== NOTRE REVUE DE PRESSE DE LA SEMAINE == Semaine du 1 au 7 octobre 2018

Télécharger en PDF
Lecture : 22 min

Gérard Mourou, le Français qui a reçu le prix Nobel de physique 2018 pour ses travaux sur le laser. (REUTERS – Charles Platiau)

 

Il partage son prix Nobel avec la Canadienne Donna Strickland. La technique d’amplification des lasers, appelée chirped pulse amplification (CPA), que les deux scientifiques ont mise au point il y a un peu plus de trente ans, a permis de faire de nombreuses avancées dans le domaine de la chirurgie réfractive de l’œil et de la cataracte. Gérard Mourou travaille actuellement avec le CEA pour pouvoir réduire la durée de vie des déchets nucléaires « d’un million d’années à 30 minutes », à l’aide d’un laser à grand flux.

Source : Business Insider (5 octobre)

 

Contrairement à ce que dit leur président, qui ne cesse de les rabaisser, les Français devraient être fiers de contribuer à de grandes avancées mondiales, de la physique à la littérature, des mathématiques à la musique, de l’économie à la philosophie, etc. La France a tout ce qu’il faut pour redevenir un pays qui compte à l’échelle internationale. Encore faudrait-il rompre avec « l’esprit d’abandon » que dénonçait le général de Gaulle, et se mobiliser pour récupérer sa souveraineté et sa démocratie grâce au Frexit.

 

France – Pertes…

Budget : huit retraités sur dix vont perdre du pouvoir d’achat d’ici à 2020, selon l’OFCE

Selon une étude du centre de recherches, 79 % des retraités verront leur pouvoir d’achat amputé à l’horizon 2020 du fait des mesures du gouvernement, avec une perte moyenne de 400 euros par an au global par ménage.

Source : les Échos (27 septembre)

 

Macron n’avait-il pas promis de prendre soin des retraités, notamment des plus modestes ? Les effets d’annonce du gouvernement pour épargner les plus fragiles ne trompent personne. Faut-il s’étonner que l’espérance de vie baisse désormais dans notre pays quand on coupe dans les revenus de retraités vivant déjà parfois très modestement et qu’en même temps on ferme toujours plus de lits d’hôpitaux ?

 

Alstom vend toutes ses participations à General Electric

Le fabricant de matériel ferroviaire Alstom a annoncé mardi la cession effective de participations dans trois co-entreprises à General Electric, conformément à l’option de vente conclue le 10 mai dernier.

Source : Capital (2 octobre)

 

Vente à la découpe ! Ceux qui feignent de minimiser l’affaire en arguant que l’État ne peut pas tout ou qu’à l’époque de la mondialisation il faut savoir s’adapter à la concurrence se moquent du monde. Quand Alstom aura disparu du paysage national, les Français n’auront plus que leurs yeux pour pleurer.

 

Aéroports de Paris, Française des jeux, Engie – tout doit être vendu.

L’Assemblée nationale a voté les autorisations nécessaires à la privatisation d’ADP et de la Française des jeux (FDJ) ainsi qu’à la diminution de la participation de l’État dans Engie, des mesures emblématiques et contestées.

Source : les Échos (4 octobre)

 

Ce qui avait été annoncé par le président de l’UPR au cours de la campagne présidentielle est mis en œuvre : la maison France doit être liquidée au profit d’intérêts étrangers.

Aéroport Roissy – Charles-de-Gaulle. (Google Maps)

 

Créations industrielles : à bout de souffle

Sur les neuf premiers mois de l’année, le bilan entre création et fermeture de sites industriels se monte à seize.

Source : les Échos (5 octobre)

 

L’Europe, c’est la prospérité ! Puisqu’on vous le dit depuis des années. Que le capitalisme implique une « destruction créatrice » est une chose, que la vie économique ressemble à un jeu de massacre en est une autre. Plutôt que de sortir de l’euro, qui détruit la compétitivité de nos entreprises, Macron préfère encourager les Français à traverser la rue pour trouver du travail. Ou bien encore à s’expatrier en République tchèque.

