== NOTRE REVUE DE PRESSE DE LA SEMAINE == Semaine du 24 au 30 septembre 2018

Télécharger en PDF
Lecture : 24 min

La tour Areva à la Défense à Paris le 28 novembre 2017. (afp.com/CHRISTOPHE SIMON)

 

Affaire Areva : la monstrueuse amende qui menace la France

Le groupe nucléaire pourrait se voir réclamer 24 milliards d’euros par la justice américaine dans une affaire de corruption aux États-Unis. Un dossier qui pourrait embarrasser Anne Lauvergeon mais aussi Édouard Philippe, chez Areva à l’époque des faits.

Source : Capital (27 septembre)

 

Après Alstom, visée par des enquêtes similaires avant d’être rachetée par l’Américain General Electric, le racket de Washington sur nos grands groupes industriels continue. L’amende évoquée bat tous les records pour une affaire de corruption. L’État français doit exiger de ses grands groupes un comportement exemplaire, mais il doit aussi être en mesure de défendre sa souveraineté économique, ce qui ne sera possible qu’avec le Frexit. Si Areva devait subir le même destin qu’Alstom et passer en mains américaines, alors ce serait une nouvelle perte de souveraineté critique dans la chaîne de production électrique nucléaire, rendant la France dépendante énergétiquement des États-Unis… et donc confortant à long terme un lien de vassalité par l’intermédiaire des pressions dont les Français feraient alors l’objet.

 

France

Les barons locaux veulent étendre le pouvoir de leurs fiefs

Réunies à Marseille, Régions de France ainsi que les autres associations d’élus locaux, maires de France (AMF) et départements de France (ADF) viennent de créer une nouvelle structure, parrainée par le président du Sénat, Gérard Larcher : Territoires unis. L’objectif est d’exiger davantage de décentralisation face au gouvernement qu’ils accusent de tous les maux.

Source : la Tribune (26 septembre)

 

« L’Europe des Régions, cela a déjà existé, cela s’appelait le Moyen Âge et les féodalités », disait déjà Pompidou. Nous assistons au retour de baronnies locales voulant jouir de privilèges et collaborant afin de détruire l’État-nation France. Cela se fait avec la complicité active de l’Union européenne, auprès de laquelle les Régions s’empressent d’obtenir des subventions, court-circuitant ainsi l’échelon national. Revoir à ce sujet la conférence de François Asselineau sur les euro-régions.

 

Le redressement d’Air France préalable à toute cession, dit Le Maire

Une cession de la participation de 14,3 % de l’État français dans Air France-KLM n’est pas à l’ordre du jour, et la priorité est d’abord de redresser le groupe, a réaffirmé jeudi le ministre de l’Économie et des Finances Bruno Le Maire.

Source : la Tribune (27 septembre)

 

Et donc la cession de la participation de l’État français dans Air France-KLM sera très probablement à l’ordre du jour une fois le groupe redressé. Le schéma prévu est identique à celui de la SNCF : ouverture du capital, création de filiales, puis in fine retrait de l’État du capital pour arriver au remplacement d’un champion national par un ensemble d’entreprises privées et potentiellement étrangères, conformément à l’article 106 du TFUE.

 

Justice : l’Élysée s’immisce dans la nomination des procureurs

Un nouveau virage a été pris par l’exécutif, qui s’intéresse de plus en plus à la justice, avec les récents rebondissements dans la nomination de la personne qui succédera à François Molins.

Source : Atlantico (26 septembre)

 

Macron pense-t-il « l’État, c’est moi », comme Louis XIV ? Ses interventions, qui nuisent au principe démocratique fondamental de la séparation des pouvoirs, le laissent deviner chaque jour davantage.

 

Frédéric Taddeï : Russia Today et la liberté d’expression

Frédéric Taddeï anima pendant des années « Ce soir ou jamais » sur France Télévisions en plus des débats et interviews du soir sur Europe 1. En cette rentrée, il fait le choix de poursuivre sa carrière sur Russia Today, chaîne d’information russe désormais diffusée en France et en français. La discussion avec la journaliste de France Inter est houleuse, car cette dernière ne comprend pas le passage de Taddeï chez RT, chaîne financée par le Kremlin et donc l’« odieux Poutine ».

