Le Pen : comme d’habitude depuis vingt-neuf ans, c’est encore raté mais les lepénistes hurlent au triomphe

Télécharger en PDF
Lecture : 6 min
Print Friendly, PDF & Email

Grâce aux médias, les dirigeants de la « SARL Le Pen et Consorts » s’apprêtent à bloquer le jeu politique en France pour cinq nouvelles années.

Selon les premières estimations à 20h00, Mme Le Pen réalisait 19% (TF1 20h00) à 20% (Le Monde 20h00) des voix.
Mais selon TNS SOFRES à 21H00, Mme Le Pen réalise 18,3% des suffrages.
Il y a une forte nuance entre ces deux estimations.
Car si Mme Le Pen réalise 20% des voix, elle aura en effet amélioré assez significativement le score de son père de 2,3 points par rapport à 2002 (17,7%). En revanche, si elle réalise 18,3%, le gain ne sera plus que d’un anecdotique +0,6 points.
Il faut donc attendre encore pour que les estimations se stabilisent avant de tirer les leçons définitives du scrutin sur ce point.

Le Pen : comme d'habitude depuis vingt-neuf ans, c'est encore raté mais les lepénistes hurlent au triomphe

On peut néanmoins faire d’ores et déjà les remarques suivantes :

Un triomphalisme de façade…

Bien entendu, les lepénistes exultent et Mme Le Pen nous assène les hystéries triomphalistes habituelles du clan Le Pen en semblable circonstance.

À l’en croire, « Rien ne sera plus jamais comme avant ». Sans mesurer l’incohérence de ses propos, l’héritière du clan a lancé que le FN sera « désormais la seule et véritable opposition à la gauche » tout en assurant que « ce premier tour n’est pas une fin en soi mais le commencement d’un vaste rassemblement des patriotes de droite comme de gauche ». Comment peut-on rassembler les patriotes de gauche en étant la seule opposition à la gauche, il faudra qu’elle nous l’explique.
[source : http://www.romandie.com/news/n/Marine_Le_Pen_nous_sommes_desormais_la_seule_et_veritable_opposition_a_la_gauche220420122126.asp]

…Mais une N+1ème déception de lepénistes

En réalité, le score de Mme Le Pen n’en représente pas moins une N+1ème déception pour les lepénistes inguérissables : Mme Le Pen fait certes un excellent score pour le FN, mais qui reste sous la barre des 20%. Nous sommes très, très loin des rodomontades de ses sympathisants qui nous certifiaient avec condescendance qu’elle allait rafler 30 à 35 % des voix, sinon 40 % dès le premier tour…

Ces résultats confortent donc tout ce que l’UPR a toujours pronostiqué depuis des années :

1°)- le FN continue à susciter le rejet irrémédiable de 80% des électeurs .

C’est ce que j’ai toujours dit (cf. par exemple http://www.upr.fr/actualite/france/faux-sondages publié le 13 mars 2011, il y a 13 mois). Nous en avons ici la confirmation.

C’est une confirmation amère pour tous ceux qui se sont laissés prendre à la désinformation médiatique et aux faux sondages truqués par Harris Interactive,à tous ceux qui imaginèrent que Mme Le Pen pourrait être élue au second tour car elle était « très différente de son père »….

2°)- le FN va bien entendu expliquer que la prochaine fois (2017) sera la bonne.

C’est d’ailleurs ce qu’a laissé entendre Mme Le Pen en lançant ce soir que « la bataille de France ne fait que commencer».

Ce sketch dure depuis 29 ans. Et le FN entend bien bloquer la scène politique française pour 5 ans de plus, pour le plus grand profit de l’UMPS (qui le lui rend bien par son soutien médiatique constant).

3°)- le fait est là : NON, Mme Le Pen n’est pas au second tour.

Nos lecteurs de l’époque se le rappellent certainement. Mais le temps paraît désormais bien loin où les supporters de Mme Le Pen venaient sur la présente page facebook en mars 2011, pour me sommer de « choisir entre Le Pen et Strauss-Kahn qui seront au second tour » [sic].

Je me rappelle que j’avais pronostiqué, à l’époque, qu’à ce second tour il n’y aurait probablement ni Mme Le Pen ni M. Strauss-Kahn.
C’est ce que nous constatons ce soir…

Les lepénistes qui m’agonissaient d’injures il y a 13 mois auront-ils l’honnêteté de reconnaître que j’avais raison et qu’ils avaient tort ? Je l’espère mais j’en doute. Bien plus probablement vont-ils venir tenter de nous expliquer que tout va se jouer en 2017…

Ils auront encore tort.

ET MAINTENANT ?

Il est bien entendu hasardeux de faire des pronostics dès ce soir. Cependant, je suis assez enclin à penser que Mme Le Pen a mangé son pain blanc. Du moins si c’est François Hollande qui est élu dans deux semaines.

Car il ne faut pas oublier que le très bon score qu’elle réalise ce soir est dû, pour l’essentiel, à la promotion médiatique et sondagière dont elle a bénéficié à partir de 2010.

Comme je l’ai déjà analysé plusieurs fois, cette promotion avait été orchestrée par le système, selon toute probabilité, en vue de faire élire Strauss-Kahn en 2012. (La disqualification soudaine de Strauss-Kahn a probablement nui au scénario anticipé, qui consistait à faire mousser Mme Le Pen à un tel point qu’elle puisse accéder au second tour, afin d’assurer l’élection à l’Elysée – avec un score « 22/78 » ou « 23/77 » – de celui qui était à l’époque directeur général du FMI.)

Mais en 2017 ?

Eh bien, si François Hollande est élu le 6 mai prochain, comme anticipé, le Système voudra faire élire son « opposant » UMP en 2017, probablement M. Jean-François Copé.

Dès lors, le Système veillera à dégager la voie de M. Copé sur sa droite. Et il le fera en privant peu à peu Mme Le Pen d’accès aux médias, à partir de 2015, exactement comme il le fit avec son père à partir de 2004 pour assurer l’élection de M. Sarkozy en 2007.

Et il gênera la réélection de M. Hollande à gauche, en faisant mousser l’extrême gauche, comme il le fit en 2007 pour gêner Mme Royal.

Après avoir fait 17,7 % des voix au second tour de 2002, M. Le Pen – privé de médias – était retombé à 10,4 % des voix en 2007. Il se pourrait bien qu’après avoir fait 18 ou 19 % des voix en 2012, sa fille connaisse la même désillusion en 2017.

Vous avez relevé une erreur dans le contenu de cette page, et vous souhaitez la signaler ?
Pour cela, surlignez-la, puis appuyez simultanément sur les touches Ctrl + Entrée. Nous procéderons aux corrections si nécessaire et dès que possible.

Aidez-nous ! Partagez :