 

L’Insee abaisse sa prévision de croissance à 1,6 % en 2018

Malgré le rebond attendu de l’activité au deuxième semestre, l’Insee a revu sa prévision de croissance à la baisse, jeudi 4 octobre. Elle devrait atteindre 1,6 %, loin des 2,2 % prévus.

 

Source : la Croix (5 octobre)

 

Les indicateurs économiques passent les uns après les autres de l’orange au rouge. L’illusion Macron retombe comme un soufflé, et les Français découvrent qu’il est impuissant à défendre l’économie française, handicapée qu’elle est au sein de l’UE.

 

Michel Onfray déprogrammé de France 5 après une lettre polémique contre Emmanuel Macron

Censure pour les uns, dérapage pour les autres. Michel Onfray, critique sévère et récurrent d’Emmanuel Macron, a été déprogrammé de France 5, où il devait être interviewé ce lundi 8 octobre sur son dernier livre dans « Le magazine de la santé », après la publication sur son site d’une satire intitulée Lettre à Manu sur le doigté et son fondement.

Source : le Figaro (7 octobre)

 

On ne peut plus rien oser dire, et la sentence est immédiate dès lors que l’on s’attaque au prince ! Peut-on vraiment encore donner des leçons de liberté d’expression à la Russie ?

 

Le département du Nord se fait soutirer 800 000 euros par un escroc

L’escroc s’est appuyé sur un système particulièrement sophistiqué, s’attaquant d’abord à une entreprise chargée du chantier de contournement nord de Valenciennes, en se faisant passer pour un agent du département, commanditaire du projet.

 

Source : France 3 (4 octobre)

France – … et fracas

Nouvelle démission au sein du Conseil supérieur des programmes

Cette instance, créée par l’ancienne majorité pour concocter les programmes scolaires, est source d’interrogation après le départ en un an de trois de ses membres.

Source : Libération (2 octobre)

 

Peut-être ne pensaient-ils pas suffisamment « printemps ».

Marie-Aleth Grard (au centre, en bordeaux), vice-présidente d’ATD Quart Monde et démissionnaire du Conseil supérieur des programmes, à l’Élysée, le 15 septembre 2010. (Fred Dufour – AFP)

 

Le Havre : un rapport financier accablant pour Édouard Philippe

Selon un rapport de la chambre régionale des comptes de Normandie, le désendettement de la ville du Havre s’est fortement dégradé entre 2012 et 2017, alors qu’Édouard Philippe en était le maire, rapporte le Huffington Post.

Source : actu.orange.fr (3 octobre)

 

Une erreur de parcours. Ne vous en faites pas, il fera beaucoup mieux au gouvernement en tant que Premier ministre.

 

General Electric dans la tourmente, notamment dans le domaine électrique

General Electric, qui rencontre d’importantes difficultés, a annoncé lundi la nomination surprise d’un nouveau PDG pour tenter de redresser le mastodonte américain, qui souffre d’une division « énergie » en pleine tourmente.

Source : la Presse.ca (1er octobre)

 

La liquidation d’Alstom va être présentée comme la solution pour régler les problèmes de GE, conglomérat mondial. Tout le monde a oublié que cette tragique histoire a commencé par une suite de petits renoncements. En diluant ainsi cette démission, espère-t-on la faire passer pour de la saine gestion ?

 

La direction du Parti communiste français mise en minorité après un vote historique de ses militants

Peu avant son congrès de novembre, les communistes ont voté sur l’orientation que devait prendre le parti. Ils ont rejeté la proposition de base commune, défendue par la direction, battue par un texte alternatif mené par le député André Chassaigne.

Source : RT France (7 octobre)

 

La ligne alter-européiste a fini par dégoûter les militants les plus fidèles, tant elle impliquait d’accompagner une politique de casse des acquis sociaux contradictoire avec la raison d’être de ce parti. Il faut relire à ce sujet cet article, qui rappelle ce qu’était la ligne politique du PCF sur la construction européenne de 1947 à 1980. Malgré la victoire de Chassaigne, l’UPR reste le seul parti d’envergure proposant de sortir de l’UE, de l’euro et de l’OTAN, prérequis indispensable à la refondation d’un modèle social conforme à ce qu’avait voulu le Conseil national de la Résistance.

