La croissance du nombre de « J’aime » sur la page Facebook de l’UPR accélère encore

Télécharger en PDF
Lecture : 3 min
Print Friendly, PDF & Email

LA CROISSANCE DU NOMBRE DE « J’AIME » SUR LA PAGE FACEBOOK DE L’UPR ACCÉLÈRE ENCORE, CE QUI NOUS REND OPTIMISTES POUR LES MOIS QUI VIENNENT.

En ce 14 août 2015, la présente page Facebook vient de franchir le cap des 41.000 « J’aime ».

Je rappelle qu’elle avait franchi la barre des 40.000 « J’aime » le 23 juillet dernier

Cela signifie que notre page s’est étoffée spontanément de 1.000 « J’aime » supplémentaires en l’espace de 22 jours. Ce qui représente une moyenne de 45,4 internautes de plus, chaque jour, qui « aiment » la page de l’UPR.

Cet envol du nombre de « J’aime » constitue une évolution d’autant plus remarquable qu’elle se produit :

a)- en pleine trêve estivale (dernière semaine de juillet, première quinzaine d’août), à une période de l’année spécialement peu propice à la mobilisation politique des Français ;

b)- en dehors de toute campagne électorale ;

c)- et alors que l’UPR est plus barrée que jamais des grands médias nationaux. Aucun passage média n’a eu lieu pendant cette période du 22 juillet au 14 août.

Nous avons donc affaire à une tendance lourde – comme disent les prévisionnistes -, qui n’est guère affectée par des événements conjoncturels. C’est un fait politique de toute première importance.

Pour bien prendre la mesure de ce phénomène en cours, je rappelle :

– que nous avons créé la page Facebook de l’UPR en mars 2010 seulement (soit 3 ans après la création du mouvement) ;

– que cette page ne comptait encore que 1.259 « J’aime » au 1er janvier 2011 ;

– et qu’elle a franchi le cap des 20.000 « J’aime » le 25 mars 2014

CONCLUSION

En d’autres termes, notre page Facebook :

– a mis 4 ans pour passer de 0 à 20.000 « J’aime » (soit une moyenne de +13 « J’aime » par jour) ;

– 1 an 4 mois et 20 jours pour passer de 20.000 à 40.000 « J’aime » (soit une moyenne de +39 « J’aime » par jour) ;

– et 22 jours pour passer de 40.000 à 41.000 « J’aime » (soit une moyenne de +45,4 « J’aime » par jour).

Comme le bon sens le donne à penser et comme l’expérience nous l’a confirmé, l’évolution du nombre de « J’aime » sur la page Facebook est un bon indice précurseur de l’évolution à venir du nombre d’adhérents et du nombre d’électeurs de l’UPR.

Nous avons donc de bonnes raisons d’être optimistes quant au développement de notre mouvement dans les mois et les deux années qui viennent.

François ASSELINEAU

Aidez-nous ! Partagez :