Toutes les analyses de l’UPR sont désormais disponibles en « BALADOS » (PODCASTS) MP3

Télécharger en PDF
Lecture : 5 min

podcast-upr
Les « podcasts » – ou « balados » comme disent les Canadiens francophones -, sont simplement des fichiers sonores que l’on peut télécharger pour les écouter à l’aide d’un « lecteur MP3 » (« baladeur » en bon français). Toujours soucieux de protéger la langue française des attaques incessantes de l’anglais, les Québécois appellent d’ailleurs « baladodiffusion » le « podcasting ».

À partir du 25 octobre 2013, l’UPR innove en offrant toutes ses analyses à tous les internautes, sous cette forme de « baladodiffusion ».

Nous avons transcrit toutes les conférences, tous les débats, tous les entretiens télévisés et radiophoniques, toutes les tables rondes des universités, dans ce format téléchargeable MP3.

Désormais, il n’est donc plus nécessaire de s’immobiliser pendant des heures devant son ordinateur pour suive une de mes conférences.

Grâce au format MP3 téléchargeable, vous pouvez maintenant emmener partout l’UPR dans votre poche et écouter nos analyses à tout moment : par exemple dans votre voiture, sur votre téléphone ou sur votre baladeur MP3. Dans le métro, le train ou l’avion, ou pendant un long trajet en voiture, nous vous offrons la possibilité d’écouter les conférences de l’UPR plutôt que la propagande euro-atlantiste diffusée par toutes les radios.

Pour cela, il vous suffit :

  • 2) de cliquer sur le lien vers la conférence ou l’entretien ou la table ronde qui vous intéresse ;
  • 3) puis de télécharger en enregistrant dans votre ordinateur le « podcast » correspondant. Vous pourrez, de là, l’enregistrer sur une clé USB ou directement un lecteur MP3.

Bien entendu, ce format MP3 vous permettra aussi de le transférer à vos amis ou vos collègues, en particulier à ceux qui se plaignent de n’avoir pas le temps nécessaire à consacrer au visionnage des vidéos.

Pour les internautes qui ont des connexions peu performantes – ou pour les malvoyants -, nous avons aussi intégré un lecteur MP3 dans chacune des pages relatives aux vidéos des conférences. Il est donc désormais possible d’écouter les conférences sur votre ordinateur sans les voir.

Toutes ces innovations ont été réalisées grâce au travail considérable de Michel Gruau, un informaticien militant actif de l’UPR, que je tiens à remercier publiquement ici, en mon nom personnel comme au nom de tous les adhérents et sympathisants de l’UPR.

Pour information, ce gros travail, qui s’est étalé sur plusieurs mois, a consisté en 5 étapes :

a) téléchargement de toutes les productions de l’UPR

b) fusion en un seul fichier des conférences qui sont découpées en plusieurs vidéos

c) normalisation du son pour que le volume soit toujours identique

d) ajout des méta-données (Auteur, Titre, Date…)

e) nomination et conversion du tout en MP3.

Un grand merci, donc, à Michel Gruau, qui veillera également à diffuser toute les nouveautés de l’UPR sous forme de balado/podcast pour le plus grand intérêt de tous.

CONCLUSION : CETTE « BALADOTHÈQUE » PERMET DE VÉRIFIER QUE L’UPR EST UN MOUVEMENT POLITIQUE D’UNE EXTRÊME FIABILITÉ SUR LA DURÉE

En conclusion, je me permets de souligner que l’UPR est le seul mouvement politique français à offrir gratuitement à tous les citoyens français et à tous les internautes de la planète une telle masse d’informations sous forme de fichiers sonores téléchargeables tirées de nos archives.

J’insiste sur le fait que ces fichiers concernent des conférences ou des entretiens qui ont parfois plusieurs années d’ancienneté. Les internautes précis et curieux pourront ainsi constater l’extrême cohérence de nos analyses et de nos propositions, constamment inchangées depuis la fondation de l’UPR, et constamment validées par les événements.

Quel autre parti politique peut en dire autant ?

Cette transparence parfaite que nous offrons à tous les internautes m’offre l’occasion de citer ce qu’avait dit Charles de Gaulle dans son discours prononcé le 18 juin 1942 à l’Albert Hall de Londres pour commémorer le second anniversaire de l’Appel du 18 juin 1940 :

« Je ne sais pas si, dans le monde, beaucoup d’attitudes et beaucoup de déclarations seraient, après deux ans, intégralement réaffichées par leurs auteurs. Mais je sais que notre entreprise, à nous, peut être depuis la première heure contresignée telle quelle, tous les jours. »

Eh bien, l’UPR peut reprendre cette citation presque mot pour mot, en en modifiant seulement quelques éléments :

« Je ne sais pas si, en France et dans le monde, beaucoup d’attitudes et beaucoup de déclarations seraient, après six  ans, intégralement réaffichées par leurs auteurs. Mais je sais que notre entreprise, à nous UPR, peut être depuis la première heure contresignée telle quelle, tous les jours. »

Cette « baladothèque » en apporte la plus éclatante des confirmations.

François ASSELINEAU