Revue de presse du 7 au 13 octobre 2019

Télécharger en PDF
Lecture : 35 min
Print Friendly, PDF & Email
 (AFP)

Le Conseil constitutionnel acte la gratuité de l’enseignement supérieur

La plus haute juridiction a précisé que les droits d’inscription à l’université doivent rester « modiques ». Elle avait été saisie par des associations étudiantes opposées à l’augmentation des frais pour les étudiants étrangers.

Source : Libération (11 octobre)

Comme le souligne le président de l’UPR, c’est une victoire importante même si elle est modeste et provisoire. La France est le quatrième pays d’accueil des étudiants étrangers (après les États-Unis, l’Angleterre et, depuis peu, l’Australie). Même si elle reste forte, son attractivité baisse. Pour la relancer, il faudrait sortir de l’actuelle politique d’austérité qui étrangle les universités, et développer une véritable action en faveur des pays francophones (dont sont originaires plus de 40 % des étudiants étrangers qu’elle reçoit).

France – Privatisation

Décret sur la privatisation de tronçons de routes nationales

Un décret du 7 octobre 2019 stipule que, à la faveur de leur classement dans la catégorie « autoroute », certains tronçons de routes nationales seront ouverts à une gestion par des compagnies privées. Cela concerne par exemple une section de la route nationale no 79 en Saône-et-Loire.

Source : Légifrance (8 octobre)

Nous avons relayé plusieurs fois au cours des mois passés le fait que la privatisation des routes nationales était dans les cartons. Cela devient malheureusement concret avec ce premier décret. Les infrastructures françaises sont vendues à la découpe petit à petit, conformément aux objectifs d’austérité poussés par l’UE, et conformément à l’article 106 du TFUE, qui demande la mise en concurrence de tous les services publics.

Ces départements français où les tarifs à l’hôpital s’envolent

Le reste à charge à la sortie des hôpitaux publics et des cliniques privées peut varier de 115 à 428 euros selon les territoires.

Source : Capital (12 octobre)

Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, le principe de la Sécurité sociale avait été acté par toutes les forces politiques françaises. Le principe de base était que l’État garantissait pour tous les citoyens un accès gratuit et de qualité à la médecine. De l’eau a malheureusement coulé sous les ponts, et la doctrine européiste actuelle consiste en la libéralisation de la santé (article 169 du TFUE) et donc en une médecine à deux vitesses.

Un hôpital public pourrait être repris par le privé pour la première fois en France

Un centre hospitalier pourrait être repris par un groupe privé à l’issue d’un appel à repreneur lancé par le conseil départemental de Maine-et-Loire et l’agence régionale de santé. Le feu vert de la ministre de la Santé est attendu pour finaliser cette opération sans précédent.

Source : Sputnik (7 octobre)

Le même commentaire peut être formulé : l’on parle du démantèlement progressif de notre système de santé.

Aéroport de Toulouse : la vente aux Chinois validée par le Conseil d’État

Dans une décision rendue ce mercredi après-midi, le Conseil d’État valide la procédure de privatisation de la gestion de l’aéroport de Toulouse-Blagnac lancée par le gouvernement en 2015.

Source : la Dépêche (9 octobre)

Triste décision… Elle concerne la cession de l’aéroport qui avait été faite à un actionnaire chinois mafieux qui a en outre ponctionné les réserves financières de l’aéroport.

(DDM)

France – En marche arrière !

Nouveau scandale : le député LREM Thierry Solère mis en examen pour… sept délits !

Ce proche du Premier ministre a été mis en examen pour fraude fiscale, détournement de fonds publics, recel de violation du secret professionnel, trafic d’influence passif, recel d’abus de biens sociaux, recel d’abus de confiance, financement illicite de campagnes électorales, portant sur une période comprise entre 2003 et 2017.

Source : UPR (12 octobre)

Édouard Philippe et Thierry Solère.

Le Parlement approuve le traité franco-allemand d’Aix-la-Chapelle

Le traité d’Aix-la-Chapelle a été ratifié par le Parlement français, via un vote de l’Assemblée. À travers lui, entre autres, la France réaffirme son soutien à l’entrée de l’Allemagne comme membre permanent du Conseil de sécurité de l’ONU.