Source : Chaîne YouTube de France Inter (21 septembre)

 

Russia Today est une chaîne « financée par le Kremlin » autant que France Télévisions et France 24 sont « financées par l’Élysée ». Les journalistes français, si prompts à dénoncer les abus chez leurs confrères étrangers, forcément moins civilisés, feraient bien de commencer à balayer devant leur porte : si le CSA était aussi respectable qu’ils le disent, le temps de parole de l’UPR ne serait pas intentionnellement réduit à néant. M. Taddeï a toujours privilégié la liberté d’opinion et d’expression. Signe des temps ? Cela n’existe plus dans les médias français.

 

L’hebdomadaire calédonien gratuit Demain NC consacre une pleine page à son entretien avec François Asselineau

« Les Calédoniens doivent s’assumer en tant que Français. » François Asselineau, l’un des rares dirigeants politiques nationaux à s’être déplacés en Nouvelle-Calédonie, est sur place pour deux semaines à l’occasion d’un référendum pour ou contre l’indépendance. Il invite les Calédoniens à rester dans le giron de la France, qui contribue à hauteur de 70 % du financement des îles. Il évoque aussi le risque qu’une Nouvelle-Calédonie indépendante ne finisse sous protectorat australo-chinois.

Source : UPR (29 septembre)

 

Le président de l’UPR a en outre été reçu par Radio Rythme Bleu et par la chaîne de télévision Nouvelle-Calédonie la 1re.

 

François Asselineau a été reçu très chaleureusement par M. Neko Hnepeune, président de la province des îles Loyauté

Les deux hommes politiques, qui divergent sur le destin voulu pour la Nouvelle-Calédonie, se sont entretenus une heure et demie.

Source : UPR (29 septembre)

François Asselineau, président de l’UPR, et Neko Hnepeune, président de la province des îles Loyauté

 

France – Attaques contre le service public

 

La ligne directe Metz-Nice supprimée

À partir du 9 décembre, le direct Metz-Nice n’existera plus. Pour rallier la Côte d’Azur, il faudra désormais s’arrêter à Strasbourg. Ou passer par Paris ou Lyon, qui propose un TGV vers Marseille.

Source : le Républicain lorrain (26 septembre)

 

La mise en concurrence de la SNCF est due à la Commission européenne (lire ce dossier de Charles-Henri Gallois). Quand une entreprise abandonne sa mission de service public pour atteindre des objectifs de rentabilité, alors les lignes jugées les moins rentables sont abandonnées pour maximiser les profits. Tant pis pour les usagers.

Gare de Metz. (Fotolia – Pictarena)

 

Sécu : le gouvernement envisage de rembourser 6 euros de moins pour les actes les plus chers

Le gouvernement envisage de faire passer de 18 à 24 euros la participation forfaitaire payée par certains patients ou leur complémentaire santé pour certains actes lourds, a-t-on appris mercredi de sources concordantes, au lendemain de la présentation du budget de la Sécurité sociale pour 2019. Le ministère de la Santé parle, lui, d’une simple « piste de réflexion ».

Source : le Figaro (26 septembre)

 

La mise en œuvre des GOPÉ de l’UE continue et grignote peu à peu ce qu’il reste du modèle social français.

 

France – Le président des ultra-riches

1,27 milliard pour les 0,01 % les plus riches : le gros cadeau de Macron enfin chiffré

Le Laboratoire sur les inégalités mondiales a actualisé les données sur les inégalités du système de prélèvement. Alors que la progressivité s’était améliorée entre 2013-2016, elle s’est détériorée depuis l’arrivée de Macron. En moyenne, les 5 034 Français les plus riches ont chacun économisé 253 800 euros. En tout, les 1 % les plus riches ont bénéficié de la coquette somme de 4,5 milliards d’euros par an.

Source : Marianne (25 septembre)

 

Ces cadeaux fiscaux aux plus riches sont particulièrement scandaleux alors que le gouvernement justifie les baisses de dépenses de santé ou d’allocations pour les plus pauvres, au motif que l’État n’aurait plus les moyens de les financer. À toutes fins utiles, rappelons que la réforme de l’impôt qui a consisté à alléger l’ISF pour les plus riches et à augmenter la CSG était la conséquence des GOPÉ 2016-2017.

Graphiques montrant l’affaissement des taxes depuis 2018 pour les 0,1 % les plus riches (à droite de P99,9).

 

Le gouvernement décidé à faire travailler davantage les fonctionnaires territoriaux

L’alignement à la hausse du temps de travail des fonctionnaires dans les collectivités territoriales permettrait de dégager l’équivalent de 32 000 emplois en équivalent temps plein. D’ici à 2022, le gouvernement vise 70 000 suppressions de postes d’agents territoriaux.

