=== NOTRE REVUE DE PRESSE DE LA SEMAINE === Sélection du 15 au 21 janvier 2018

Télécharger en PDF
Lecture : 19 min

Le secrétaire d’État des États-Unis Rex Tillerson a annoncé que les soldats américains en Syrie resteront « bien après » la défaite de Daesh pour s’assurer que ni Bachar al-Assad ni l’Iran ne prennent contrôle des zones libérées. Le discours antiterroriste est abandonné au profit d’une posture offensive où Washington assume clairement son souhait de contrôler le territoire du Moyen-Orient. Cette décision est scandaleuse au regard du droit international, car elle ne s’appuie sur aucun mandat de l’ONU, et elle représente une ingérence américaine inacceptable dans les affaires syriennes. Sur la photographie, un convoi de véhicules blindés américains défile dans les environs de Manbij, dans le nord de la Syrie le 5 mars 2017.

Source : Le Monde (18 janvier)

France

Quand Bruno Le Maire supprimait 603 postes dans la sécurité alimentaire

Les syndicats des services de contrôle sanitaire dans l’agroalimentaire, dont les équipes sont en sous-effectif, vivent mal le scandale Lactalis et les intoxications de nourrissons qu’il a causées. Elles vivent encore plus mal les leçons données par le ministre de l’Économie Bruno Le Maire. En effet, quand il était ministre de l’Agriculture, il a supprimé plus de 600 postes dans leurs rangs. Dépecer l’État social à la française pour les seuls intérêts privés : derrière l’intoxication Lactalis, on retrouve les traités européens.

Source : Ouest-France (15 janvier)

 

Impôts : après la taxe d’habitation, voici la taxe inondation

Malgré la promesse de ne plus créer d’impôt, une nouvelle taxe locale a vu le jour. Pour suivre les directives d’affaiblissement de la Nation imposées par les européistes, la charge des aménagements liés aux crues a été transférée de l’État aux 1 266 établissements publics de coopération intercommunale (EPCI). Ce nouvel impôt n’est ni social, ni juste, ni efficace.

Source : Le Parisien (15 janvier)

 

Électricité : vers une hausse surprise du tarif d’EDF
Cette augmentation est liée à une disposition de la loi sur la fin des hydrocarbures. Cette loi n’est rien d’autre que la transposition en droit français de la directive européenne 2015/1513.
Source : Les Echos (15 janvier)

 

La Région des Hauts-de-France veut ouvrir les lignes de TER à la concurrence

Le sous-investissement et le sous-entretien chronique du réseau ferré permettent, in fine, de justifier cette privatisation, par ailleurs imposée par l’UE via l’article 106 du TFUE. Il faut faire régner le dogme de la sacro-sainte libre concurrence.

Source : France Bleu (16 janvier)

 

France – Politique étrangère et européenne

Vague de démissions préoccupante à l’Alliance française

Derrière les beaux discours, la réalité. L’austérité budgétaire constante du fait de notre appartenance à l’UE ainsi que le repli sur l’Europe entraînent le sacrifice de la️ langue française et de la francophonie ! Il nous faut sortir du carcan européen pour permettre à la France de retrouver son universalisme et renouer avec la francophonie pour l’instant délaissée.

Source : Le Figaro (19 janvier)

Jérôme Clément, président démissionnaire de l’Alliance française.

 

La politique africaine de Macron : de la Françafrique à l’Europafrique?

Un article d’Alain Morau : l’Europafrique va-t-elle être encore pire que la Françafrique ?

Source : UPR (15 janvier)

 

Macron admet que les Français voteraient en faveur d’un Frexit

Passons sur le fait que le président de la République fasse une interview complète en langue anglaise. Quel cynisme au sujet d’un référendum sur le Frexit ! Les Français voteraient probablement pour la sortie de l’UE, donc un tel référendum ne doit pas se tenir. Pas de panique : pour sortir de la prison qu’est l’UE, il y a le vote UPR, qui a 10 ans et 10 mois d’avance sur l’aveu de Macron.

