Alain Parisot conduira la liste de l’UPR dans la région Pays de la Loire

Télécharger en PDF
Lecture : 4 min
Print Friendly, PDF & Email

alain-parisot

Adhérent nantais, fidèle à l’UPR depuis 3 ans, Alain Parisot s’est progressivement fait remarquer par ses capacités organisationnelles, sa constance, ses convictions, son aptitude à fédérer les troupes et les énergies.

Frappé de prime abord par son aspect très sérieux, on découvre petit à petit que c’est un discret pince-sans-rire qui sait détendre les atmosphères en suscitant des fous rires. C’est aussi un diplomate qui sait faire émerger des consensus et entretenir un excellent état d’esprit parmi les militants, en veillant à toutes et à tous avec beaucoup de gentillesse.

Toutes ces qualités ont conduit à le nommer de Délégué régional des Pays de la Loire. Je lui laisse la parole pour qu’il se présente lui-même, et à sa manière :

***************************************************

Originaire du centre de la France, je suis l’aîné d’une famille de trois enfants. Après des études de mathématiques à la faculté de Tours, je me suis orienté vers l’informatique. Marié et père de famille, j’habite à Nantes depuis presque trente ans et je travaille comme commercial dans une PME. À titre personnel, j’ai toujours eu de l’intérêt pour l’histoire en général et l’Antiquité en particulier, ainsi que pour la géopolitique.

Comme beaucoup de personnes, j’avais fait le constat que, malgré les promesses de nos hommes politiques, la situation économique et sociale de la France ne cessait de se dégrader chaque jour un peu plus. Comme je n’arrivais pas à en comprendre les véritables raisons, la découverte des conférences de François Asselineau sur internet m’a enfin permis d’éclaircir les choses.

Il m’a fallu ensuite six mois pour franchir le pas et adhérer à l’UPR car comme une majorité d’adhérents, je n’avais jamais imaginé un jour m’engager dans un parti politique. J’ai donc rejoint le seul parti qui réclame clairement la sortie de l’Union Européenne, de l’euro et de l’OTAN. L’idée de rassembler les Français au-delà de leur sensibilité politique, à l’image du Conseil National de la Résistance, m’a également beaucoup séduit. Car mettre temporairement de côté ce qui nous divise me paraît être la seule solution pour lutter contre cette technostructure non démocratique.

Juste après mon adhésion, souhaitant rencontrer d’autres adhérents du département, j’ai organisé une première réunion. Puis une seconde. Et, de fil en aiguille, François Asselineau m’a proposé d’être délégué de Loire-Atlantique. Actuellement délégué régional des Pays de Loire, je m’emploie à faire que chaque délégation puisse se développer au mieux, à coordonner les différentes actions et à être également le lien entre les militants et le niveau national.

C’est avec une grande motivation que je m’engage comme tête de liste aux élections régionales avec comme objectif principal de faire connaître l’UPR et son président pour l’élection présidentielle et les législatives de 2017.

Car je pense qu’il faut mettre à profit chacun des scrutins électoraux pour qu’élections après élections, l’UPR se fasse connaître de l’ensemble des Français et finisse par vaincre l’omerta scandaleuse des grands médias.

Localement, j’espère également que nous allons améliorer significativement le score d’un peu plus de 2% que la liste UPR a réalisé dans le canton de Saint-Herblain-1 aux dernières élections départementales de mars dernier.

Alain Parisot

***************************************************

Tous nos vœux de réussite accompagnent Alain ainsi que toutes les équipes militantes des Pays de la Loire, dont j’ai pu mesurer personnellement l’efficacité et la capacité de mobilisation lors de plusieurs tournées de conférences au cours des deux dernières années.

François Asselineau

NOTA : la liste pour les élections régionales dans les Pays de la Loire doit compter 103 candidats (52 hommes et 51 femmes).
La liste de l’UPR est complète pour les hommes. Mais il nous manque encore 9 femmes pour pouvoir boucler la liste. Ceci devrait être réalisé sans difficultés dans les deux semaines qui viennent mais toute adhérente ou sympathisante intéressée par y participer est invitée à prendre contact – sans aucun engagement à ce stade – avec Alain Parisot : alain.parisot44@gmail.com

François Asselineau, Président de l’Union populaire républicaine. La France doit sortir de l’Union européenne, de l’euro et de l’Otan.

Aidez-nous ! Partagez :