Emission « face aux Français » sur tf1 : François Hollande a confirmé qu’il n’est pas à la hauteur des fonctions qu’il occupe

Télécharger en PDF
Lecture : 2 min

Communiqué

Print Friendly, PDF & Email

French President Francois Hollande smiles as he chairs a round table discussion on the changes in the school timetable set out by the government during a visit to the primary school Michelet on the first day of the new school year in Denain

Le jeudi 6 novembre 2014, sur TF1, François Hollande a confirmé qu’il n’est pas à la hauteur des fonctions qu’il occupe. Il n’a ni la carrure d’un chef d’État, ni la vision de la stratégie nécessaire pour rétablir la puissance et la prospérité de la France.

Il semble ne pas faire la différence entre le métier de président de la République et celui d’animateur d’émissions de variétés. En répondant en direct, avec une feinte commisération, aux interpellations de quelques Français choisis on ne sait comment, François Hollande a tenté sans succès de faire croire qu’il avait des solutions générales aux problèmes du pays. Cette mise en scène éculée ne trompe plus personne.

L’émission a viré à un énième et pathétique plaidoyer en faveur de la politique de « réformes » qui jette un nombre sans cesse croissant de Français dans la pauvreté et le chômage, qui entraîne une explosion des inégalités, et qui ne sauve ni les agriculteurs, ni les entreprises, ni les salariés, bien au contraire.

Les journalistes se sont efforcés de présenter François Hollande comme l’instigateur de cette politique, alors qu’il n’en est que l’exécutant servile, comme l’était son prédécesseur Nicolas Sarkozy. Les causes réelles du drame que vit la France ont été, comme toujours, passées sous silence.

Jamais François Hollande n’a évoqué les traités européens qui interdisent tout espoir de redressement du pays. Pour couper court à toute discussion sur ce sujet crucial, il s’est livré à une grossière désinformation d’État, en associant comme d’habitude la sortie de la France de l’Union européenne à une position d’extrême droite.

Au terme de cette émission au cours de laquelle François Hollande a défiguré encore un peu plus la fonction qu’il occupe, on ressent un immense sentiment de vide, de dégoût et de honte.

Si vous avez trouvé une erreur dans ce contenu, vous pouvez nous la signaler en la sélectionnant et en appuyant simultanément sur les touches Ctrl + Entrée.

Aidez-nous ! Partagez :