Source : RT France (8 octobre)

Comme l’a expliqué en détail François Asselineau, ce traité est un acte de haute trahison du président Macron en ce qu’il nuit gravement aux intérêts français. Le Parlement français s’est donc associé à la trahison du président de la République sur ce dossier.

Le budget de l’Élysée va augmenter de 600 000 euros en 2020

Cette hausse des dépenses doit permettre de renouveler le parc automobile et le matériel informatique.

Source : le Figaro (8 octobre)

Au moment où le gouvernement exige des Français qu’ils se serrent la ceinture, cette hausse du budget se justifie difficilement : où est l’exemplarité ?

France – Détérioration 

Vendée : Michelin confirme la fermeture de l’usine de La Roche-sur-Yon, plus de 600 salariés concernés

Le groupe Michelin a confirmé sa volonté de fermer son usine de La Roche-sur-Yon. « Michelin donnera à chaque salarié concerné la possibilité de rester au sein de l’entreprise en France », promet le géant français du pneu, qui est soumis à la pression exercée par de nouveaux concurrents chinois qui submergent l’Europe de produits à bas coût. 

Source : 20 Minutes (10 octobre)

L’UE, c’est la libre circulation des marchandises : non seulement entre pays membres, mais également entre pays membres et pays tiers (article 32 du TFUE). Comment notre industrie pourrait-elle résister à la concurrence de plein fouet avec des usines dans des pays à bas coût de main-d’œuvre ?

Le site Michelin à La Roche-sur-Yon. (Jean-Sébastien Évrard – AFP)

Les syndicats de GE Belfort attaquent l’État en justice

Ils dénoncent la responsabilité de l’État dans le non-respect par General Electric de l’accord de 2014 sur la préservation des emplois à l’occasion du rachat de l’activité énergie d’Alstom.

Source : le Figaro (7 octobre)

Rappelons que la vente d’Alstom a été autorisée par Emmanuel Macron, alors ministre de l’Économie. Il est d’ailleurs probable que cette vente est le résultat d’un chantage mené par le département de la Justice des États-Unis. Voir l’entretien de Thinkerview sur ce sujet.

La Cour des comptes publie son rapport annuel sur l’application des lois de financement de la Sécurité sociale

La Cour formule 42 recommandations visant à assurer un retour pérenne à l’équilibre financier de la Sécurité sociale, à rendre plus sélectif le recours aux revenus de remplacement, à accélérer la transformation de notre système de santé et à amplifier la modernisation de la relation de service de la Sécurité sociale avec les assurés.

Source : Cour des comptes (10 octobre)

La Cour des comptes obéit aux GOPÉ en publiant ce carnet de bord qui en est une retranscription fidèle.

À Toulouse, une « contagion de la colère » dans les services d’urgences

Un seul des dix services ouverts aux patients orientés par le SAMU était ouvert vendredi soir, dans l’agglomération occitane. La mobilisation touche 267 hôpitaux en France, selon le collectif Inter-urgences.

Source : le Monde (12 octobre)

La France est saignée année après année par l’UE. Le problème est que l’on parle maintenant de vies menacées par manque d’argent, dilapidé ailleurs au choix de l’UE.

France – Divers

Les enseignements effarants de l’affaire Sylvie Goulard

Le président de l’UPR souligne six enjeux de l’affaire Goulard : 1) la nomination du commissaire français suppose la « permission » allemande de Mme von der Leyen ; Macron n’a toujours pas compris : 2) qu’un responsable politique doit être judiciairement irréprochable ; 3) que la démocratie suppose de respecter le Parlement ; 4) que tous les Européens n’ont pas des mœurs politiques « françaises » ; 5) que certains pays peuvent vouloir se venger de la France ; 6) qu’il s’est fait abuser comme un débutant – peut-être même avec l’aval d’Angela Merkel.

