Sondage : les Français exaspérés par la pauvreté du débat politique et par la promotion médiatique incessante du FN

Télécharger en PDF
Lecture : 3 min
Print Friendly, PDF & Email

Un sondage mis en ligne sur le site du magazine « Le Point » confirme l’exaspération des Français quant à la pauvreté du débat politique et quant à la promotion médiatique incessante du FN.

Le magazine Le Point a mis en ligne un sondage sur le bilan des élections départementales. Il est disponible en colonne de droite de la page d’accueil, en la faisant défiler vers le bas : http://www.lepoint.fr/

Il ne s’agit certes que d’un sondage en ligne dont la formulation des questions est sujette à caution et dont la représentativité de l’échantillon peut être contestée.

Cependant, au moment où j’écris ces lignes (18h30), il y a déjà 35 345 votants, ce qui constitue un échantillon d’une taille suffisamment importante pour qu’il soit possible de considérer que les résultats produits sont instructifs.

sondage-le-point-debat-fn-departementales-2015

Qu’en ressort-il ?

Il en ressort qu’à la question « Quels enseignements tirez-vous de la campagne électorale des élections départementales ? », plus de la moitié des personnes ayant répondu (52,9%) ont opté pour la réponse « Elle a une fois de plus montré la pauvreté du débat politique français : on n’a parlé QUE du Front national. »

Les 3 autres propositions de réponse arrivent très loin derrière :

=> 22,1% ont opté pour la réponse « Le FN s’est installé dans notre paysage politique et il sera difficile de l’en déloger. »
Il est notable que c’est 10% de moins que le nombre de suffrages exprimés recueillis par le FN aux élections d’hier.

=> 16,9% ont opté pour la réponse « Le rejet de François Hollande et du PS s’amplifie et devient préoccupant. »

=> 8% ont opté pour la réponse « L’UMP a redressé la tête et amorce son retour au pouvoir. »

Commentaires

Si l’on y réfléchit, les résultats de ce sondage témoignent :

a)- d’une indifférence générale pour le sort du PS : les Français ont compris que Hollande et le PS ne sont pas le vrai sujet du moment.

b)- de l’impasse du FN : ce parti continue de susciter une hostilité très majoritaire et irrémédiable.

c)- du très grand scepticisme que suscite l’UMP : ce score de 7,9% est bien faible et témoigne que les Français considèrent Sarkozy et l’UMP comme des pions du système, à l’instar de Hollande et du PS.

d)- de l’énorme mécontentement des Français devant l’absence de vrai débat politique que leur proposent le « FNUMPS » et les médias qui les font mousser.

Tout cela est parfaitement en phase avec nos analyses sur les résultats du scrutin. Ce que cherchent les Français, c’est un parti politique nouveau, qui les fera échapper à la malédiction du FNUMPS, qui leur dira la vérité et qui leur rendra leur liberté et leur dignité.

Ces résultats sont également conformes à tous les résultats obtenus depuis plusieurs années par des sondages comparables sur les mêmes sujets. Ils expliquent pourquoi les grands médias euro-atlantistes, à commencer par Le Point, gardent un silence absolu sur l’existence de l’UPR.

Si vous avez trouvé une erreur dans ce contenu, vous pouvez nous la signaler en la sélectionnant et en appuyant simultanément sur les touches Ctrl + Entrée.

Aidez-nous ! Partagez :