Mais où est passée la République française ?

Télécharger en PDF
Lecture : 2 min
Print Friendly, PDF & Email

Résumé

Certains, à gauche de l’échiquier politique français, à commencer par le FG, FI, ou encore le PCF, incriminent les institutions de la Ve République des maux de nos malheurs actuels. Ils lancent le slogan de « passer à la VIe République ». Mais les mêmes ne précisent jamais ce que celle-ci aurait de concrètement différent de l’actuelle, et ils gardent le plus grand silence sur l’étendue des pouvoirs transmis aux institutions européennes dans le cadre des institutions actuelles.

D’où viennent le déni de démocratie, et le malaise global qui sautent aux yeux d’une partie grandissante du peuple français ?

D’autres assurent que tout le mal viendrait de ce que le président de la République française aurait des pouvoirs exorbitants. Mais les mêmes oublient de remarquer que le président de la République n’est même pas capable de changer un point virgule au traité sur la stabilité, la coordination et la gouvernance (TSCG), alors qu’ils s’étaient fait élire pour le modifier de fond en comble…

Et si le mal venait plus profondément et plus fondamentalement du fait que nous ne sommes plus en République ?

C’est ce que démontre, pas à pas, cette conférence de François Asselineau. Sur la base d’exemples concrets, il prouve que tous les grands principes républicains sont désormais moribonds et que nos textes constitutionnels ne sont plus que des coquilles vides de sens.


Conférence – Mais où est passée la République française ?
Aidez-nous ! Partagez :