MALGRÉ LA PROPAGANDE DES MÉDIAS EN FRANCE, LA SITUATION DE LA ZONE EURO CONTINUE DE SE DÉGRADER

Print Friendly, PDF & Email

On apprend coup sur coup :

– que, suite à l’abaissement de la note de la Grèce à SD (« risque imminent de défaut de paiement ») par Standard & Poor’s hier dans la nuit, la BCE a décidé de ne plus accepter « temporairement » les titres de l’Etat grec en garantie : c’est évidemment une mesure sans précédent et qui en dit long sur le degré de pourrissement de la situation.

– que le prochain sommet des dirigeants de la seule zone euro, qui était prévu pour le 2 mars, vient d’être annulé en catastrophe, « en raison des réticences de l’Allemagne pour discuter des moyens alloués au pare-feu de l’eurozone. »
En termes clairs, et comme je le dis depuis des mois, l’Allemagne ne veut plus payer.

Et pendant ce temps-là, que font nos journalistes ? RMC passe son temps à trafiquer les chiffres et à censurer le forum où nos adhérents et sympathisants demandent que je sois interviewé par M. Bourdin….

Aidez-nous ! Partagez :