GIFLE SYMBOLIQUE DES MILITAIRES ADRESSÉE À EMMANUEL MACRON : ils organisent une haie d’honneur pour le chef d’état-major des armées démissionnaire.

Lecture : 2 min
Print Friendly, PDF & Email

Tout le personnel du ministère des armées est descendu ce 20 juillet 2017 au matin pour réserver un triomphe – devant les caméras de l’AFP – au général d’armée Pierre de Villiers, chef d’état major des armées démissionnaire. Cette haie d’honneur et ces applaudissements nourris en disent long sur ce que les militaires pensent du petit « Emmanuel Néron », comme certains commencent à le surnommer.

Lequel aurait tort d’oublier qu’après deux ans de propagande médiatique inouïe – et scandaleuse dans une démocratie -, il n’a obtenu, au 1er tour de la présidentielle, que 18,2 % des suffrages des électeurs inscrits.

L’assise politique de Macron est non seulement étroite mais elle est aussi très fragile ; car elle repose sur de la publicité mensongère et l’intéressé commet fautes sur fautes depuis son arrivée à l’Élysée.

En tout cas, l’humiliation qu’il a commise à l’égard d’un général d’armée très populaire parmi les militaires, le mépris dans lequel il tient les députés et le principe de séparation des pouvoirs, l’autoritarisme dont il a fait preuve à l’encontre de l’institution militaire, et la nomination d’un nouveau chef d’état-major des armées qui ne semble pas être très légitime aux yeux des autres militaires, constituent une série de fautes énormes qui vont plomber la suite du mandat, décidément bien mal engagé, du candidat de l’oligarchie.

 

Vous avez relevé une erreur dans le contenu de cette page, et vous souhaitez la signaler ?
Pour cela, surlignez-la, puis appuyez simultanément sur les touches Ctrl + Entrée. Nous procéderons aux corrections si nécessaire et dès que possible.

Aidez-nous ! Partagez :