L’UPR s’invite au débat public d’Arnaud Montebourg dans les rues de Lille et place l’ancien ministre face à ses mensonges.

Lecture : 2 min
Print Friendly, PDF & Email

Arnaud Montebourg, candidat à la primaire de la “gauche”, était à Lille ce 17 janvier 2017 et y a réalisé un “stand up” – néologisme anglo-saxon qui désigne une prise de parole sur la voie publique en haranguant les passants.

Antoine, l’un de nos nombreux militants UPR du Nord, a saisi l’occasion.

Il a interpellé publiquement l’ancien “ministre du redressement productif” [sic] – qui n’a rien redressé du tout pendant son passage au gouvernement … –  afin de démasquer les mensonges habituels que celui-ci venait de proférer en guise de programme : “désobéissance aux traités”, promesse “d’autre Europe”, etc.

En somme, Arnaud Montebourg veut devenir président de la République pour :

  • a) violer les traités européens
  • b) et violer par la même occasion la Constitution française dont l’article 5 pose que Le Président de la République veille au respect de la Constitution. […] Il est le garant de l’indépendance nationale, de l’intégrité du territoire et du respect des traités“. 

 

Quelle confiance les Français peuvent-ils faire à M. Montebourg, dont le bilan au gouvernement est à peu près nul et qui se propose maintenant, tout comme M. Mélenchon, de violer les contraintes juridiques de la fonction qu’il brigue ?!

Si ces deux individus affichent ainsi leur mépris le plus total pour les engagements juridiques les plus solennels, en vertu de quoi respecteraient-ils les promesses qu’ils font à leurs électeurs, et qui ne reposent sur aucun autre socle que la probité et la rectitude de ceux qui les énoncent ?

 

 

Vous avez relevé une erreur dans le contenu de cette page, et vous souhaitez la signaler ?
Pour cela, surlignez-la, puis appuyez simultanément sur les touches Ctrl + Entrée. Nous procéderons aux corrections si nécessaire et dès que possible.

Aidez-nous ! Partagez :