Source : les Échos (27 septembre)

 

Politique d’austérité toujours (GOPÉ), dont fait encore les frais le service public. Tandis que les plus riches bénéficient des largesses du gouvernement, la « France d’en bas » encaisse les coups.

 

Dégressivité du chômage pour les cadres : la CFE-CGC dénonce le « populisme » du gouvernement

Le Premier ministre envisage une dégressivité pour ceux qui ont « une très forte employabilité » et « des salaires très élevés ».

Source : le Monde (29 septembre)

 

Ils ont majoritairement voté Macron ou Fillon, ils auraient dû écouter François Asselineau. Les classes moyennes passent elles aussi au laminoir européen.

 

France – Affaire Benalla

L’avocat d’Alexandre Benalla, Laurent-Franck Liénard, annonce sur Facebook qu’il lâche l’affaire

Cette annonce intervient alors qu’un selfie de Benalla vient d’être dévoilé, où on le voit pointer une arme en compagnie d’une serveuse pendant la présidentielle, date à laquelle il n’avait pas d’autorisation de port d’arme.

Source : Huffington Post (27 septembre)

 

« Je lui souhaite beaucoup de courage pour affronter la suite » : formule polie d’avocat pour lui dire d’aller se faire pendre ailleurs parce que son dossier est indéfendable ?

 

Benalla reçu en « guest star » à la réception de la fête nationale saoudienne au Petit Palais à Paris

L’ancien collaborateur d’Emmanuel Macron s’est rendu à une réception organisée par l’Arabie saoudite à Paris, visiblement en tant qu’invité. Par le passé, il avait été intégré dans le dispositif de protection de Mohamed Ben Salmane.

Source : RT France (26 septembre)

 

Certains contacts peu reluisants de Benalla étaient déjà connus. Ce qui éclate au grand jour désormais, c’est le cynisme d’une classe politique et médiatique qui privilégie la renommée, fût-elle infamante, à l’honnêteté et au sens des responsabilités. Sans parler du mauvais goût des responsables du régime wahhabite, qui insultent ouvertement la justice et la démocratie française.

 

France – Lâchages de Macron

En privé, Gérard Collomb ne retient plus ses coups contre Emmanuel Macron

Lors d’un déjeuner avec des journalistes, le futur ex-ministre de l’Intérieur a critiqué, au début de septembre, l’attitude du président. « Si tout le monde se prosterne devant lui, il finira par s’isoler », prévient-il.

Source : le Figaro (24 septembre)

 

« Courage, fuyons ! » Telle semble être la philosophie des collaborateurs de Macron. Du moins de tous ceux qui ne se résignent pas complètement au larbinisme le plus éhonté.

Gérard Collomb et Emmanuel Macron à Lyon, le 28 septembre 2017. Pluquet Pierre-Antoine/ANDBZ/ABACA

 

Élections municipales : Édouard Philippe « n’exclut pas » de se représenter au Havre en 2020

Lors de « L’émission politique », diffusée sur France 2, le Premier ministre a confié se poser souvent la question d’un retour au Havre, pour les élections municipales de 2020.

Source : actu.fr (28 septembre)

 

Est-ce à dire que l’ambition du Premier ministre est de « sauver sa peau » en se repliant sur son fief, parce qu’il sait que diriger le gouvernement de Macron est une mission suicidaire ? Édouard Philippe semble donner raison à Gérard Collomb.

 

Christian Estrosi lâche Emmanuel Macron et fustige sa majorité

Son rapprochement avec Emmanuel Macron avait surpris les observateurs de la vie politique et agacé les Républicains. Ce mercredi matin, sur BFM TV, Christian Estrosi se retourne maintenant contre le président de la République.

Source : BFM TV (26 septembre)

 

Estrosi : voilà une autre girouette particulièrement fiable, qui fait et défait ses alliances en fonction du sens du vent.

 

Europe

Rail : en Allemagne, la Deutsche Bahn est en mauvaise voie

En Allemagne, la Deutsche Bahn, l’équivalent de notre SNCF, a fait face au défi de la concurrence il y a plus de vingt ans. Aujourd’hui, sa dette s’alourdit, ses revenus sont en baisse et la ponctualité de ses trains se dégrade. Selon un expert, l’ouverture à la concurrence n’est pas un succès.

Source : France Info (27 septembre)

 

L’idéologie européiste, qui impose l’ouverture à la concurrence de la SNCF, est aveugle aux démonstrations apportées tous les jours par la réalité.

 

La Suisse vote sur sa sécurité alimentaire

Le pays s’est prononcé sur une initiative visant à extirper son agriculture des règles du libre-échange, avec deux questions sur les OGM et les aliments équitables. Les Suisses ont finalement voté contre cette initiative.