Source : UPR (11 octobre)

Nice : le premier adjoint au maire Philippe Pradal condamné pour prise illégale d’intérêts 

L’élu, qui avait été maire pendant quelques mois, n’était pas sorti de la salle du conseil municipal pendant le vote de subventions à des associations dont il était membre. Il écope de 50 000 euros d’amende, dont 25 000 euros avec sursis. Il doit aussi verser 5 000 euros à l’association Anticor, à l’origine de l’affaire.

Source : 20 Minutes (11 octobre)

Entre 2012 et 2016, cinq subventions litigieuses ont été accordées à des associations dont Philippe Pradal ou son père sont proches. Nous pouvons donc dire que cette affaire n’est pas un cas isolé ni un manquement, mais plutôt une habitude familiale. Heureusement, Nice aura une liste UPR en mars prochain, menée par Benjamin Michaud. La moralisation des élus doit être une priorité !

Philippe Pradal (à gauche) avait succédé à Christian Estrosi au poste de maire de Nice pendant un an. (M. Frénois – ANP – 20 Minutes)

Union européenne – Crispations

Accord européen sur les modalités d’un budget de la zone euro

Les ministres des Finances de l’Union européenne sont parvenus à un accord sur les conditions de mise en œuvre d’un budget de la zone euro qui entrera en vigueur en 2021.

Source : les Échos (10 octobre)

La zone euro est la lanterne rouge mondiale du point de vue de la croissance. Mais la fuite en avant continue.

L’ambassade de Chine à Paris a dénoncé une déclaration européenne sur les violences à Hong Kong, la jugeant « criminelle et très dangereuse »

Lu Shaye n’a pas apprécié que l’Union européenne puis le Quai d’Orsay appellent à la désescalade et au dialogue à Hong Kong.

Source : le Parisien (7 octobre)

La diplomatie française n’a pas de leçon à donner vu la façon dont se déroule la crise des Gilets jaunes et son compte de mutilés parmi les manifestants. Dans cette affaire, l’UE agit en bon vassal des États-Unis, qui souhaitent jeter de l’huile sur le feu d’une crise qui affaiblit la Chine, avec qui ils sont en pleine guerre commerciale.

Borrell très dur contre la Russie durant son audition

L’Union européenne doit continuer son élargissement dans l’ouest des Balkans et maintenir ses sanctions contre la Russie, a déclaré le nouveau chef de sa diplomatie, Josep Borrell. Elle devrait aussi décider de sa politique extérieure à la majorité qualifiée plutôt qu’à l’unanimité et conduire des opérations militaires afin de pouvoir rivaliser avec les États-Unis et la Chine sur la scène mondiale.

Source : EU Observer (8 octobre) – en anglais

Voilà un programme d’alignement total sur la politique étrangère des États-Unis. Où est l’intérêt de la France là-dedans ? Plus que jamais, le Frexit est urgent pour sortir de l’asservissement à Washington.

Josep Borrell. (exteriores.gob.es)

Union européenne – Migrants

La Belgique ne soutient pas l’accord de Malte sur la répartition des migrants

À peine 10 États sur les 28 membres de l’UE ont accepté de soutenir ce mardi à Luxembourg une proposition de répartition automatique des migrants déposée par la France, l’Allemagne, Malte et l’Italie.

Source : l’Écho (8 octobre)

La politique migratoire est une attribution de l’Union européenne en vertu des traités (article 78 et 79 du TFUE). Il ne sert donc à rien de se « déchirer » entre Français sur ce sujet tant que nous serons dans l’Union européenne, car les décisions ne sont pas prises à Paris mais à Bruxelles.

Erdogan s’en prend à l’UE et menace d’ouvrir les frontières aux réfugiés

Après que l’Union européenne s’est montrée critique à l’égard de l’offensive lancée le 9 octobre par Ankara dans le nord de la Syrie qui visait des milices kurdes, Recep Tayyip Erdogan a prévenu que son pays ouvrirait les portes aux réfugiés syriens si l’UE qualifiait l’opération turque d’occupation.

