdu 512 postes de conseiller par rapport aux précédentes élections, en 2015. Le Labour (parti travailliste) cède quant à lui 72 postes de conseiller local.

Source : Ouest-France (3 mai)

Si les grands partis perdent des voix, c’est parce que l’électorat populaire sanctionne la trahison des élites, qui ne respectent pas le vote du Brexit. Les sondages en faveur du parti de Nigel Farage pour les européennes (il ne participait pas aux élections locales) le montrent assez.

Hélicoptères militaires : Varsovie a vraiment mené en bateau Airbus et les Polonais

Le constructeur italien Leonardo a annoncé vendredi une commande de quatre AW101 de la part du ministère de la Défense polonais, évaluée à environ 380 millions d’euros. Cette commande revient non seulement plus cher pour le contribuable polonais, mais, en plus, elle ne sert pas les intérêts industriels polonais à travers Airbus.

Source : la Tribune (29 avril)

Les gouvernements européens marchent de plus en plus sur la tête : ici, le copinage ou d’obscurs intérêts passent avant la fidélité à l’intérêt des peuples.


Leonardo a vendu des hélicoptères à la marine polonaise 1,5 fois plus cher que ceux d’Airbus Helicopters. (Leonardo)

Quatre jeunes Grecs sur dix sont sans emploi

La Grèce (18,5 %), l’Espagne (14 %) et l’Italie (10,2 %) ont les plus hauts taux de chômage de l’Union européenne, comparés à la moyenne de l’Union (6,6 %), d’après une statistique de la Commission européenne parue mardi. En Grèce, le taux de chômage des personnes de moins de 25 ans est de 39 %.

Source : EUobserver (2 mai) – en anglais

L’Europe, c’est la prospérité, nous promet-on depuis des dizaines d’années. Quand l’échec est aussi patent, ne devrait-on pas en tirer les conclusions qui s’imposent ?

Les Européens « ne s’aiment plus entre eux », estime M. Juncker

Les Européens auraient perdu leur « libido » collective, selon le président de la Commission.

Source : EUobserver (3 mai) – en anglais

Dans ce cas, pourquoi ne pas divorcer sereinement comme des adultes responsables plutôt que de continuer à se disputer en cassant la vaisselle ?

Union européenne – Privatisation du rail

La grande vitesse espagnole officiellement libéralisée

ADIF, le gestionnaire du réseau ferré espagnol, a publié son document de réseau décennal pour le « réseau d’intérêt général » (RFIG), qui propose de créer trois paquets de services à grande vitesse pour la libéralisation prévue en 2020.

Source : Mediarail (1er mai)

La politique de privatisation du rail frappe également le territoire espagnol. Cela est logique puisque les contraintes imposant la libéralisation du rail émanent des traités européens (articles 106 et 121 du traité sur le fonctionnement de l’Union européenne).

Trains de la compagnie ferroviaire nationale espagnole Renfe.


SNCF : les buralistes pourront vendre des billets de train à partir du mois de juin

Cet été, quatre Régions pilotes testeront la vente de billets de train chez les buralistes, a annoncé le directeur de la SNCF, Guillaume Pepy, dimanche 28 avril.

Source : Orange (1er mai)

Officiellement, Guillaume Pepy veut agir pour les « 5 % qui ne peuvent pas aller en gare » : cela laisse donc présager que c’est pour compenser les fermetures de guichets. On peut craindre à terme l’abandon pur et simple de la vente en gare de billets. En définitive, ce sont toujours des économies sur le budget de la SNCF pour répondre aux contraintes européennes d’austérité et de concurrence, et qui se font sur le dos de l’usager, qui va perdre en qualité de service.

Union européenne – Scandales judiciaires

Julian Assange condamné à cinquante semaines de prison pour violation de sa liberté provisoire

Le fondateur de Wikileaks, arrêté à l’ambassade d’Équateur de Londres le 11 avril, a été condamné ce mercredi 1er mai à cinquante semaines de prison pour violation des conditions de sa liberté provisoire. Julian Assange comparaîtra également demain lors d’une audience cette fois consacrée à la demande d’extradition américaine.

Source : Marianne (1er mai)

Pour quels motifs les autorités américaines demandent-elles l’extradition de Julian Assange ? D’après cet article du journal le Monde, son inculpation concernerait du « piratage ». Or il semble que l’acte d’inculpation couvre bien d’autres choses ; en particulier, les points 19 et 21 concernent des actes visant à dissimuler l’identité de Chelsea Manning, qui était la source d’Assange. Ces actes relèvent de la protection d’une source d’information, une pratique de journaliste professionnel. Ce n’est pas seulement le sort de Julian Assange qui est en jeu, mais la protection des journalistes en général.


Julian Assange est détenu à la prison de Belmarsh, dans le sud-est de Londres. (Daniel Leal-Olivas – AFP)


En Bulgarie, un scandale de détournement de fonds européens secoue le gouvernement

Plusieurs ministres et un proche du Premier ministre ont démissionné à la suite des révélations de l’« Apartmentgate ».

Source : le Monde (2 mai)

Sachant que la France est contributrice nette au budget de l’Union européenne et que la Bulgarie est bénéficiaire nette, on peut donc dire que les fonds détournés ont été en partie payés par les contribuables français.

Scandale de la Danske Bank : le superviseur européen a-t-il enterré l’enquête à tort ?

Bruxelles déplore la clôture de l’enquête de l’Autorité bancaire européenne (ABE) sur l’affaire de blanchiment d’argent dont est soupçonnée la banque danoise Danske Bank, alors qu’un rapport signalait plusieurs infractions à la réglementation de l’UE. Le commissaire européen aux Finances, Valdis Dombrovskis, appelle à une réforme de l’institution.

