Revue de presse du 29 juillet au 4 août 2019

Télécharger en PDF
Lecture : 27 min
Print Friendly, PDF & Email

Mort de Steve Caniço : les juges d’instruction nantais demandent à être dessaisis

Fait rare alors que leurs investigations ne faisaient que commencer, les deux magistrats chargés d’enquêter sur la mort de Steve Caniço aimeraient que le dossier soit dépaysé. Une requête a été transmise jeudi à la Cour de cassation.

Source : Libération (2 août)

Espérons que cette enquête pourra aller à son terme et mettre en lumière les véritables responsables de ce décès.

France Politique

Affaire Benalla : son portable « perdu » retrouvé par les enquêteurs, des SMS embarrassants à l’intérieur

Alexandre Benalla disait l’avoir perdu, mais les messages retrouvés au cours de l’enquête prouvent le contraire ; ils montrent aussi le soutien dont il a bénéficié de la part de l’Élysée.

Source : Sud Ouest (29 juillet)

La suite du feuilleton Benalla mais sûrement pas la fin.

Alexandre Benalla. (Jacques Demarthon AFP)

L’UPR demande la démission de Christophe Castaner, dont la nocivité pour la France et les Français est bien pire que celle de François de Rugy

L’UPR joint sa voix à celles d’autres forces politiques et syndicales pour demander la démission de Christophe Castaner. Le ministre de l’Intérieur a prouvé sa nocivité vis-à-vis de la France et des Français, en se rendant responsable de plusieurs morts, de dizaines de mutilations et d’un recul considérable des libertés publiques et de l’État de droit en France.  Ce bilan est bien pire que celui de François de Rugy, qui, s’il a dû démissionner pour avoir dilapidé des fonds publics en homards et en vins fins, n’avait, au moins, pas de sang sur les mains.

Source : UPR (1er août)

Endettement, propreté… le désastreux bilan d’Hidalgo à Paris

Si Anne Hidalgo semble bien partie pour rempiler à la mairie de Paris, son bilan n’a rien de bien reluisant. C’est ce qui ressort d’une longue enquête publiée par Capital.fr. Et parmi les nombreux reproches auxquels l’édile doit faire face, l’un porte sur l’endettement de la ville.

Source : Valeurs actuelles (1er août)

Un peuple a les élus qu’il mérite.

France Économie

Après avoir voté pour le CETA, des députés voient leurs permanences vandalisées

Vivement opposés au traité de libre-échange entre l’Union européenne et le Canada, adopté le 23 juillet par l’Assemblée nationale, des syndicats d’agriculteurs s’en sont pris aux permanences de députés. Ce lundi, le local de Carole Bureau-Bonnard a été recouvert de paille et d’œufs.

Source : le Figaro (30 juillet)

Une permanence de député vandalisée serait, d’après Carole Bureau-Bonnard, députée LREM, une « attaque contre la démocratie ». L’arrogance des députés LREM est toujours stupéfiante. Rappelons à cette députée que les élus sont censés agir en faveur du bien commun de leurs administrés. Quand ils faillent ouvertement à ce devoir, comme c’est le cas avec la ratification du CETA, ils s’exposent à des actes violents qu’ils ont, dans ce cas, provoqués eux-mêmes.

Taxe GAFA : Bruno Le Maire répond aux menaces de Donald Trump

Il ne faut pas mélanger tarifs douaniers et taxe digitale, a estimé Bruno Le Maire, qui souhaite trouver un accord avec les États-Unis d’ici à la fin août. Le ministre de l’Économie a réagi aux menaces du président américain, qui envisage d’infliger des taxes douanières supplémentaires aux vins français en représailles de la taxe GAFA adoptée par la France. 

Source : la Tribune (27 juillet)

Bruno Le Maire peine à se faire respecter, sans compter que les GAFAM se permettent de nouvelles provocations auxquelles le ministre aura du mal à répondre : Amazon ne vient-il pas en effet de décider de répercuter la taxe française sur ses vendeurs tiers de l’Hexagone ? Manière claire de signifier qu’en France, ce sont les multinationales qui font la loi, et non l’État.

