Très bonne couverture médias après la conférence de presse de Loïc Massebiau et Édith Paradis, nos 2 candidats dans l’Aveyron

Télécharger en PDF
Lecture : 7 min

Loïc Massebiau et Édith Paradis, respectivement candidat titulaire et candidate suppléante de l’UPR pour l’élection législative partielle de la 3e circonscription de l’Aveyron (Millau) qui se tiendra les 6 et 13 septembre prochain, ont tenu une conférence de presse à Millau le 19 août 2015.

Cette conférence de presse a occasionné de très bonnes retombées médiatiques dans la presse locale datée du 20 août.

Les 3 principaux journaux lus localement – Le Midi Libre, le Journal de Millau et le Progrès de Saint-Affrique – ont en effet consacré une part significative de leurs colonnes à présenter nos candidats et l’UPR, une part à laquelle nous ne sommes hélas pas habitués dans les grands médias nationaux.

Il est à noter que cette élection n’est briguée que par 7 candidats :

  • les candidats de 6 formations politiques,
  • et 1 candidat sans étiquette.

Outre le candidat de l’UPR, les 6 autres candidats sont :

  • Les Républicains (LR), ex-UMP
  • Parti Socialiste
  • Front National
  • Front de Gauche
  • Écologiste sans étiquette
  • Debout la France

Il est à noter que de nombreuses formations politiques, pourtant infiniment plus médiatisées que l’UPR, ne sont pas capables de présenter des candidats à cette élection.

C’est assez logique : ces partis politiques sont des leurres tout-à-fait inoffensifs pour l’ordre euro-atlantiste, et bénéficient de ce fait d’une promotion médiatique éhontée si on la compare à la censure tacite qui frappe l’UPR. Mais ces partis n’existent principalement que par cette promotion médiatique et ne disposent d’à peu près aucun appareil militant dans la France profonde.

C’est pour cela que l’UPR peut présenter des candidats à ces élections alors que les partis suivants ne sont pas parvenus à en présenter :

  • le MODEM de François Bayrou,
  • l’UDI de Jean-Louis Borloo, Yves Jégo et Jean-Christophe Lagarde,
  • le Nouveau Parti Anticapitaliste d’Olivier Besancenot,
  • Lutte Ouvrière,
  • Nouvelle Donne de Pierre Larrouturou,
  • Nous Citoyens du milliardaire Denis Payre et de Jean-Marie Cavada.

LE MIDI LIBRE – édition du 20 août 2015 

Le Midi Libre est un quotidien européiste qui a déjà eu l’occasion de nous montrer, lors d’élections antérieures, qu’il n’était pas favorable à l’UPR.

Cette fois-ci encore, la tonalité de son article est plutôt narquoise et dépréciative ; le journaliste n’a pas résisté à lancer plusieurs piques à l’encontre de nos candidats, parfois à la limite de la diffamation.

Il n’en reste pas moins que ce grand quotidien a consacré un appel en 1ère page à Loïc Massebiau et un long article en page intérieure qui relaie quand même les messages essentiels de l’UPR. Il contribue ainsi à nous faire connaître auprès d’une population rurale qui n’avait jamais entendu auparavant parler de l’UPR dans les grands médias nationaux.

Appel en page de couverture :loic-massebiau-upr

Long article en page 4 :

loic-massebiau-upr-euro
Agrandissement de cet article : une présentation plutôt dépréciative et plusieurs piques à la limite de la diffamation, mais un long article qui relaie néanmoins les messages essentiels de l’UPR :

loic-massebiau-upr-aveyron


LE JOURNAL DE MILLAU
 – édition du 20 août 2015 

Le Journal de Millau – plutôt apolitique – présente de façon neutre la candidature de l’UPR en page 6, en même temps que celle des 6 autres candidats :

11888537_10153600171577612_1815387514016920674_o11887868_10153600172277612_8613018072968286254_nAgrandissement de cet article : le journaliste s’étonne que EELV n’ait pas pu présenter de candidats dans cette circonscription.

Il aurait également pu remarquer que le MODEM de François Bayrou, l’UDI de Jean-Louis Borloo et Jean-Christophe Lagarde, le NPA d’Olivier Besancenot, Lutte Ouvrière, Nouvelle Donne de Pierre Larrouturou et Nous Citoyens ne présentent pas non plus de candidats.

11887949_10153600172672612_4196369005662672656_n 11899917_10153600173277612_7825606559133755349_n

Le Journal de Millau consacre par ailleurs en page 7 un article spécial à la candidature de Loïc Massebiau et d’Edith Paradis, suite à leur conférence de presse. Là encore, cet article – à la tonalité globalement satisfaisante – est un moyen pour notre mouvement de se faire connaître pour la première fois auprès d’électeurs situés en zone rurale qui n’avaient jamais entendu parler de l’UPR :

11223699_10153600184697612_533130516217189685_n

LE PROGRÈS DE SAINT-AFFRIQUE – édition du 20 août 2015

Comme il l’avait déjà fait le 13 août, le Progrès de Saint-Affrique consacre en page 7 un article très bon et très détaillé à la candidature de Loïc Massebiau et d’Édith Paradis, suite à leur conférence de presse. On rêverait que toute la presse française nationale consacre à l’UPR un semblable article :

11870736_10153600185357612_4675654812745897054_n

Agrandissement de cet article :

11883992_10153600361102612_7505052846566787286_o

11896250_10153600361252612_6689843277232569861_n11873790_10153600361422612_2744267233363435295_n

11856487_10153600361907612_1209972432801957799_o

CONCLUSION

Au total, Loïc et Édith viennent d’obtenir une très bonne couverture de presse. C’est la preuve :

  • que l’UPR est de plus en plus connue des journalistes à travers la France (le Midi Libre souligne d’ailleurs dans son article d’un ton ironique notre forte présence sur Internet) ;
  • que nos analyses sont de plus en plus écoutées, tant elles sont confirmées par les événements depuis plus de 8 ans ;
  • que l’UPR apparaît ainsi comme un mouvement politique très sérieux avec lequel il va falloir compter, en dépit du verrouillage médiatique national qui lui est encore opposé.

Tout cela donne à espérer que nos deux candidats puissent faire un score qui marquerait une nouvelle progression symbolique de notre mouvement et qui pourrait faire date. En tout cas, c’est vraiment ce que je leur souhaite, et ce que je NOUS souhaite à tous.

François Asselineau