== ELPIS FAIT PSCHITT ! == Benoît Hamon, créateur du nouveau parti “Elpis”, vient d’avoir une idée très originale : il propose… une autre Europe !

Télécharger en PDF
Lecture : 2 min
Print Friendly, PDF & Email

 

screen-shot-10-27-16-at-10-51-pm
Après des dizaines et des dizaines d’autres, Benoît Hamon vient d’avoir une idée extrêmement originale et novatrice : il propose de construire… une autre Europe !

Pardi, personne n’y avait pensé avant lui.

Bien entendu, son projet est différent de celui de tous ses petits copains avec lesquels il rivalise pour tenter de se faire bien voir par l’oligarchie qui tire les ficelles.

En bref, M. Hamon propose sans rire de « démocratiser et repolitiser » le projet européen.

Il a simplement oublié, comme tous les politicards qui encombrent l’espace médiatique, qu’il n’y a pas de “demo“cratie européenne possible, tout bonnement parce qu’il n’y a  pas de peuple (“demos“) européen.

Comme tous les européistes et alter-européistes, il refuse d’admettre la réalité. À savoir :

 

  • a) – que les 28 peuples de l’UE ont des intérêts nationaux irréductiblement et légitimement différents les uns des autres,
  • b) – que la solidarité entre les personnes et les peuples ne s’improvise pas et ne se décrète pas : elle découle de l’histoire qui s’étale sur des siècles.
  • c) – que l’on ne stipule pas pour autrui : pas plus que Mmes Arthaud ou Le Pen, ni que MM. Montebourg, Mélenchon, Bayrou, Dupont-Aignan, Lemaire, Fillon, Juppé, Hollande, Valls et consorts, Benoît Hamon n’a tout simplement pas le pouvoir d’exiger que les Lettons ou les Chypriotes, les Luxembourgeois ou les Allemands, les Slovènes ou les Finlandais, acceptent ses propres projets.
  • d) – que l’article 48 du TUE impose que les traités européens se modifient à l’unanimité des États-membres.

En bref, le discours de Benoît Hamon témoigne d’une pensée éculée et morte, ou même – plus exactement – d’une absence de pensée. Il ne s’agit que d’un discours creux, de pure soumission à l’oligarchie.

François Asselineau
27/10/2016

———————————
N’oubliez pas de suivre les commentaires de François Asselineau sur son compte Twitter : https://twitter.com/UPR_Asselineau/status/791624720106057728?lang=fr

Aidez-nous ! Partagez :