Aquilino Morelle, l’auteur du discours de François Hollande de 2012 contre le monde de la finance, est contraint à la démission

Télécharger en PDF
Lecture : 2 min
Print Friendly, PDF & Email

10250064_10152402972417612_5273555570529365665_n

Aquilino Morelle, l’un des plus proches conseillers politiques de François Hollande et chef du pôle communication de l’Élysée, vient de présenter sa démission, suite aux révélations de Mediapart sur ses relations avec un laboratoire pharmaceutique danois et sur son train de vie somptuaire aux frais des contribuables.

Selon Mediapart, Aquilino Morelle aurait touché en 2007 12’500 euros pour une « activité de conseil » auprès d’un laboratoire danois, Lundbeck, alors qu’il travaillait pour l’Inspection générale des Affaires sociales (Igas), un organisme interministériel chargé notamment de contrôler l’industrie pharmaceutique. Or l’Igas a assuré ne pas avoir délivré d’autorisation à Aquilino Morelle dans ce sens.

Le site Mediapart donne aussi des précisions sur le train de vie du conseiller politique de François Hollande, comme ses « 30 paires de souliers de luxe faites sur-mesure qu’il fait cirer tous les deux mois dans les locaux du palais présidentiel », ou les deux chauffeurs mis à sa disposition et à celle de ses proches.

10172661_10152402972817612_1158180570699868284_nAquilino Morelle, dans son somptueux bureau de l’Élysée

COMMENTAIRES

Cerise sur le gâteau : cet amateur de chaussures de luxe et de cireurs de pompes est l’auteur du fameux discours du Bourget du 22 janvier 2012, dans lequel François Hollande clamait que son «principal adversaire » était « le monde de la finance »  et promettait de ramener l’argent au rang de « serviteur et non d’un maître. »

10151984_10152402972517612_5776516199994972453_n

Cette manipulation éhontée des électeurs socialistes n’en apparaît que plus abjecte encore avec le recul du temps et les révélations sur l’auteur de ce discours.

Les internautes pourront revoir ce passage du discours de François Hollande rédigé par Aquilino Morelle ci-dessous,

Je l’ai repris et commenté dans la 1ère partie de ma conférence « LES PARTIS POLITIQUES RESPECTENT-ILS L’INTELLIGENCE DES FRANÇAIS ? » (à partir de 21’55 »)

François ASSELINEAU

Source de l’information : http://www.romandie.com/news/Demission-dun-conseiller-de-Hollande-accuse-de-conflit-dinteret_RP/469637.rom

Vous avez relevé une erreur dans le contenu de cette page, et vous souhaitez la signaler ?
Pour cela, surlignez-la, puis appuyez simultanément sur les touches Ctrl + Entrée. Nous procéderons aux corrections si nécessaire et dès que possible.

Aidez-nous ! Partagez :