 

Bilan de la visite de François Asselineau en Nouvelle-Calédonie (du 23 septembre au 6 octobre 2018)

François Asselineau a quitté la Nouvelle-Calédonie au terme d’un déplacement de quinze jours (du 23 septembre au 6 octobre 2018). Ce séjour, très inhabituellement long pour un responsable politique national, lui a permis de rencontrer de nombreux acteurs de la vie politique et économique du territoire et de se forger une opinion personnelle sur son évolution.

Source : UPR (7 octobre)

 

France – Les lois Macron

Macron change les règles de nomination des recteurs pour placer une camarade de l’ENA

Le Conseil des ministres a adopté un texte permettant de bombarder une camarade de promotion de Macron à l’ENA à la tête de l’académie de Versailles, la plus fournie de France.

Source : l’Obs (3 octobre)

 

« Les copains d’abord », c’est le nouveau nom de la République française. Comme pour la récente nomination de Philippe Besson au poste de consul de Los Angeles, les faits du prince deviennent chose courante. L’Éducation nationale ne mérite-t-elle pas mieux ?

Emmanuel Macron et son amie Charline Avenel, pressentie pour prendre la tête de l’académie de Versailles. (AFP et capture Sciences po Carrières)

Réforme de la justice : « Une atteinte grave à la démocratie »

Le barreau de Paris critique vertement le projet de réforme qu’il juge particulièrement nuisible aux victimes. Le bâtonnier et le vice-bâtonnier de Paris dénoncent « une justice sans citoyens » ou encore une « atteinte grave à la démocratie et au principe de la séparation des pouvoirs » avec cette loi qui vise à amplifier le pouvoir du parquet, au détriment des juges d’instruction.

Source : l’Express (2 octobre)

 

Ce projet de loi doit encore passer devant le Parlement, mais sa conception traduit bien la vision macroniste : moins de jurés populaires et plus de pouvoir au gouvernement.

 

Le texte sur l’énergie s’annonce clément pour le nucléaire

La lutte contre les émissions de CO2 va probablement conduire le gouvernement à trancher prochainement en faveur du maintien en France d’une part élevée d’électricité nucléaire, en dépit des appels pressants des écologistes en faveur d’une réduction drastique du parc des centrales.

Source : les Échos (3 octobre)

 

Europe

Le marché automobile européen a chuté de 23 % en septembre

Les ventes de voitures en Europe de l’Ouest ont chuté de 23 % en septembre sur un an.

Source : la Tribune (4 octobre)

 

Cet indicateur doit nous faire relativiser les annonces tonitruantes sur les baisses du nombre de chômeurs en Grèce ou en Espagne. L’Europe s’engage-t-elle dans une spirale récessive par manque de pouvoir d’achat en conséquence des mesures d’austérité sans fin imposées par Bruxelles ?

 

Législatives lettones : le parti pro-russe en tête, devant des libéraux pro-occidentaux

Le parti pro-russe Harmonie est arrivé en tête des législatives lettones avec 19,4 % des voix, devant une alliance libérale pro-occidentale FOR/Développement (13,4 %).

Source : actu.orange.fr (6 octobre)

 

Cela sonne comme un échec cinglant pour l’OTAN, qui développe une rhétorique profondément antirusse et concentre depuis des années des effectifs militaires à la frontière même de la Russie. Si la Lettonie continue dans cette voie, faut-il s’attendre à terme à un nouveau Maïdan piloté depuis Washington ?

 

Le chef de la diplomatie britannique compare l’UE à l’URSS et provoque une polémique

Jeremy Hunt, ministre britannique des Affaires étrangères, a été vertement critiqué par la sphère diplomatique pour avoir comparé l’UE à l’Union soviétique alors qu’il évoquait les négociations difficiles entre Londres et Bruxelles sur le Brexit.