Source : Sputnik (10 octobre)

Les migrants comme toujours variable d’ajustement des négociations entre l’UE et la Turquie…

Un trafiquant de migrants libyen aperçu avec des responsables italiens

Le journal italien Avvenire a publié des photos d’un célèbre trafiquant libyen de migrants

Abd al-Rahman Milad, connu sous le nom de Bija, en train de discuter d’immigration avec des responsables officiels italiens en 2017.

Source : EU Observer (4 octobre) – en anglais

Voilà le genre d’informations qui montre les coulisses des traversées de migrants en Méditerranée. Dans le même registre, on avait découvert il y a quelques mois grâce à une vidéo de Frontex des techniques utilisées par les passeurs.

Bija est le seul personnage dont le visage n’est pas flouté à gauche. (Avvenire)

Union européenne – Divers

Législatives au Portugal : la gauche triomphe

Le PS a raflé, selon des résultats quasi définitifs, 36,65 % des voix. Le parti de centre gauche devrait recueillir davantage de sièges que lors des élections de 2015, sans obtenir la majorité absolue.

Source : le Monde (6 octobre)

Les élites européistes vont se féliciter du « succès » de ce pays qui maintient au pouvoir des partis « raisonnables » en se gardant des extrêmes. En vérité, le Portugal (et les socialistes) limite les dégâts et, à la faveur d’une embellie du tourisme, ne fait que mettre un peu de beurre dans l’austérité quotidienne. 

Le social-démocrate Antonio Costa après l’annonce des résultats provisoires des élections législatives, à Lisbonne, le 6 octobre. (Patricia De Melo Moreira – AFP)

Le Premier ministre anglais pourrait faire l’objet d’attaques judiciaires s’il ne se conforme pas au Benn act

Les anti-Brexit prévoient de lancer des actions contre Boris Johnson si ce dernier trahit ses engagements.

Source : the Guardian (9 octobre) – en anglais

Le Benn act est une décision du Parlement qui exige que le Premier ministre demande une extension des délais du Brexit en cas de non-accord avec l’UE. Une cour écossaise, qui avait été saisie pour condamner Boris Johnson, a suspendu sa décision. Le Premier ministre britannique marque des points et cela inquiète ses adversaires. Un avis partagé par certains responsables anglais invités à l’université d’automne de l’UPR.

Syrie

Syrie : des scientifiques mettent en doute l’utilisation de gaz sarin à Khan Cheikhoun

Dans un rapport cité par une candidate démocrate à la Maison-Blanche, des chercheurs remettent en cause l’utilisation de gaz sarin dans l’attaque de Khan Cheikhoun en 2017. Il s’agirait plutôt d’un simple missile sol-sol de fabrication artisanale.

Source : RT France (6 octobre)

Tulsi Gabbard, députée de Hawaï et soldat réserviste de l’armée des États-Unis d’Amérique (ayant servi en Irak), est candidate à l’investiture démocrate pour la prochaine élection présidentielle. Sa campagne, axée sur la protection des citoyens américains, suit une ligne directrice très claire : dire la vérité aux électeurs pour éviter de nouvelles guerres.

La Turquie franchit la frontière dans le nord-est de la Syrie

Les forces armées turques ont lancé leur offensive militaire dans le nord de la Syrie, opération qu’elles menaçaient depuis plusieurs jours de mettre en œuvre.

Source : RTBF (9 octobre)

Erdogan a souvent annoncé son envie d’intervenir en Syrie pour contrôler la base arrière des combattants kurdes qui agissent aussi dans l’est de la Turquie. Le retrait américain lui permet de mettre sa menace à exécution, non sans d’étroites limites.

Offensive turque en Syrie : en accord avec les Kurdes, Damas envoie des troupes

Alors que les autorités kurdes ont annoncé la fuite de près de 800 proches de djihadistes d’un camp, la France et l’Allemagne craignent une résurgence de Daech.

Source : le Parisien (13 octobre)

Lâchés par leur protecteur américain, les Kurdes se tournent vers un acteur de la crise syrienne qui, lui, ne partira pas : le gouvernement de Damas. Cette offensive turque pourrait à terme pousser les Kurdes à négocier une issue politique avec Damas.