Fiasco de la reprise de Whirlpool : pour le gouvernement, pas de quoi en faire un drame

Alors que 138 salariés de WN à Amiens vont perdre leur emploi, le gouvernement se satisfait ce mercredi 31 juillet du plan de reprise de l’entreprise censé sauver le site de l’ancienne usine Whirlpool.

Source : Marianne (31 juillet)

Rappelons que la production de l’usine Whirlpool a été déplacée en Pologne, car le coût de la main-d’œuvre est moins élevé là-bas qu’en France. Si la France n’appartenait pas à l’Union européenne, il n’y aurait pas de liberté totale des mouvements de capitaux et les industriels ne pourraient pas délocaliser sans l’aval du gouvernement. Le Frexit est la clef pour stopper l’hémorragie des emplois industriels en France.

Sécurité nucléaire : le rapport confidentiel qui met en cause les choix d’EDF

Le rapport d’un expert nucléaire remet en cause la compétence technique de deux prestataires retenus par EDF pour fabriquer les DUS, des groupes électrogènes essentiels à la sécurisation de nos centrales.

Source : Capital (1er août)

Les leçons apprises de la catastrophe de Fukushima seront-elles utilisées dans les centrales françaises ? À lire cet article, rien n’est moins sûr.

Quatre des six diesels d’ultime secours (DUS) sont construits à l’ouest de la centrale nucléaire de Gravelines. (© Radio France – Matthieu Darriet)

La route à 2 milliards d’euros de la Réunion sera-t-elle terminée un jour ?

L’avenir de la route la plus chère du monde est remis en question après que le Conseil d’État a rejeté un pourvoi en cassation concernant l’exploitation de plusieurs carrières indispensables à sa construction.

Source : Capital (29 juillet)

Les populations locales ont-elles eu l’occasion de s’exprimer sur le bien-fondé de ce projet ? Il n’en est rien. L’UPR considère qu’il est essentiel que vive la démocratie au niveau local comme au niveau national.

France Social

Le chômage de longue durée reste à des niveaux record

Près de 1,5 million de demandeurs d’emploi de longue durée n’ont pas du tout travaillé pendant au moins 12 mois dans les 15 derniers mois.

Source : les Échos (29 juillet)

Des millions de demandeurs d’emploi disponibles immédiatement pour peu qu’on arrête le massacre de notre industrie et de notre agriculture au sein de l’UE.

Urgences : à 72 ans, il est resté cinq jours sur un brancard au CHU de Saint-Étienne

La crise s’amplifie aux urgences : 213 services sont en grève partout en France. Le mouvement a commencé il y a quatre mois après une agression dans un hôpital parisien. Le personnel réclame plus de moyens pour soigner les patients. Au CHU de Saint-Étienne, un septuagénaire admis aux urgences a passé cent vingt heures sur un brancard faute de chambre disponible.

Source : BFM TV (1er août)

L’austérité budgétaire, exigée par les GOPE pour respecter les critères contraignants fixés par les traités européens, détruit les services publics français à petit feu. Cela fait déjà des années que l’hôpital souffre : désormais, nous sommes au bord de la rupture. La sécurité des patients n’est plus garantie. C’est une insulte au contrat social républicain.

CHU de Saint-Étienne. (© François Guillot/AFP)

France Divers

Hérault : une espèce d’oiseau en voie de disparition, une première au XXIe siècle

Le dernier couple de pies-grièches à poitrine rose vient de disparaître dans l’Hérault. La faute notamment à un long trajet migratoire. Mais aussi à l’usage des pesticides et à l’intensification de l’agriculture.

Source : Yahoo (29 juillet)

L’utilisation de pesticides et l’intensification de l’agriculture répondent à l’article 39 du TFUE, qui, de manière suicidaire, demande d’augmenter toujours la productivité de l’UE.

Pas assez de Rafale pour les Forces aériennes stratégiques de la France ?

Les Forces aériennes stratégiques, qui sont l’une des composantes de la dissuasion nucléaire de la France, manqueraient d’avions disponibles.

Source : Capital (29 juillet)

L’article souligne que « certains responsables politiques […] avancent régulièrement l’idée qu’il faudrait supprimer les FAS » pour des raisons d’économies budgétaires. L’UPR propose au contraire de maintenir ces forces ; cela sera possible grâce à une augmentation du budget de la Défense nationale (point 7 du programme de l’UPR 2017).

