=== NOTRE REVUE DE PRESSE DE LA SEMAINE === Sélection du 29 janvier au 4 février 2018

Télécharger en PDF
Lecture : 16 min

Manifestation du « Parti alsacien » « Unser Land », mouvement autonomiste/indépendantiste alsacien. Édouard Philippe lance une mission pour étudier la fusion des deux départements d’Alsace. Les Alsaciens s’y étaient pourtant opposés lors du référendum de 2013 destiné à créer une collectivité territoriale alsacienne unique, référendum auquel l’UPR avait d’ailleurs appelé à voter Non à l’époque. Avec un mépris scandaleux pour le suffrage universel, les européistes s’apprêtent donc à outrepasser ce résultat démocratique. Le but : mieux tuer les départements, et pousser en direction d’une autonomie alsacienne. L’intégrité territoriale de notre pays est en jeu, comme le répète depuis des années François Asselineau avec sa conférence sur les euro-régions.

Source : Europe 1 (2 février)

France

 

Suppression de 120 000 postes de fonctionnaires : l’UPR renvoie dos-à-dos le gouvernement et le Parti socialiste

Lorsqu’il était au gouvernement, le PS n’a cessé, en effet, de comprimer les budgets publics et a, lui aussi, procédé à des suppressions massives de postes de fonctionnaires. Comme tous les partis européistes (REM, PS, LR, MoDem) ou « alter-européistes » (FN, DLF, EELV, PCF, FI), l’ex-« parti de la rue de Solférino » ment sur la véritable origine de ces décisions. Les gouvernements français qui se succèdent ne sont que des lampistes qui exécutent des instructions venues d’ailleurs.

Source : UPR (4 février)

 

Les très chers nouveaux logos de France Télévisions

Une dépense de 500 000 euros d’argent public… et tout ça pour faire disparaître le mot France des logos ! Ce n’est malheureusement pas chose nouvelle, et bon nombre d’entreprises sont passées par là (France Telecom, Gaz de France, etc.).
Source : Le Point (1er fevrier)

 

Dans l’Allier, l’achat de 900 hectares de terre par un Chinois fait grincer des dents

L’accaparement des terres n’arrive pas que dans les pays dits « du Sud ». Le mouvement s’accélère en France, et à terme menacera notre souveraineté alimentaire. À cause de l’article 63 du TFUE, la France ne dispose que de moyens de défense très limités. En particulier, dans ce dossier, la Safer, en charge de l’aménagement rural, a été mise devant le fait accompli une fois la promesse de vente signée.

Source : Le Figaro (2 février)

 

Le tarif des péages des autoroutes augmente

Les autoroutes construites sur des fonds publics, et bradées aux intérêts privés par des gouvernements traîtres, augmentent leurs tarifs de péage. Les automobilistes sont devenus les vaches à lait du système. L’UPR prévoit de renationaliser la gestion des autoroutes.

Source : France Info (1er février)

 

Les tarifs réglementés dans le collimateur de Bruxelles
Au nom de la sacro-sainte libre concurrence prévue dans l’article 106 du TFUE, les tarifs réglementés sont attaqués par les concurrents d’EDF qui demandent leur suppression. Les eurocrates privilégient les opérateurs privés. Et, comme par hasard, quelques années après, ces mêmes eurocrates pantouflent auprès des géants de l’énergie.

Source : BFM Business (1er février)

 

La France n’est pas à l’abri d’un accident de type Fukushima…

… d’après le patron de l’Agence de sécurité nucléaire. L’esprit d’abandon des précédents gouvernements pourrait nous mener au pire si nous ne réagissons pas en investissant dans la sécurité de nos installations nucléaires. En ce moment, la tendance est plutôt de mettre EDF en concurrence forcée, en vertu de l’article 106 du TFUE. Or la sécurité n’est pas quelque chose de rentable…

Source : Huffington Post (4 février)

France – Macron et l’éducation

Emmanuel Macron et Rihanna se retrouvent à Dakar en faveur de l’éducation

Dans une mise en scène hollywoodienne, Macron accompagné de Rihanna s’est engagé à ce que la France fasse un don de 200 millions d’euros en faveur du Partenariat mondial pour l’éducation. Dans l’absolu, l’initiative semble tout à fait louable. Mais, l’expérience ayant montré que les grands projets internationaux sont souvent à l’origine de gâchis et de détournements de fonds massifs, est-on sûr de la destination finale de cette somme ? En outre, est-il bien raisonnable d’allouer une telle somme alors que les services publics français, déjà en souffrance, vont voir 120 000 postes être supprimés ? (voir article correspondant dans la section France)

Source : RTL (3 février)

 

« École morte » en Tunisie à l’arrivée du président français

En même temps que Macron montre la grande générosité des contribuables français en compagnie de Rihanna, les écoles françaises en Tunisie font grève pour dénoncer…. les coupes budgétaires qu’elles subissent ! Cela nous rappelle que la situation est alarmante dans les établissements scolaires français à l’étranger.

