L’UPR ouvre un « numéro Azur » direct à la disposition de tous

Télécharger en PDF
Lecture : 4 min
Print Friendly, PDF & Email

1898178_10152313444657612_1958566763_n

Face au développement croissant de notre mouvement, aux nombreuses sollicitations par courriel et sur Facebook, et compte tenu de l’approche des élections européennes, l’UPR a décidé d’ouvrir un nouveau service : une ligne téléphonique de type « AZUR », ouverte à tous.

Cette ligne avait été ouverte à titre expérimental il y a quelques mois à destination des seuls adhérents. Nous avons décidé de l’ouvrir désormais à tout le monde. Les adhérents conserveront cependant une relation privilégiée. Ils devront pour cela indiquer leur numéro d’adhérent lors de leur appel (nos équipes s’efforceront alors de répondre de façon plus exhaustive à leurs demandes).

  • À quoi sert cette ligne AZUR UPR-DIRECT ?

Elle offre essentiellement l’avantage de donner à l’UPR un caractère moins « virtuel » que les seuls messages électroniques et d’introduire un échange plus « humain ».

  • Les adhérents, qu’ils soient membres de l’UPR depuis plusieurs années ou qu’ils viennent tout juste d’adhérer, pourront par exemple s’enquérir de leur situation vis-à-vis de l’UPR (Questions -types : Suis-je bien à jour de cotisation ? Quand aurai-je ma carte d’adhérent ? Comment faire pour obtenir une nouvelle carte d’adhérent puisque j’ai perdu la mienne ?). Ils pourront aussi nous poser des questions sur le militantisme, les élections européennes à venir, la meilleure façon d’être utile au mouvement, etc.
  • Les adhérents et les sympathisants pourront aussi prendre contact avec notre équipe de bénévoles pour suggérer des idées nouvelles de militantisme, proposer l’organisation d’une conférence ou d’une réunion publique, s’enquérir de la façon d’obtenir des tracts ou des affiches, nous poser des questions d’agenda, etc.
  • Enfin, les sympathisants qui hésitent à adhérer et les simples curieux pourront nous faire part de leurs de leurs interrogations sur notre programme, et nous nous efforcerons d’y répondre, toujours avec le plus grand souci de vérité et d’honnêteté intellectuelle.

Que les questions soient techniques, administratives, politiques, ou que vous souhaitiez tout simplement manifester votre intérêt ou vos encouragements pour le mouvement, n’hésitez pas. L’équipe en charge de réceptionner les appels vous accueillera pour répondre au mieux à vos attentes.

  • Quand peut-on appeler « UPR-DIRECT »?

La ligne est une ligne téléphonique dédiée, que vous pouvez joindre 24H/24 et 365 jours par an.

Selon les heures, vous entrerez alors directement en contact :

– soit avec un militant bénévole de l’UPR qui répondre à vos questions
– soit avec un répondeur qui prendra votre message si vous souhaitez être rappelé(e) dans les heures qui suivent.

En règle générale, c’est pendant la plage horaire 9h00 – 20h00 (week-end compris) que vous aurez le plus de chances de tomber directement sur un bénévole à votre écoute. En revanche, si vous appelez à 4h du matin, il faudra vous attendre à tomber sur le répondeur….

  • Combien cela coûte-t-il d’appeler « UPR-DIRECT »?

Les appels sur cette ligne « AZUR » seront facturés au prix d’une communication locale pour l’appelant.

L’UPR prend à sa charge le surcoût de cette ligne dédiée.

  • Quel est le numéro à appeler et y a-t-il un moyen simple pour le mémoriser ?

Lors de la réservation de cette ligne AZUR, nous avons tenté d’obtenir un numéro facile à mémoriser. Plusieurs des numéros que nous souhaitions n’étaient plus disponibles mais nous avons quand même obtenu un numéro symbolique.0 810 29 05 05 

Les 4 premiers chiffres « 0 810 » ne signifient rien d’autre que la ligne AZUR.

Quant aux 6 derniers « 29 05 05 », ils sont facilement mémorisables puisqu’ils font référence au référendum sur la Constitution européenne, qui s’est tenu le 29/05/05, et qui s’est soldé par un NON de 55% des Français.  

Le choix de ce numéro est pour nous un moyen symbolique de montrer que l’UPR n’a pas oublié le NON majoritaire des Français. L’UPR estime que l’actuelle poursuite de la prétendue « construction européenne » est frappée d’illégitimité démocratique depuis ce jour-là.

François ASSELINEAU

Vous avez relevé une erreur dans le contenu de cette page, et vous souhaitez la signaler ?
Pour cela, surlignez-la, puis appuyez simultanément sur les touches Ctrl + Entrée. Nous procéderons aux corrections si nécessaire et dès que possible.

Aidez-nous ! Partagez :