Union européenne

Peur d’un Brexit sans accord : la livre sterling chute à son plus bas niveau depuis 2017

Boris Johnson, le nouveau Premier ministre britannique, a promis que le Royaume-Uni quitterait l’Union européenne le 31 octobre, avec ou sans accord.

Source : l’Obs (31 juillet)

Le « project fear » tourne toujours à plein régime, et tout est fait par les européistes pour faire capoter coûte que coûte l’exécution de la volonté populaire de 52 % des Britanniques. 

Zone euro : croissance de 0,2 % au deuxième trimestre, l’inflation recule

Le rythme de croissance de la zone euro a été divisé par deux au deuxième trimestre comme attendu, et l’inflation a nettement ralenti au mois de juillet, confortant les anticipations d’un nouvel assouplissement monétaire par la Banque centrale européenne en septembre.

Source : la Tribune (31 juillet)

L’Europe, c’est la prospérité, surtout avec l’euro. La preuve !

Allemagne : l’industrie à terre, craintes sur l’automobile et la voiture de demain

Ralentissement de l’économie mondiale, nouvelles normes d’émissions, évolution des habitudes de consommation des conducteurs… L’industrie automobile allemande est à la peine !

Source : Capital (31 juillet)

Les ventes automobiles sont en baisse et la voiture électrique ne se vend pas.

(SP Audi)

États-Unis

Donald Trump relance la guerre commerciale

Le président américain a pris tout le monde de court en annonçant des surtaxes de 10 % sur 300 milliards de dollars d’importations chinoises. Les consommateurs américains pourraient être touchés cette fois par des hausses de prix. Les marchés dégringolent dans la foulée de ces annonces.

Source : les Échos (1er août)

Le président des États-Unis continue de tenir ses promesses de campagne et de protéger l’emploi américain par le recours au protectionnisme. Force est de constater que, pour l’instant, cette stratégie pragmatique fonctionne.

Trump veut classer la mouvance antifa comme organisation terroriste

Affirmant vouloir « faciliter le travail des policiers » face aux « dégonflés de la gauche radicale », le président américain a annoncé sur son réseau social préféré qu’il envisageait de classer la mouvance antifa comme organisation terroriste.

Source : RT France (28 juillet)

En France, la mode vient souvent d’outre-Atlantique. Cela va-t-il être le cas concernant cette attitude de fermeté vis-à-vis des antifascistes autoproclamés ?

Primaire démocrate : Bernie Sanders et Elizabeth Warren vilipendés par les modérés

La tension est montée d’un cran mardi 30 juillet, lors de la deuxième série de débats de la primaire démocrate organisée par CNN, qui a vu s’opposer les sénateurs Bernie Sanders et Elizabeth Warren à leurs rivaux modérés.

Source : le Figaro (31 juillet)

Ces deux candidats défendent notamment la création d’une couverture maladie universelle financée par des fonds publics, l’abandon des poursuites pénales contre les migrants illégaux et l’annulation des dettes étudiantes. Quant à la députée de Hawaï, Tulsi Gabbard, elle propose tout simplement… que les États-Unis arrêtent de faire la guerre et utilisent leur budget militaire (900 milliards de dollars) pour prendre soin de leur population.

De la « fausse viande » va désormais être vendue dans les supermarchés

Un faux steak élaboré par la marque Impossible Foods sera proposé à partir de septembre dans les rayons des supermarchés américains. En réalité, cette viande n’en est pas une : elle n’est fabriquée qu’avec des ingrédients d’origine végétale.

Source : Ouest-France (2 août)

Les gourmands y perdront sans doute ! Mais cela va dans le sens d’une diminution de l’empreinte écologique.

Pat Brown, le PDG d’Impossible Foods, tenant un « impossible burger » en janvier 2019. (Robyn Beck/AFP)

General Electric rassure sur son redressement, l’action bondit

General Electric (GE) a envoyé mercredi des signaux positifs sur l’avancée de son redressement en relevant ses objectifs financiers pour 2019 du fait d’un léger mieux dans l’énergie (Alstom).

Source : la Presse (1er août)

Les salariés de Belfort et de Grenoble apprécieront.