Source : UPR (21 janvier)

 

Budget européen : la France prête à piocher dans la PAC et la politique régionale pour financer la défense

Pour financer l’Europe de la défense qui n’est rien d’autre que le dépeçage de notre Défense nationale… le gouvernement est prêt à sacrifier encore davantage nos agriculteurs !

Source : Euractiv (17 Janvier)

 

« Les Républicains doivent défendre une Europe d’États-nations »

Après l’autre « Europe sociale » du PS, l’autre « Europe écologique » d’EELV, l’autre « Europe des travailleurs » de France insoumise et de l’extrême gauche, l’autre « Europe qui marche » de Macron, l’autre « Europe des patries » du FN, voici l’autre « Europe des États-nations » de LR… Rappelons qu’une autre Union européenne est impossible : cela se heurte à l’impossibilité d’obtenir l’unanimité (art. 48 du TUE) entre 27 États aux intérêts nationaux divergents.

Source : Le Figaro (15 janvier)

France – Médias et presse aux ordres

François Asselineau et Nicolas Dupont-Aignan saisissent conjointement le CSA

Pour non-respect des règles d’équité par France 3 Bourgogne-Franche-Comté dans le cadre de l’élection législative partielle de la 1re circonscription du Territoire de Belfort. Au moment où cette revue de presse est publiée (23 janvier 2018, à 13 h, soir 6 jours après cette saisine), le CSA n’a apporté aucune réponse alors qu’il y a urgence puisque le premier tour a lieu dimanche prochain…

Source : UPR (17 janvier)

 

Après une couverture sur Macron et les migrants, le directeur de LObs sur la sellette

Voilà ce qu’il arrive à ceux qui osent parler en mal de Macron. Les oligarques propriétaires des médias de masse n’acceptent pas que l’investissement marketing qui a vu leur champion arriver au pouvoir puisse être mis à mal. Dans son programme, l’UPR prévoit de rendre indépendante la presse par rapport aux puissances de l’argent.

Source : Libération (17 janvier)

La couverture de L’Obs ayant déplu à Macron.

 

Lyon : les salariés de France 3 Auvergne-Rhône-Alpes adoptent une motion de défiance contre leur direction

À l’origine du conflit : une enquête réalisée en novembre par des journalistes de la rédaction qui entendaient dresser le bilan de Laurent Wauquiez à la tête de la présidence de la Région Auvergne-Rhône-Alpes. Les journalistes pensent que M. Wauquiez a fait pression pour censurer les émissions.

Source : 20 minutes (14 janvier)

 

France – Scandales de politiques

Trésorier étourdi : Éric Woerth n’a « pas pensé » à déclarer des enveloppes de liquide de la campagne Sarkozy

Le député de l’Oise n’est pour l’instant pas mis en examen dans ce dossier. En attendant, il reste président de la Commission des finances de l’Assemblée nationale….

Source : Marianne (16 janvier)

 

La Haute Autorité pour la transparence saisit la justice à propos de David Douillet

La Haute Autorité pour la transparence de la vie publique annonce avoir saisi la justice de la déclaration de patrimoine de fin de mandat de l’ex-député LR et ancien judoka David Douillet, en raison d’un « doute sérieux » lié à « l’omission d’une partie substantielle du patrimoine ».

Source : France 3 (15 janvier)

 

Sylvie Goulard nommée à la Banque de France

Une ministre démissionnaire pour affaire d’emplois fictifs et collusion avec des intérêts étrangers se retrouve récompensée par un très bon poste à la Banque de France. C’est la moralisation en marche pour cette ultra-ultra-européiste fanatique… Est-ce un tremplin vers le titre de gouverneur de la Banque de France, qui siège au Conseil des gouverneurs de la Banque centrale européenne ?

