L’UPR rejette évidemment l’appel sans vergogne lancé par le secrétaire général du FN aux électeurs de l’UPR et confirme son appel à s’abstenir

Télécharger en PDF
Lecture : 3 min

Communiqué

Aidez-nous ! Partagez :

L’UPR rejette évidemment l’appel sans vergogne lancé par le secrétaire général du FN aux électeurs de l’UPR et confirme son appel à s’abstenir ou à glisser un bulletin UPR lors du second tour des élections régionales.

M. Nicolas Bay, Secrétaire général du Front National et candidat tête de liste régionale du FN en Normandie, s’est permis, en direct sur la télévision France 3 Normandie (à 6:50) le 9 décembre au soir, de demander aux électeurs de l’UPR de voter pour sa liste FN lors du second tour de dimanche prochain.

L’UPR invite bien entendu ses électeurs à ne pas donner la moindre suite à cette déclaration politicienne d’un parti qui n’a quasiment aucun point commun avec l’UPR.

L’UPR rappelle que le Front National est un parti-leurre au service des intérêts atlantistes. Se cachant derrière des slogans sournoisement ambigus et des faux-fuyants destinés à tromper le public, le FN ne propose concrètement jamais, ni de sortir de l’Union européenne, ni de l’euro, ni de l’Otan. En d’autres termes, et malgré ses rodomontades, le FN consent à laisser la France sous domination atlantiste.

L’UPR rappelle que le Front National esquive toujours avec le plus grand soin toutes les questions sur les liens entre la France et les États-Unis, garde le silence sur le rôle joué par Washington dans la prétendue « construction européenne », et élude toutes les questions sur les « euro-régions » et la politique de dislocation nationale qui les sous-tend.

Bien au contraire, le FN développe une vision du monde parfaitement conforme à celle voulue par Washington. Cette géopolitique « washingtonio-frontiste » est une vision anxiogène, racialiste et guerrière de l’univers, située à l’exact opposé de la grande tradition universaliste qui a fait la grandeur de la France. Cette vision repose sur l’idée centrale du prétendu « Choc des civilisations », qui fait du monde musulman l’ennemi essentiel de la France, qui s’accommode très bien des pires réflexes xénophobes et racistes, et qui approuve une restriction sans cesse croissante de nos libertés publiques.

L’UPR rappelle que c’est justement parce que les dirigeants du FN ont ainsi donné tous les gages nécessaires à l’euro-atlantisme (confirmé encore dernièrement par le « sacre » de Mme Le Pen par le magazine Time à New York) que le FN bénéficie de la promotion médiatique éhontée que tous les Français ont encore pu constater pendant la campagne pour le premier tour.

Enfin, l’UPR rappelle que ni Mme Le Pen ni aucun des cadres ou des candidats têtes de liste du FN n’ont jamais eu le courage et la dignité d’accepter le moindre débat avec un responsable de l’UPR. Ils ont tous fui, par peur que leur incompétence technique, leurs incohérences programmatiques, leurs ambiguïtés délibérées et leurs mensonges ne soient démasqués publiquement.

Comme nous l’avons déjà indiqué, l’UPR invite ses électeurs à ne pas être davantage dupe du leurre FN que de LR ou du PS. En région Normandie comme ailleurs, nous appelons nos électeurs soit à s’abstenir, soit à aller déposer un bulletin UPR dans l’urne au second tour.