Communiqué de l’UPR : François Asselineau continue à démentir catégoriquement les accusations portées contre lui

Lecture : 2 min
Communiqué de l’UPR : François Asselineau continue à démentir catégoriquement les accusations portées contre lui

À la suite de son audition par les services de la Police judiciaire dans le cadre de la procédure initiée par deux anciens employés de l’UPR, aujourd’hui membres de partis politiques concurrents, François Asselineau a été présenté à un juge d’instruction, qui a pris la décision de le mettre en examen.

Refusant de suivre la voie choisie par ses accusateurs, qui avaient sciemment préféré se répandre dans la presse avant même d’intenter la moindre action judiciaire, François Asselineau avait immédiatement choisi de se tourner vers la justice en portant plainte pour dénonciation calomnieuse et en se tenant à la disposition des enquêteurs.


Aujourd’hui, après cette décision particulièrement brutale et injustifiée, notamment au regard de l’absence de matérialité des faits qui lui sont reprochés, François Asselineau continue de démentir catégoriquement les accusations qui sont portées contre lui. Il est impatient de pouvoir organiser efficacement sa défense afin de contester formellement chaque chef d’accusation en ayant désormais accès à l’intégralité du dossier.

François Asselineau espère que toute la lumière sera faite rapidement sur cette triste affaire qui a été lancée au printemps dernier pour l’évincer de la présidence de l’UPR au profit d’un petit groupe de cadres du mouvement, et qui est opportunément reprise aujourd’hui, alors que le paysage politique est en pleine évolution à l’approche des prochaines élections présidentielles et que les idées de l’UPR touchent une partie de plus en plus significative de l’opinion.

Francois Asselineau prendra très prochainement la parole pour revenir en détail sur cette affaire.

Aidez-nous ! Partagez :