=== NOTRE REVUE DE PRESSE DE LA SEMAINE === Sélection du 27 novembre au 3 décembre 2017

Télécharger en PDF
Lecture : 14 min

Sélection de la semaine

En Roumanie, le gouvernement annonce une baisse drastique des salaires.

On savait déjà que l’Union européenne, c’était l’alignement salarial par le bas. Mais que se passe-t-il quand l’un des pays de l’UE étant déjà dans les plus bas salaires, compte encore réduire ceux-ci d’encore 20% ? Soutenez le projet européen : il a pour nous de magnifiques lendemains d’esclavage moderne !

Source : France Info (27 novembre)

France

 

Gemalto annonce la suppression de 288 postes en France

Le spécialiste français de la sécurité numérique annonce la suppression de 288 postes en France à cause d’une forte baisse de son activité dans les secteurs de la carte SIM et des cartes bancaires à puces.

Source : France Bleu (30 novembre)

Les actionnaires d’Altice se révoltent contre Patrick Drahi

Une plainte pénale vient d’être déposée à l’encontre de Patrick Drahi, pour sa gestion calamiteuse d’Altice, par des actionnaires ayant bu la tasse et perdant patience.

Source : La Tribune (28 novembre)

 

La police municipale verbalise un camion du Secours Populaire pendant une distribution de repas

Incompréhensible, pour un acte de solidarité envers les plus pauvres qui dure depuis 34 ans à Toulouse.

Source : La Dépêche (28 novembre)

France – Coupes budgétaires et hausses des impôts

Les lycées français de l’étranger en colère contre les coupes budgétaires

Les coupes sauvages du budget de l’enseignement français à l’étranger, à hauteur de 33 millions d’euros pour 2017, ont été dénoncées par des syndicats et associations dont les appels à la grève ont été très suivis partout dans le monde. Avec 500 postes supprimés, les enseignants ont raison de dénoncer un coup brutal porté à un outil majeur de la diplomatie d’influence de la France.

Source : Libération (27 novembre)

Le lycée français Charles de Gaulle, à Londres.

 

Le journalisme d’investigation menacé sur France 2

50 millions d’euros de coupes budgétaires vont mettre à mal ce dernier carré de liberté d’expression et de dénonciation de scandales que l’on doit au service public.

Source : L’Express (27 novembre)

 

Les députés rétablissent la hausse de la CSG

Cela fait suite à la disposition annulée par le Sénat en première lecture. Cette hausse a pour but de compenser la suppression des cotisations sociales dans le privé. Ces deux mesures sont l’application directe des GOPE imposés à la France par l’UE.

Source : Les Echos (29 novembre)

France – Frasques d’En marche !

Macron humilie le président du Burkina Faso

Blagues déplacées, moqueries, tutoiement : Monsieur Macron a enchaîné les fautes diplomatiques face au président du Burkina Faso, Roch Marc Christian Kaboré. Imaginerait-on d’ailleurs la même scène face au président Trump ?

Source : Brut (28 novembre)

En commission, la présidente LREM rejette un amendement sans même l’avoir fait voter

Puis elle s’en rend compte en riant et le soumet finalement au vote. Bref, une séquence qui en dit long sur le souci démocratique de la majorité !

Source : Europe 1 (27 novembre)

 

L’Assemblée vote une résolution pour promouvoir les symboles de l’UE

Les députés piétinent ainsi encore une fois le non de 2005 des Français à la Constitution européenne.

Source : France Info (28 novembre)

France – DLF et FN ne veulent pas sortir de l’UE

 

Énième version du Front national sur l’Europe : Marine Le Pen propose une « transition séquencée »

On ne compte plus, désormais, les revirements du Front national sur l’Europe (à ce titre, voir ou revoir notre vidéo sur les 21 versions contradictoires du FN sur l’UE et l’euro qui a déjà 2 ans). Une nouvelle preuve que le FN n’a jamais voulu sortir ni de l’UE, ni de l’euro comme l’a lui-même reconnu son ex vice-président Florian Phillipot en septembre dernier sur BFMTV.

Source : Le Figaro (27 novembre)

 

Nicolas Dupont-Aignan confirme son alter-européisme
Dupont-Aignan a confirmé une nouvelle fois son opposition à la sortie de l’Union européenne et a déclaré, encore une fois, vouloir rebâtir l’Union européenne. Il fait ainsi mine de ne pas connaître l’article 48 du TUE, duquel découle le fait que toute modification des traités est impossible : cela nécessiterait l’unanimité des États alors que ceux-ci ont des intérêts nationaux fondamentalement divergents.
Source : Europe 1 (29 novembre)

 

Royaume-Uni

Alors que l’UE en est toujours incapable, Londres se dote d’une politique industrielle

À la faveur du Brexit et de la baisse de la livre sterling qui permettent à l’industrie britannique d’engranger des performances record, le gouvernement a décidé de se doter d’une politique industrielle ambitieuse, soutenue par des accords sectoriels et une augmentation de la recherche et du développement.

Source : Les Echos (27 novembre)

Theresa May, et son secrétaire d’État à l’industrie, à l’énergie et à la stratégie industrielle, Greg Clark.

 

Les banques britanniques résistent aux stress tests

Les 7 principales banques du pays ont prouvé leur résistances au tests de solidité, apparaissant “trois fois plus résistantes qu’il y a 10 ans”. Elles seront donc capables de faire face à tous les scénarios envisagés, y compris à ceux apocalyptiques envisagés par les européistes à propos du Brexit. On ne peut pas en dire autant des banques italiennes, qui peuvent faire s’effondrer le système financier italien et mener la zone euro à la tourmente.