Source : Marianne (24 septembre)

 

Quand bien même les initiatives ont été rejetées, le peuple suisse a eu l’occasion de se prononcer sur ce sujet. En France, la politique commerciale, agricole ou non, ne peut être négociée que par la Commission européenne.

(Charly Triballeau – AFP)

 

Proche-Orient

La Russie livrera des S-300 à la Syrie après la catastrophe de l’Il-20

À la suite de la catastrophe de l’avion russe abattu près des côtes syriennes, la Russie, qui en a imputé la responsabilité à Israël, a pris la décision de livrer d’ici à deux semaines des systèmes antiaériens S-300 à son allié de Damas.

Source : Sputnik (24 septembre)

 

C’est une étape de plus dans le verrouillage du ciel syrien par la Russie, qui va compliquer les raids aériens en Syrie menés par Israël en toute illégalité.

 

Des juristes internationaux déconseillent de financer la reconstruction en Syrie

En l’absence de transition politique à Damas, tout État participant au redressement du pays se rend potentiellement complice de crimes, estiment des experts en droit international.

Source : le Monde (25 septembre)

 

Après avoir collaboré à la destruction de la Syrie en suivant une ligne politique désastreuse (livraisons d’armes aux terroristes, soutien aux régimes finançant Daech, etc.), l’Occident va-t-il désormais interdire de participer à la reconstruction du pays ?

 

Au Qatar, des employés pour le prochain Mondial de foot sont sans salaire depuis des mois, dénonce Amnesty International

Des ressortissants du Népal, d’Inde et des Philippines ne sont plus payés par la compagnie d’ingénierie Mercury MENA et ont des arriérés de salaire de 1 700 euros, estime l’organisation de défense des droits de l’homme dans un rapport. Pour certains, cela représente l’équivalent de 10 mois de salaire.

Source : France Info (26 septembre)

 

Fallait-il le Mondial de foot, attribué au Qatar dans des conditions douteuses, pour que la communauté internationale découvre les conditions de travail dans les pays du Golfe ? Les ouvriers se voient confisquer leur passeport à leur arrivée et doivent courber l’échine sans piper mot. Si l’on y ajoute le non-versement du salaire, c’est bien à une nouvelle forme d’esclavage que l’on assiste, de la part d’un pays avec lequel les élites politiques françaises actuelles nourrissent de profonds liens d’amitié.

Des ouvriers sur le chantier du stade Al-Wakrah, à Doha (Qatar), en construction pour la Coupe du monde de football organisée en 2022 dans le pays. (Ramil Sitdikov – Sputnik – AFP)

 

Monde

Israël libère l’avocat franco-palestinien Salah Hamouri

L’homme de 33 ans avait été arrêté à Jérusalem le 23 août 2017. Les accusations portées contre lui sont restées confidentielles, comme c’est souvent le cas pour les détentions administratives. Environ 450 Palestiniens connaîtraient ce régime de détention, qui permet de priver quelqu’un de sa liberté sans en donner les raisons.

 

Salah Hamouri esquisse le V de la victoire à sa sortie de prison, le 30 septembre 2018. (Ahmad Gharabli – AFP)

 

La dette est trop élevée à l’échelle mondiale, selon la banque des Banques centrales

Dans son état des lieux des marchés financiers, la Banque des règlements internationaux (BRI) s’inquiète des valorisations excessives des marchés et des conditions de crédit trop souples. L’ensemble de la dette, privée et publique, est maintenant « considérablement plus élevé qu’avant la crise », et les prêts à risque sont en plein essor.

Source : la Tribune (24 septembre)

 

Cet afflux de liquidités est une épée de Damoclès au-dessus de l’économie mondiale. Aucune leçon n’a donc été tirée de la crise de 2008 ?

 

Trump à l’ONU : pour en finir avec la mondialisation

À la tribune des Nations unies, Trump rejette la mondialisation et affirme sa vision d’un ordre international fondé sur le patriotisme.

Source : Libération (25 septembre)

 

Au-delà de toutes ses déclarations contradictoires, turpitudes et autres embardées diplomatiques, Trump poursuit une ligne politique définie, qui est celle d’une défense de l’intérêt national américain. Les résultats économiques sont là, bien qu’il soit à regretter que cela ne se fasse pas dans le cadre de discussions internationales sereines dans le cadre de l’ONU.

 

Argentine : démission du directeur de la Banque centrale et accord imminent avec le FMI

Le pays était de nouveau paralysé, mardi, par une grève générale très suivie pour dénoncer la baisse du pouvoir d’achat et l’austérité.

