Conseils de l’UPR pour le 2e tour des élections régionales

Télécharger en PDF
Lecture : 4 min

Aucune des listes de l’UPR n’étant parvenue à se qualifier pour le 2e tour (il aurait fallu atteindre le score de 10% des votants pour cela), nous conseillons à nos 189 350 électeurs du 1er tour l’une au choix de ces deux solutions :

1ère solution : l’abstention

Vous n’avez rien à faire, vous boycottez l’élection en ne vous rendant pas dans le bureau de vote.

  • Avantage: vous contribuez, mais de façon marginale, à faire monter le taux d’abstention, donc à délégitimer les candidats qui seront élus.
  • Inconvénient : votre action ne peut pas être discernée de celles des abstentionnistes de LR ou du PS, ou des électeurs indifférents à la politique ou partis en week-end. En fait, l’abstention n’aide en rien l’UPR, et ne contribue pas à la faire connaître.

2ème solution : aller glisser dans l’urne des bulletins UPR que nous avons spécialement élaborés à cette occasion

Nous venons de mettre en ligne, en téléchargement sur notre site, 2 planches de 4 bulletins de vote UPR spécialement élaborés à l’occasion des élections départementales. Ce qui donne 8 bulletins de vote ayant exactement la même allure, mais avec un texte à chaque fois différent.

1ère planche de 4 bulletins à imprimer puis à découper : Télécharger (pdf)

2ème planche de 4 bulletins à imprimer puis à découper : Télécharger (pdf)

Si vous êtes électeur dans un des cantons où l’UPR n’est pas présente, nous vous conseillons vivement de télécharger ces planches et de les imprimer, puis de les découper en 4 bulletins.

Vous pourrez alors aller voter et insérer, selon votre choix un, ou même plusieurs de ces bulletins, dans l’enveloppe électorale que vous glisserez dans l’urne. Bien entendu, votre geste sera comptabilisé comme un bulletin nul.

Nous avons également mis en ligne un large bulletin de vote de format A4 – comme le sont les bulletins de vote pour les régionales – qui attire particulièrement l’attention par sa taille et sa couleur et qui remercie les 189 350 électeurs du 1er tour, tout en rappelant ce qu’est l’UPR : Télécharger (pdf)

  • Inconvénient: en allant voter, vous contribuez, mais de façon marginale, à faire monter le taux de participation, donc à légitimer très légèrement les candidats qui seront élus.
  • Avantage: en insérant plusieurs bulletins UPR aux textes différents, dans l’enveloppe électorale que vous glisserez dans l’urne, vous contribuez à faire monter le nombre de bulletins nuls, ce qui est un geste de défiance à l’égard de la scène politique au moins aussi efficace que l’abstention. (Du point de vue matériel, il est peu probable que l’on puisse insérer plus de 3 ou 4 bulletins dans une seule enveloppe électorale).

Mieux encore, vous contribuez de façon non négligeable à faire connaître l’UPR, en suscitant des interrogations chez les scrutateurs et dans le public au moment du dépouillement dans le bureau de vote.

Lorsque le dépouillement se tiendra, les scrutateurs seront obligés de déplier vos bulletins et de les placer dans la pile réservée aux bulletins nuls. Comme tous vos bulletins UPR auront la même apparence, les scrutateurs et le public comprendront qu’ils renvoient tous à un seul et même mouvement politique. Mais comme ils auront jusqu’à 8 textes différents, cela suscitera la curiosité des présents, qui souhaiteront lire le nouveau texte à chaque fois.

Il suffit d’imaginer le résultat si, par exemple, une famille de 4 électeurs de l’UPR se rend dans un bureau de vote et que chacun de ses membres glisse 4 bulletins différents tels que nous les avons préparés. Du point de vue juridique, les scrutateurs comptabiliseront 4 bulletins nuls. Mais, sur la table des scrutateurs et à la vue du public, la pile des bulletins nuls augmentera de 16 bulletins, tous revêtus du symbole de notre mouvement, et avec 8 textes différents.

Le résultat global sera d’autant plus visible et symbolique que nos bulletins seront déposés à l’identique par des milliers d’électeurs dans des bureaux de vote à travers toute la France. Cette procédure nous semble, pour cette raison, préférable au “vote blanc”, qui consiste à glisser une feuille rigoureusement blanche – sans aucun mot ni dessin dessus – et qui sera comptabilisée comme “vote blanc”. Mais nous laissons bien entendu libres nos électeurs de voter blanc s’ils le souhaitent, plutôt que de voter nul.

Conclusion

Bien entendu, il n’est pas possible d’insérer nos bulletins UPR dans les bureaux de vote équipés de machines à voter. Dans ce cas-là, nous vous recommandons expressément de vous abstenir.