Source : Challenges (28 novembre)

 

La facture du Brexit se précise autour de 50 milliards d’euros

Rappelons que cette facture n’est rien d’autre que la contribution financière que le Royaume-Uni aurait de toutes manières dû payer à l’UE sur les années à venir, s’il en était resté membre.

Source : Euractiv (29 novembre)

Union européenne

Seulement 24 % des Catalans veulent poursuivre le processus d’indépendance

Seuls 29% se sentent suffisamment informés sur les conséquences de l’indépendance. La crise politique a dégradé la situation économique avec la délocalisation vers d’autres régions d’Espagne de plus de 2500 entreprises.

Source : L’Express (28 novembre)

L’UE envisage de créer son propre FMI

Une fuite a révélé que l’UE envisageait de transformer son fonds de soutien en un véritable FMI européen, ayant aussi vocation à pouvoir devenir le budget de la zone euro.

Source : EU Observer (29 novembre)

 

Des millions d’euros gaspillés pour la formation des parlementaires européens sur les “fake news”

La paranoïa sur les prétendues fausses nouvelles venues de Russie mobilise maintenant des millions d’euros d’argent public pour endoctriner les parlementaires européens. En parlant de désinformation, les européistes otaniens ne feraient-ils pas mieux de balayer devant leur porte avec, par exemple, les fausses nouvelles sur le Brexit, le financement des groupes terroristes en Syrie, et l’absence d’armes de destruction massive en Irak ?

Source : EU Observer (28 novembre)

 

Quatre pays de l’UE mériteraient d’être placés dans la liste noire des paradis fiscaux.

C’est un secret de polichinelle révélé par Oxfam : l’Irlande, Malte, Les Pays-Bas et le Luxembourg ont des pratiques de dumping fiscal qui mériteraient leur placement en liste noire des paradis fiscaux. Mais leur appartenance à l’UE encourage ces pratiques puisque l’article 63 du TFUE interdit le contrôle des flux de capitaux.

Source : La Tribune (28 novembre)

 

L’Europe à la traîne dans le domaine du numérique

Laurent Alexandre alerte sur le retard pris par l’Europe dans ce domaine stratégique. Si l’Europe n’a pu se doter d’un “google européen”, c’est parce que les réglementations européennes de concurrence l’empêche.

Source : JDD (30 novembre)

 

Union européenne – Glyphosate

L’UE renouvelle pour 5 ans la licence d’exploitation du Glyphosate.

La France qui était opposée à ce renouvellement n’a même pas été capable de réunir une majorité de pays autour d’elle. Comment alors croire ceux qui prétendent pouvoir changer l’Europe ? Comme l’UPR l’explique depuis 10 ans, il faut l’unanimité des pays membres pour modifier les traités (voir l’article 48 du TUE).

Source : Le Monde (27 novembre)

 

Comment Monsanto a financé des scientifiques en Europe pour défendre le glyphosate

Dans le cadre d’un procès aux États-Unis contre Monsanto, l’étendue tentaculaire des manœuvres du géant des pesticides pour manipuler l’opinion sur le glyphosate, a été dévoilée.

Source : Libération (27 novembre)

La France ne peut pas interdire le glyphosate

Macron, qui a échoué à porter l’interdiction du glyphosate au niveau européen, promet de l’interdire au niveau national. Mais en faisant cela, la France s’exposerait à des poursuites judiciaires et des amendes, au motif d’entrave à la libre circulation des marchandises ou de distorsion de concurrence selon les règles européennes.

Source : Le Monde (28 novembre)

Monde

Le Black Friday a enrichi le patron d’Amazon de 2 milliards de dollars

Grâce à l’hyper-consommation promue par un marketing féroce, la forte consommation du Black Friday a augmenté la valorisation d’Amazon et donc la fortune de son PDG, Jeff Bezos qui rentre dans le club très fermé des fortunes personnelles supérieures à 100 milliards de dollars. La consommation débridée profite largement aux plus riches.

Source : RT (27 novembre)

Jeff Bezos, PDG d’Amazon.

 

L’Iran accuse Washington d’“atrocités” au Yémen

Réagissant à un communiqué de la Maison Blanche qui affirme son plein soutien à l’Arabie Saoudite, Téhéran a accusé Washington de cautionner la destruction du Yémen par Riyad, menée avec des armes essentiellement américaines.

Source : L’Orient – Le Jour (27 novembre)

 

L’Égypte s’apprête à accueillir des avions russes dans ses bases

Le Caire, qui depuis 1973 est un allié militaire des États-Unis, a signé un accord préliminaire vers l’autorisation de la présence d’avions de combat russe dans son espace aériens et ses bases militaires. Si l’accord est confirmé, il s’agirait d’un changement majeur renforçant l’emprise russe dans la région au détriment de Washington.

Source : New York Times (30 novembre)

 

Publications UPR de la semaine

François Asselineau invité de Natacha Polony sur Polony TV

Source : UPR (27 novembre)

 

« Le Monde » deviendrait-il anti-européen ?

Son numéro du 28 novembre 2017 publie 2 révélations de taille.

Source : UPR (27 novembre)

 

François Asselineau répond en direct aux questions sur youtube

Source : UPR (29 novembre)

 

Aidez-nous ! Partagez :