Source : France Info (17 janvier)

 

Royaume-Uni et Brexit

Brexit : Deutsche Bank va transférer moins d’emplois que prévu

La Deutsche Bank avait annoncé qu’elle allait supprimer des milliers d’emplois dans son implantation à Londres. Cette propagande se dégonfle comme une baudruche : il n’est désormais plus question que de quelques centaines. Comme l’a expliqué le président du directoire de la Deutsche Bank : « Les banquiers, les experts en technologie et les traders travaillent principalement à Londres et ils veulent y rester. »

Source : Les Échos (17 janvier)

 

L’UE fait pression sur la Suisse pour qu’elle refuse tout accord avec les Britanniques

L’UE n’a pas renoncé à punir le peuple britannique pour son choix démocratique. Il est important pour l’UE que les Britanniques se portent mal afin que d’autres pays ne soient pas tentés de suivre l’exemple. La Suisse est mise alors devant le choix forcé entre l’UE et le Royaume-Uni.

Source : Express Uk (16 janvier) – en anglais

 

Une « taxe plastique » pour compenser le « manque à gagner » du Brexit

Malgré les discours des médias qui n’arrêtent pas de parler de la facture du Brexit pour les Britanniques, le départ des Britanniques laisse un trou béant dans le budget de l’UE, que les eurocrates envisagent de combler par une nouvelle taxe.

Source : Euractiv (17 janvier)

 

Union européenne

Manifestations en Grèce contre les nouvelles mesures d’austérité

L’UE impose de nouvelles mesures d’austérité à la Grèce et demande qu’encore plus de biens publics soient livrés en pâture aux grandes multinationales. Même les habitations principales n’échappent plus à l’appétit des rapaces internationaux. Le droit de grève va être également attaqué. Toutes ces mesures sont menées par le Premier ministre Tsipras – grand ami de Mélenchon – et son parti leurre Syriza – homologue de la « France Insoumise ». Cette soi-disant »gauche radicale » refuse bec et ongles de sortir de l’UE et de l’euro – comme Mélenchon et FI – et applique donc servilement les instructions ultralibérales dictées par l’UE, tout en faisant semblant de protester bien sûr. La seule issue viable pour les Grecs est la sortie de l’UE et de l’euro. Mais c’est justement cette solution qui est cachée au peuple grec par la propagande et les mensonges des européistes.

Source : Le Temps (17 janvier)

 

L’UE devrait retirer Panama de sa « liste noire » des paradis fiscaux

En dépit des révélations des « Panama papers », l’UE va retirer ce paradis fiscal de sa liste… sous la pression des nombreux intérêts qui profitent du statut fiscal du Panama ! La lutte contre l’évasion fiscale tourne ainsi au ridicule. De plus, comment faire une politique sérieuse dans le domaine, quand l’article 63 du TFUE interdit le contrôle des flux de capitaux, et que le Luxembourg – comme n’importe quel État de l’UE –  a droit de veto sur tout changement de cet article ?

Source : L’Humanité (17 janvier)

 

Catalogne : le parti nationaliste de Carles Puigdemont s’est financé illégalement

Le parti de Carles Puigdemont aurait perçu 6,6 millions d’euros de la part d’un groupe de BTP et services « en échange de l’attribution garantie d’un certain montant de travaux publics.».

Source : 20 minutes (16 janvier)

 

Proche-Orient

La Palestine en passe de suspendre la reconnaissance d’Israël

Le Conseil central de l’OLP a voté le 15 janvier en faveur de la suspension de la reconnaissance de l’État d’Israël, remettant en question les accords d’Oslo et créant une entrave supplémentaire au processus de paix déjà mal en point.

Source : RT (16 janvier)

 

Le président de l’Autorité palestinienne rejette toute médiation des États-Unis dans le conflit israélo-palestinien

C’est la riposte attendue de Mahmoud Abbas à Donald Trump, suite à la reconnaissance de Jérusalem comme capitale d’Israël par Washington. Par ce geste, les États-Unis ont perdu leur crédibilité dans le processus de paix. Cela pourrait profiter à d’autres puissances, comme la Russie.