Source : la Tribune (29 avril)

L’enquête pour blanchiment visant la banque Danske Bank, la première banque du Danemark, est donc close. Cette enquête portait pourtant sur un volume de 200 milliards d’euros de transactions suspectes.

Maghreb et Venezuela

En Tunisie, un accord avec l’UE menace de faire flamber le prix des médicaments

Les fabricants de génériques s’inquiètent de la possible prolongation des brevets européens. « Je ne sais pas quelle mouche a piqué les Tunisiens pour qu’ils signent ce traité », a lâché un haut fonctionnaire du ministère de la Santé interrogé par le Monde Afrique.

Source : le Monde (29 avril)

On voit comment les traités de libre-échange et la pression de l’Organisation mondiale du commerce et de l’UE mettent en danger la santé de la population tunisienne, alors que les dirigeants tunisiens auraient pu empêcher la signature du traité en question.

Algérie : le patron de l’armée promet de nettoyer le pays de la « corruption » et des « corrupteurs »

Le général Ahmed Gaïd Salah a affirmé le 30 avril que l’armée algérienne détenait de « lourds dossiers de corruption ». Depuis le départ d’Abdelaziz Bouteflika, l’armée entend mener une opération « mains propres ».

Source : RT France (30 avril)

La situation évolue rapidement en Algérie avec notamment l’arrestation de Saïd Bouteflika, un événement encore inimaginable il y a quelques mois.


Le chef d’état-major de l’armée algérienne Ahmed Gaïd Salah. (Farouk Batiche)


Le fondateur de Blackwater voulait renverser Maduro avec des mercenaires

Erik Prince avait élaboré un plan pour envoyer une armée privée de 5 000 mercenaires au Venezuela pour le compte du chef de l’opposition Juan Guaido.

Source : le Point (30 avril)

Washington soutient depuis le début le prétendu président autoproclamé Juan Guaido et continue de tout faire pour renverser Maduro et mettre la main sur le pétrole vénézuélien, y compris en imaginant une intervention armée, et pourquoi pas de mercenaires. Mais le gouvernement légitime tient bon et vient même de ridiculiser les velléités de coup d’Etat militaire.

Asie

Sur la défensive, l’Arabie saoudite multiplie les aides au Yémen

À Midi, district du Yémen repris aux rebelles, des responsables saoudiens dévoilent, au milieu des décombres, des projets d’aide de plusieurs millions de dollars, une réponse de Riyad aux critiques sur les effets dévastateurs de son intervention militaire chez son voisin du Sud.

Source : la Croix (5 mai)

Cette guerre meurtrière (une source parle de 233 000 victimes) menée par l’Arabie saoudite a un écho limité dans les médias français. Elle est pourtant en partie menée avec des armes françaises, et les journalistes qui en parlent sont inquiétés par les services français.


Combattants yéménites alliés de l’Arabie saoudite au milieu des débris d’un immeuble, et propagande de projets d’aide saoudienne dans la ville de Midi, le 22 avril 2019. (AFP)

Routes de la soie : plus de 64 milliards de dollars de contrats signés à Pékin

Des accords pour un montant global dépassant les 64 milliards de dollars ont été signés lors du sommet sur les nouvelles « routes de la soie » organisé cette semaine à Pékin, a annoncé le président chinois Xi Jinping samedi.

Source : la Tribune (27 avril)

La Chine, après être devenue l’usine du monde et ainsi une économie massivement exportatrice, cherche désormais à maîtriser ses canaux d’exportation vers l’Europe.

Un diplomate français provoque la fureur des autorités israéliennes en évoquant un « apartheid »

Le ministère israélien des Affaires étrangères a annoncé avoir convoqué l’ambassadrice de France pour « protester » contre des propos tenus par l’ex-ambassadeur français à Washington comparant l’occupation israélienne en Cisjordanie à un « apartheid ».

Source : RT France (30 avril)

Nelson Mandela a dit : « Être libre, ce n’est pas seulement se débarrasser de ses chaînes ; c’est vivre d’une façon qui respecte et renforce la liberté des autres. » Respecter et renforcer la liberté des autres, voilà une maxime que pourrait suivre Israël, mais aussi l’UE, et plus globalement le monde occidental…

Vos retours et propositions d’articles sont les bienvenus sur selection_infos@upr.fr.

Pour changer les choses, nous vous invitons également à partager massivement cette revue de presse ! En pratique, nous vous proposons d’envoyer à toutes vos connaissances, dans un courriel, la photo à la une et son commentaire, suivis du lien sur cette revue de presse (l’utilisation de la copie cachée est recommandée). Vous pouvez aussi recevoir chaque semaine le courriel prêt à diffuser sur simple demande à selection_infos@upr.fr.

Coordination de la revue de presse : David Pauchet

Rédacteurs : Antoine Carthago, Maxime Forner, Thierry Lacour, Gilles Marceau, David Pauchet

Relecture : équipe de relecture

Validation finale : François Asselineau

Débit faible ou difficultés pour visionner sur Youtube ? Vous pouvez télécharger les conférences de l’UPR à partir du site d’un militant sur : http://www.upr.world/Asselineau.html. Quant aux derniers entretiens d’actualité, ils sont téléchargeables à cette adresse : http://www.upr1.pw.

Vous avez relevé une erreur dans le contenu de cette page, et vous souhaitez la signaler ? Pour cela, surlignez-la, puis appuyez simultanément sur les touches Ctrl + Entrée. Nous procéderons aux corrections si nécessaire et dès que possible.

Aidez-nous ! Partagez :