Match : Génération identitaire contre « islamo-gauchisme »

Lecture : 1 min

Le président de l’UPR analyse ici – avec la hauteur de vue nécessaire – les deux affaires qui enflamment et divisent l’opinion publique française en cette mi-février 2021 : le projet du ministre de l’intérieur de dissoudre le mouvement Génération identitaire d’une part, la demande de la ministre de l’enseignement supérieur faite au CNRS d’enquêter sur l’islamo-gauchisme dans les universités françaises d’autre part.

François Asselineau relève que les deux camps qui s’affrontent ne font que reproduire, sans bien s’en rendre compte, les débats intérieurs délétères qui traversent la société américaine. Avec le risque que tout cela ne finisse par provoquer une guerre civile.

Pour le président de l’UPR, les Français doivent se ressaisir et se rassembler autour d’une France fidèle à sa double tradition historique.

La France doit rester la France, c’est-à-dire une République laïque, mais de tradition chrétienne. L’apaisement ne viendra qie si elle est fermement et courageusement dirigée par un chef d’Etat respectable, et donc respecté.

Aidez-nous ! Partagez :