Source : La Croix (16 janvier)

 

L’armée turque poursuit son offensive dans l’enclave kurde d’Afrin

Ankara ne supporte pas l’idée que puisse s’établir un corridor kurde, qui partirait de Kobané et Afrin jusqu’à la région syrienne de Rojava, avec accès à la Méditerranée. L’offensive turque contre les territoires kurdes va à l’encontre d’une stratégie occidentale pro-kurde.

Source : RT (19 janvier)

Monde

Un rapport du Pentagone envisage de revenir sur la non-prolifération nucléaire

Le Pentagone souhaite développer des « mini-armes nucléaires » à « capacité limitée » (l’équivalent tout de même de la bombe lâchée sur Hiroshima). Cela offrirait à l’armée américaine une option de riposte intermédiaire en cas de guerre, ce qui contrevient à 50 ans d’accords internationaux sur la limitation des armes stratégiques.

Source : Le Parisien (18 janvier)

Hiroshima : une « mini-arme nucléaire à capacité limitée » selon le nouveau vocabulaire du Pentagone.

 

38 minutes de terreur

Les habitants d’Hawaï ont connu une alerte à la bombe nucléaire qui a duré 38 minutes avant que les autorités confirment qu’il ne s’agissait que d’une fausse alerte… due à une mauvaise manipulation de la part du personnel de maintenance !

Source : Wsws (15 janvier)

 

Internationalisation symbolique du yuan chinois

Alors que la Bundesbank veut intégrer le yuan dans ses réserves de changes, la Banque de France déclare déjà l’utiliser comme devise de diversification. En juin dernier, la BCE a fait grand bruit en annonçant qu’elle investirait en yuans l’équivalent de 500 millions d’euros pris sur ses réserves en dollars. L’internationalisation du yuan a franchi une étape lorsque le Fonds monétaire international (FMI) a décidé de l’inclure dans le panier de devises de référence (ou « droits de tirage spéciaux », DTS) en octobre 2016. En pratique, cependant, le yuan reste non convertible et ces annonces, qui ne concernent que des montants très marginaux – restent encore pour l’instant de l’ordre du symbole.

Source : Reuters (15 janvier)

Divers

Asselineau analyse l’info n° 56

Macron – Notre-Dame-des-Landes – Législatives – Brexit – Trump – Corées – Tourisme – France Gall.
Attention : cet entretien couvre des sujets complémentaires aux articles de la revue de presse !

Source : UPR (20 janvier)

 

Plusieurs anciens employés de Twitter admettent censurer les utilisateurs politiquement incorrects

La pratique du « shadow ban » permet ainsi de bloquer un compte sans que l’utilisateur s’en aperçoive.

Source : RT (15 janvier)

 

Modération : Instagram et Google+ signent le code de conduite de l’UE

La Commission européenne menace de mesures législatives contraignantes les acteurs d’Internet qui ne coopéreraient pas à la lutte contre la propagande terroriste et les discours xénophobes et racistes… Et peut-être à terme ceux qui présenteraient un point de vue politique non approuvé ? (Voir article précédent.)

Source : Le Monde (19 janvier)

Vos retours et propositions d’articles sont les bienvenus sur selection_infos@upr.fr

Pour changer les choses, nous vous invitons également à partager massivement cette revue de presse ! En pratique, nous vous proposons d’envoyer à toutes vos connaissances, dans un courriel : la photo à la une et son commentaire, suivis du lien sur cette revue de presse (l’utilisation de la copie cachée est recommandée).

 

 

Si vous avez trouvé une erreur dans ce contenu, vous pouvez nous la signaler en la sélectionnant et en appuyant simultanément sur les touches Ctrl + Entrée.

Union populaire républicaine. La France doit sortir de l’Union européenne, de l’euro et de l’Otan.

Aidez-nous ! Partagez :