Selon un sondage du Figaro, la quasi-unanimité des internautes désapprouvent le soutien aux rebelles syriens contre Assad

Télécharger en PDF
Lecture : 4 min
Print Friendly, PDF & Email

sondage soutient assad le figaro

Suite à la mise en ligne d’un vote par “Le Figaro.fr”  (tout le monde peut voter), ce sont déjà plus de 8 000 internautes qui ont voté le 11 août 2016 à 02h00 à la question : « Syrie : les Occidentaux ont-ils raison de soutenir les rebelles liés à al-Qaida contre le régime d’Assad ? »

Même si l’échantillon de plus de 8000 votants n’est pas forcément représentatif de la population française, la réponse obtenue laisse quand même pantois : 96% sont contre le soutien aux rebelles liés à Al Qaida contre Assad et 4% seulement approuvent !

Commentaires : l’échec total de la propagande euro-atlantiste

On avait certes des raisons de penser qu’une proportion élevée des internautes voteraient contre cette scandaleuse politique française du soutien au « bon boulot d’Al-Nosra » – comme disait Laurent Fabius.

Mais de là à imaginer que le score serait sans appel, au point de représenter une quasi-unanimité, il y a quand même une marge. C’est pourtant bien ce que l’on constate.

Ce résultat est d’autant plus stupéfiant que les Français sont gavés comme des oies, depuis plusieurs années, par une propagande omniprésente, à la fois états-unienne, européiste et française, ressassée 24 heures sur 24 par tous les grands médias nationaux.

Cette propagande hollywoodienne s’est acharnée à nous faire croire que Bachar Al Assad était soudain devenu un monstre tellement inimaginable « qu’il ne mériterait pas d’être sur la terre » – comme disait encore Laurent Fabius – tandis que les rebelles de Al Qaida, Al Nosra et consorts nous étaient présentés quasiment comme des émules de Mère Teresa.

Eh bien non. Les Français ne sont pas si bêtes. Ils préfèrent, au bout du compte, juger par eux-mêmes et tirer les conséquences des informations accablantes circulant sur Internet et les réseaux sociaux.

Les Français ont compris que la Syrie de Bachar El Assad n’était certes pas une démocratie, mais qu’elle avait été livrée à l’enfer de la guerre civile par la volonté des rapaces de Washington, et pour une tout autre raison que la bonne tenue d’élections.

Les Français ont compris que ce sont les dirigeants criminels de Washington, – qui protègent et surarment par ailleurs les dictatures sanguinaires de l’Arabie saoudite, du Bahreïn ou du Qatar -, qui ont détruit de fond en comble la Syrie qui vivait en paix et dans une parfaite entente interethnique et interconfessionnelle.

Les Français ont compris que leurs dirigeants (Hollande, Valls, Ayrault, Fabius…) ne sont que des marionnettes dérisoires aux mains de cette oligarchie washingtonienne et euro-atlantiste.

Les Français ont compris que leurs dirigeants – qui ont abdiqué tout honneur – mènent une politique étrangère pour le compte d’autrui, qui est le contraire même de ce qu’exigent les intérêts les plus fondamentaux de la France, du peuple français, et de la paix dans le monde.

Les Français ont compris que le « terrorisme islamiste », qui a tragiquement endeuillé la France depuis plusieurs mois, n’est pas sorti d’un chapeau, mais qu’il a des origines, des raisons, des sources de financement et d’armement, et des commanditaires, qui trouvent tous leur origine dans cette mafia euro-atlantiste qui s’est emparée du pouvoir souverain des Français.

Conclusion : le peuple français se réveille

Le résultat spectaculaire de ce sondage en ligne du Figaro constitue une nouvelle et magistrale gifle envoyée par les internautes.

Une gifle destinée, non seulement au larbin en chef qui trône pour encore quelques mois à l’Élysée et au gouvernement tout entier, mais également à tout l’univers de connivence qui règne dans les plus grands médias du pays.

Ce sondage en ligne est réconfortant. Il montre que le peuple français – brutalement sorti de sa torpeur par les attentats – est en train de se réveiller pour de bon. Et qu’il va maintenant demander des comptes à qui de droit.

Enregistrer

Enregistrer

Vous avez relevé une erreur dans le contenu de cette page, et vous souhaitez la signaler ?
Pour cela, surlignez-la, puis appuyez simultanément sur les touches Ctrl + Entrée. Nous procéderons aux corrections si nécessaire et dès que possible.

Aidez-nous ! Partagez :