Source : RT France (1er octobre)

 

On ne compare que des choses qui ne sont pas identiques, mais dont le rapprochement est légitime parce qu’elles sont similaires sous un certain rapport. Jeremy Hunt sait parfaitement que l’UE et l’URSS sont différentes. Mais il souligne qu’elles ont en commun un certain paternalisme autoritaire qui méprise les libertés fondamentales. Quoi de plus sensé ?

 

Forte tension sur la dette italienne qui atteint un nouveau pic

Le marché de la dette italienne s’est à nouveau nettement tendu mardi sur fond de bras de fer entre Bruxelles et Rome, le taux d’emprunt à dix ans clôturant à son plus haut niveau depuis mars 2014.

Source : le Figaro (2 octobre)

 

On devine aisément au regard du passé récent que si l’Italie veut gagner ce bras de fer, elle ne le peut qu’en sortant de l’Union européenne, sinon ce sera cette dernière qui aura le mot de la fin : davantage d’austérité, comme demandé dans les GOPÉ (italiennes comme françaises).

 

La Macédoine vote oui pour changer de nom, avec seulement 34 % de participation

Pour ce référendum consultatif, le oui a triomphé à 90 % mais la population s’est peu mobilisée, alors que les partisans du non ont appelé au boycott. Une nouvelle dénomination, qui rebaptiserait l’ancienne République yougoslave de Macédoine en République de Macédoine du Nord, viendrait partiellement clore 27 années d’une querelle diplomatique avec la Grèce et pourrait permettre au pays d’engager un processus d’adhésion à l’OTAN et à l’Union européenne. Le scrutin doit désormais être validé par un vote à la majorité des deux tiers des députés.

Source : le Figaro (30 septembre)

 

Le résultat du référendum a beau être positif, le niveau très faible de la participation est une douche froide pour les euro-atlantistes ! En effet, il ne s’agissait pas seulement d’un référendum qui peut paraître anodin sur le changement de nom du pays. Il s’agissait aussi d’ouvrir la porte ou non à une adhésion à l’UE et à l’OTAN.

 

Ça se passe en Italie : les machines à laver Candy sous pavillon chinois

Véritable symbole de la réussite industrielle de l’Italie de l’après-guerre, le fabricant de lave-linge a été vendu au chinois Haier pour 475 millions d’euros.

Source : Capital (1er octobre)

 

En Italie comme en France, l’industrie se délite, avec des fleurons qui sont rachetés par des investisseurs étrangers. Normalement, un gouvernement peut s’opposer à un tel rachat qui est manifestement incompatible avec l’intérêt du peuple. Mais ce n’est pas possible dans l’UE. En effet, l’article 63 du TFUE interdit tout contrôle des flux de capitaux entre deux pays de l’UE ou… entre un pays de l’UE et un pays tiers !

Modèle de machine à laver Candy datant de 1963.

 

Migrations

Syrie : des centaines de réfugiés rentrent ce lundi du Liban

Plusieurs centaines de réfugiés syriens installés dans différentes régions libanaises retournent ce lundi dans leur pays dans le cadre d’une opération de retour volontaire organisée par Beyrouth en coopération avec Damas.

Source : RFI (30 septembre)

 

Les réfugiés rêvent surtout d’une chose : retourner chez eux pour y vivre en paix. Encore faut-il que leur pays ne soit pas menacé par des guerres illégales au regard du droit international, comme en Syrie ou en Libye. Pour rappel, le ministre syrien des Affaires étrangères a demandé à l’Assemblée générale des Nations unies le départ des forces occidentales illégalement positionnées sur le territoire de son pays.

 

Réfugiés syriens dans un camp situé dans la vallée de la Bekaa au Liban, en janvier 2016. (AFP – Hassan Jarrah)

Après le Brexit, le Royaume-Uni traitera un Européen comme n’importe quel autre immigré

En supprimant la libre circulation des citoyens de l’UE, le gouvernement de Theresa May veut « réduire l’immigration des personnes peu qualifiées ».

Source : le Monde (2 octobre)

 

En appliquant une politique migratoire correspondant à ses besoins économiques et aux aspirations de sa population, le Royaume-Uni ne fait finalement qu’exercer sa souveraineté retrouvée. Attitude normale, sauf dans l’UE, où les quotas migratoires sont définis par des commissaires européens non élus, en application des articles 67, 77 et 79 du TFUE.