Les forces turques et leurs supplétifs syriens ont conquis dimanche la ville frontalière de Tall Abyad. (Reuters – Stoyan Nenov)

Monde

Équateur : manifestation massive à Quito ce mercredi

Le président Lenin Moreno a décrété mardi un couvre-feu autour des lieux de pouvoir et a quitté la capitale avec son gouvernement dans la soirée.

Source : le Point (9 octobre)

Lenin Moreno est l’ancien bras droit de Rafael Correa, qu’il a trahi dès son élection pour reprendre une politique « alignée » sur les intérêts de Washington. Sa première mesure fut de contracter un prêt auprès du FMI, en échange de mesures néolibérales contre lesquelles se révolte aujourd’hui la population, notamment indigène. 

Manifestation à Quito le 9 octobre 2019. (AFP – Rodrigo Buendia)

En pleines tensions sur le Cachemire, Narendra Modi et Xi Jinping se rencontrent pour un « sommet informel »

Les dirigeants chinois et indien se sont rencontrés à Mahabalipuram après des jours de tension autour de la région disputée du Cachemire et sur les investissements des « nouvelles routes de la soie ».

Source : le Monde (12 octobre)

C’est la politique des « petits pas » : réaliser des avancées diplomatiques concrètes en mettant provisoirement de côté les sujets qui fâchent. L’intégration eurasiatique est à ce prix. 

Grand débat : « Le monde est-il au bord d’une crise économique et financière majeure ? »

Une question d’actualité, discutée par Philippe Béchade, Charles Sannat, Vincent Brousseau et Charles Gave. L’animation et la modération de ce débat passionnant sont effectuées par Jacques Chevallier, qui a fait toute sa carrière comme banquier, et notamment comme banquier d’affaires.

Source :  UPR (11 octobre)

Ce qu’il faut retenir de l’accord commercial partiel Chine – États-Unis

Le président américain Donald Trump a annoncé vendredi un accord commercial partiel avec la Chine à l’issue de négociations à Washington en présence du vice-Premier ministre chinois Liu He. 

Source : la Tribune (12 octobre)

En tempérant son ardeur belliqueuse dans sa guerre commerciale contre la Chine, Trump cherche-t-il des arguments en faveur de sa réélection ?

La Côte d’Ivoire et le Kenya, « étoiles montantes » du commerce mondial, selon Standard Chartered

Standard Chartered vient de publier son Trade20 Index, l’étude qui identifie les 20 économies mondiales au plus fort potentiel de croissance commerciale. La Côte d’Ivoire (en tête) et le Kenya (3e) s’imposent, tandis que le Ghana (13e) leur emboîte bien le pas. Les détails. 

Source : la Tribune (30 septembre)

La logique voudrait que la France renoue, via la Francophonie, ses relations avec les pays africains dont la croissance démographique et économique est là. Le dogme fait que nous nous obstinons à nous aligner sur les États-Unis, pourtant en plein déclin.


Vos retours et propositions d’articles sont les bienvenus sur selection_infos@upr.fr.
Pour changer les choses, nous vous invitons également à partager massivement cette revue de presse ! Vous pouvez recevoir chaque semaine le courriel prêt à diffuser sur simple demande à selection_infos@upr.fr.
Enfin, vos dons sont très importants pour permettre à l’UPR de continuer à vous fournir encore et toujours du contenu de qualité.


Coordination de la revue de presse : David Pauchet
Rédacteurs : Maxime Forner, Thierry Lacour, Gilles Marceau, David Pauchet
Relecture : équipe de relecture
Validation finale : François Asselineau


Débit faible ou difficultés pour visionner sur Youtube ? Vous pouvez télécharger les conférences de l’UPR à partir du site d’un militant sur : http://www.upr1.world/Asselineau.html. Quant aux derniers entretiens d’actualité, ils sont téléchargeables à cette adresse : http://www.upr1.pw.

Vous avez relevé une erreur dans le contenu de cette page, et vous souhaitez la signaler ? Pour cela, surlignez-la, puis appuyez simultanément sur les touches Ctrl + Entrée. Nous procéderons aux corrections si nécessaire et dès que possible.

Aidez-nous ! Partagez :