Source : le Monde (26 septembre)

 

Si la directrice du FMI, Christine Lagarde, se félicite d’un accord imminent, ce n’est pas le cas du peuple argentin, qui rejette massivement l’austérité imposée par le Fonds, dont il a déjà fait l’amère expérience à la fin des années 1990. Il ne souhaite pas connaître le sort du peuple grec, mis sous tutelle du FMI et des institutions européennes.

 

CETA : un an après, la France laisse encore entrer des produits canadiens toxiques

Cela fait un an, jour pour jour, que l’Europe a ouvert ses portes aux produits canadiens dans le cadre du CETA. La France s’était promis de ne pas laisser entrer n’importe quoi. C’est raté ! Par exemple, des céréales canadiennes traitées avec de l’atrazine, pesticide interdit dans l’UE, se retrouvent sur le marché européen.

Source : RTL (21 septembre)

 

Preuve que les contrôles promis n’étaient que du vent dans un contexte de libre-échange débridé imposé par l’UE. Le scandale est aussi que le CETA, si néfaste pour les agriculteurs français, est en application dite provisoire alors qu’il n’a jamais été ratifié.

 

Divers

Le TGV chinois jusqu’à Hong Kong permet de gagner… 15 heures de temps de trajet

La nouvelle gare de trains à grande vitesse de West Kowloon, à Hong Kong, a ouvert ses portes ce dimanche 23 septembre. Malgré une réduction considérable du temps de voyage, la gare est controversée.

Source : le Figaro (25 septembre)

 

Colonie britannique depuis le traité de Nankin (1842), la partie continentale de Hong Kong (où se trouve la gare de Kowloon) ainsi que l’île de Hong Kong ont été rétrocédées à la Chine en 1997, conformément au droit international. Selon les termes de la déclaration sino-anglaise, Hong Kong garde une relative autonomie au moins jusqu’en 2047. Il est regrettable que le régime autoritaire chinois brime la liberté d’expression, mais parfaitement compréhensible qu’il fasse des investissements d’infrastructure dans ce qui fait partie de son pays. Tandis que la Chine faisait des prouesses techniques avec son TGV, la France a bradé le sien à l’Allemagne.

 

Airbus : l’avion capable de voler 20 000 km sans escale est prêt

L’avionneur Airbus a annoncé samedi 22 septembre que son A350 XWB « Ultra Long Range » était prêt à être livré à Singapore Airlines pour les plus longs vols commerciaux de l’histoire. Il doit son autonomie record à plusieurs nouveautés, dont un système de carburant modifié et un réservoir d’une capacité de 165 000 litres.

Source : Capital (23 septembre)

 

Cette prouesse est aussi possible grâce à de nouveaux moteurs Rolls-Royce à faible consommation.

L’A350 XWB.

 

Plus de deux heures d’écran par jour nuisent aux capacités intellectuelles des enfants

Les enfants qui passent plus de deux heures par jour sur les écrans ont de moins bonnes capacités cognitives que ceux dont l’exposition est plus limitée, constate une étude publiée jeudi dans la revue britannique Lancet Child and Adolescent Health. Selon l’étude, la moitié seulement (51 %) des enfants participant à l’enquête dorment suffisamment, 37 % passent moins de 2 heures sur les écrans et 18 % seulement pratiquent une heure d’activité physique par jour.

 

Source : Romandie (27 septembre)

 

Vos retours et propositions d’articles sont les bienvenus sur selection_infos@upr.fr.

Pour changer les choses, nous vous invitons également à partager massivement cette revue de presse ! En pratique, nous vous proposons d’envoyer à toutes vos connaissances, dans un courriel, la photo à la une et son commentaire, suivis du lien sur cette revue de presse (l’utilisation de la copie cachée est recommandée). Vous pouvez aussi recevoir chaque semaine le courriel prêt à diffuser sur simple demande à selection_infos@upr.fr.

Coordination de la revue de presse : David Pauchet
Rédacteurs : Alexis Comte, Antoine Carthago, Maxime Forner, Thierry Lacour, David Pauchet
Relecture : équipe de relecture
Validation finale : François Asselineau

Si vous avez trouvé une erreur dans ce contenu, vous pouvez nous la signaler en la sélectionnant et en appuyant simultanément sur les touches Ctrl + Entrée.

Union populaire républicaine. La France doit sortir de l’Union européenne, de l’euro et de l’Otan.

Aidez-nous ! Partagez :