 

États-Unis

Washington doit mettre fin aux sanctions contre l’Iran pour les biens « à des fins humanitaires »

La Cour internationale de justice (CIJ) a ordonné mercredi aux États-Unis de mettre fin aux sanctions contre l’Iran visant l’importation de biens nécessaires « à des fins humanitaires ».

Source : Romandie (3 octobre)

 

C’est une claque pour les États-Unis sur le plan international. Cela montre que l’Iran est respectueuse du droit en ayant saisi la Cour internationale de justice, qui dépend de l’ONU. Ne pouvant répondre sur le fond, les États-Unis ont réfuté la compétence de la CIJ sur ce dossier.

 

« Vous ne resteriez pas au pouvoir deux semaines sans notre soutien » : Trump prévient le roi Salmane

Sur fond de prix de pétrole élevés, Donald Trump a assuré devant ses partisans que la monarchie saoudienne ne tiendrait pas deux semaines sans la protection des États-Unis. Il aurait réclamé de Riyad qu’elle paye plus pour ses équipements militaires. L’Arabie saoudite a depuis considérablement augmenté sa production de brut.

Source : RT France (4 octobre)

 

En mettant les pieds dans le plat, Donald Trump ne fait que dévoiler une réalité : l’Arabie saoudite n’existe pratiquement que par le soutien américain, apparu en 1945 et renouvelé depuis. Fidèle à sa façon de faire, Trump renforce la pression pour en tirer un bénéfice financier.

Le président américain Donald Trump et le roi Salmane d’Arabie saoudite à Riyad, le 20 mai 2017.

 

Divers

Des comptes français concernés par le piratage de Facebook, selon Mahjoubi

Cinquante millions de comptes Facebook ont été piratés. Le secrétaire d’État chargé du numérique affirme avoir lui-même vu son propre compte être « déconnecté d’urgence » dans la journée de vendredi par le réseau social. Facebook a toutefois indiqué au ministre ne pas être encore capable de dire si des abonnés français ont été touchés.

Source : la Tribune (30 septembre)

 

Allait-on nous expliquer que le piratage informatique de Facebook, tel le nuage de Tchernobyl, s’arrêterait à nos frontières ? Pour éviter de telles mésaventures, exigeons la sécurisation des données des Français par leur stockage sur le sol français. Ce n’est pas impossible : la Russie le met par exemple en œuvre.

 

Quand Amazon imagine des cages pour ses salariés

Le géant du commerce électronique a déposé un brevet pour un possible développement de « cages à salariés ». Ce poste de travail clos permettrait aux manutentionnaires des entrepôts de se déplacer en toute sécurité parmi les machines.

Source : le Figaro (4 octobre)

 

Entretien d’actualité n° 71 de François Asselineau enregistré depuis la Nouvelle-Calédonie

Cet entretien a été enregistré le dimanche 30 septembre à Mont-Dore (grande banlieue de Nouméa), dans la maison d’un adhérent de l’UPR. Outre la Nouvelle-Calédonie sont abordés le voyage de Macron en Guadeloupe, la Syrie et le Brexit.

Source : UPR (3 octobre)


Vos retours et propositions d’articles sont les bienvenus sur selection_infos@upr.fr.

Pour changer les choses, nous vous invitons également à partager massivement cette revue de presse ! En pratique, nous vous proposons d’envoyer à toutes vos connaissances, dans un courriel, la photo à la une et son commentaire, suivis du lien sur cette revue de presse (l’utilisation de la copie cachée est recommandée). Vous pouvez aussi recevoir chaque semaine le courriel prêt à diffuser sur simple demande à selection_infos@upr.fr.


Coordination de la revue de presse : David Pauchet
Rédacteurs : Alexis Comte, Antoine Carthago, Maxime Forner, Thierry Lacour, David Pauchet
Relecture : équipe de relecture

Union populaire républicaine. La France doit sortir de l’Union européenne, de l’euro et de l’Otan.

Aidez-nous ! Partagez :