Donnée à 2% dans le dernier sondage TNS Sofres-OnePoint, l’UPR confirme la dynamique de sa campagne pour les élections régionales

Lecture : 1 min

Communiqué

Aidez-nous ! Partagez :

Régionales_2015

Un sondage TNS Sofres-OnePoint pour Le Figaro-RTL-LCI, paru le 29 octobre 2015, portant sur un échantillon important de 2.200 personnes interrogées, crédite l’UPR, sur la France entière, de 2% des intentions de vote au premier tour des élections régionales du mois de décembre.

C’est la première fois que l’UPR est créditée d’un tel pourcentage, les premiers sondages parus il y a quelques semaines lui attribuant entre 0,5% et 1% des voix selon les régions.

Ce résultat confirme la dynamique de campagne de l’UPR et démontre que les analyses et propositions politiques du parti présidé par François Asselineau captent l’attention des Français.

L’UPR se félicite également de la présentation du sondage dans Le Figaro, où elle est située visuellement entre la droite et la gauche et associée à une couleur grise. Cette présentation est conforme au positionnement politique de l’UPR, en dehors du clivage droite-gauche, que le Ministère de l’Intérieur a confirmé systématiquement en lui attribuant l’étiquette « divers » à tous les scrutins.

Ce résultat montre, enfin, que l’ascension de l’UPR et la progression de la notoriété de François Asselineau partout dans le pays ne sont pas entravées par le silence des grands médias.