Monde

#GiletsJaunes : Moscou exprime sa « préoccupation » concernant les « brutalités policières » en France

Après que la France a exprimé sa « préoccupation » quant à l’arrestation de manifestants lors de rassemblements non autorisés en Russie, Moscou a rappelé à Paris les épisodes de « brutalités policières » lors des mobilisations de Gilets jaunes.

Source : RT France (30 juillet)

La réponse du berger à la bergère. Rappelons que Michelle Bachelet, haut-commissaire de l’ONU pour les droits de l’homme, avait exprimé ses préoccupations concernant les violences policières, comparant en la matière la France à Haïti et au Zimbabwe.

Le traité nucléaire INF entre la Russie et les États-Unis est mort

Ce traité, qui prévoyait le démantèlement par les États-Unis et l’URSS d’une certaine catégorie de missiles, de portée intermédiaire, avait été signé en 1987.

Source : l’Obs (2 août)

Même si les États-Unis accusent complaisamment la Russie de ne pas avoir respecté les clauses, c’est bien Donald Trump qui a pris la décision unilatérale d’un retrait du traité. Cela ouvre la possibilité d’une nouvelle course aux armements et risque d’impliquer l’installation de nouveaux missiles américains en Europe.

Pourquoi les pays d’Asie du Sud-Est renvoient des conteneurs de déchets vers l’Occident

L’Indonésie a annoncé le renvoi, ce lundi, de sept conteneurs remplis de déchets, dont une partie s’avère dangereuse et impropre à l’importation.

Source : les Échos (1er août)

Et si on sortait du modèle d’hyperconsommation promu par l’UE et les élites euroatlantistes ?

(SIPA Nicolas Datiche)

Algérie : la langue française bientôt bannie des universités ?

Le ministère de l’Enseignement supérieur algérien a décidé d’utiliser l’arabe et l’anglais dans les en-têtes des documents officiels. Un changement de cap de l’administration algérienne, qui décide de se passer de la langue française.

Source : RT France (31 juillet)

Même s’il ne s’agit que du fonctionnement de l’administration, et pas des cours, et si cette mesure polémique du gouvernement algérien est peut-être destinée à faire diversion par rapport à un contexte social tendu, cette décision est importante. L’argument de l’anglais langue « de la mondialisation » et « de communication scientifique » devrait inciter la France à développer plus fortement la francophonie, au lieu de créer des formations en anglais dans le supérieur.

À Gaza, « l’effondrement du système universitaire est une tragédie »

Dans l’enclave sous blocus israélien, les étudiants peinent à payer les frais d’université, pendant que les plus fortunés choisissent l’exil, laissant les facultés vides et surendettées.

Source : Libération (30 juillet)

La population de Gaza était une des plus éduquées du monde arabe, que ce soit au niveau fondamental, secondaire ou universitaire. Netanyahou a décidé en février de retenir 138 millions de dollars de taxes dues aux Palestiniens, et les universités sont au bord de la faillite. Voudrait-on pousser à la misère sociale et à la radicalisation que l’on ne s’y prendrait pas autrement.


Vos retours et propositions d’articles sont les bienvenus sur selection_infos@upr.fr.

Pour changer les choses, nous vous invitons également à partager massivement cette revue de presse ! Vous pouvez recevoir chaque semaine le courriel prêt à diffuser sur simple demande à selection_infos@upr.fr.

Enfin, vos dons sont très importants pour permettre à l’UPR de continuer à vous fournir encore et toujours du contenu de qualité.

Coordination de la revue de presse : David Pauchet

Rédacteurs : Antoine Carthago, Maxime Forner, Thierry Lacour, Gilles Marceau, David Pauchet

Relecture : équipe de relecture

Validation finale : François Asselineau

Débit faible ou difficultés pour visionner sur Youtube ? Vous pouvez télécharger les conférences de l’UPR à partir du site d’un militant sur : http://www.upr.world/Asselineau.html. Quant aux derniers entretiens d’actualité, ils sont téléchargeables à cette adresse : http://www.upr1.pw.

Vous avez relevé une erreur dans le contenu de cette page, et vous souhaitez la signaler ? Pour cela, surlignez-la, puis appuyez simultanément sur les touches Ctrl + Entrée. Nous procéderons aux corrections si nécessaire et dès que possible.

Aidez-nous ! Partagez :