Source : Tunisie Numérique (31 janvier)

 

France – Triste politique

Le parcours exemplaire de Maha Issaoui, invitée « par hasard » de Macron en Tunisie

Encore une fake news de Macron ? La vidéo publiée sur le compte Twitter de Macron semble en tout cas être un modèle d’histoire inventée (« story telling » en américain)  à des fins de propagande. Selon le conte de fées qui nous a été présenté, le président de la République aurait rencontré par hasard une Française originaire de Tunisie, « Maha », en déambulant dans les rues de Clermont-Ferrand. En réalité, l’opération serait complètement artificielle. Maha Issaoui ne serait pas une simple promeneuse de Clermont-Ferrand. Elle aurait, en fait, un profil très politique et des engagements militants au plus près du préfet du Puy-de-Dôme.

Source : Huffington Post (31 janvier)

 

Député LREM à un motard : « Si t’es pas content de ton pays, tu te barres ! »

Cela rappelle le langage « châtié » de Nicolas Sarkozy. Le député Olivier Damaisin oublie-t-il que la démocratie consisterait normalement à écouter le peuple plutôt qu’à l’insulter ?

Source : La Dépêche (30 janvier)

 

Juppé évoque un rapprochement avec Macron, qui a un « charme certain »

Le programme politique des européistes (grosso modo tous les partis sauf l’UPR) est le même : dicté par l’Union européenne via les GOPÉ. Dès lors, puisqu’ils sont alignés sur le fond, seuls jouent le carriérisme, l’opportunisme et les basses manœuvres. Alain Juppé, celui que Jacques Chirac avait qualifié jadis de « meilleur d’entre nous », vient d’en faire encore ici la répugnante démonstration.

Source : Valeurs actuelles (31 janvier)

 

Robert Bourgi explique comment il a décidé de démolir la candidature de François Fillon

Au micro de Jean-Jacques Bourdin, ce chantre de la Françafrique explique comment, pour des basses raisons de vengeance, il a décidé de « niquer Fillon » (sic). Le Canard enchaîné explique que Bourgi a été profondément vexé par l’absence de retours de faveur de la part de Fillon, alors que Bourgi… le fournissait en costumes de luxe depuis 2014. Voilà le triste niveau de la politique française !

Source : BFM TV (29 janvier)

 

Union européenne

L’UE se retrouve « dans une impasse » : Madrid s’oppose à l’intégration du Kosovo

Le Kosovo a proclamé son indépendance vis-à-vis de la Serbie en 2008. Ce statut n’est cependant pas reconnu par 5 pays de l’UE (Chypre, Espagne, Grèce, Roumanie et Slovaquie). Malgré cela, l’UE a signé avec le Kosovo un protocole d’adhésion et doit à présent faire face au veto espagnol.

Source : Sputnik (31 janvier)

 

Perturbateurs endocriniens : un rapport dénonce l’absence de stratégie européenne

Le rapport de l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS) pointe une stratégie européenne déficiente vis-à-vis de ces substances omniprésentes dans notre environnement. La baisse des moyens dans la recherche diminue nos moyens de prévention des risques.

Source : Ouest France (2 février)

 

Le parti de Jean-Luc Mélenchon demande l’exclusion de Syriza du Parti de la gauche européenne

Après des années de politiques ultralibérales imposées par l’UE mises docilement en œuvre par Syriza, soi-disant de la « gauche radicale », le Parti de gauche fait mine de s’apercevoir enfin du problème ! Il demande à ce que Syriza soit exclu. Quel manque de clairvoyance de la part de Jean-Luc Mélenchon, qui se veut pourtant être un dirigeant politique de premier plan… Contrairement à François Asselineau qui avait prévenu, dès l’arrivée au pouvoir de celui-ci, que Syriza n’était qu’un parti leurre, Mélenchon fait mine de découvrir, bien des années plus tard, que son ami Tsipras est un traître absolu.

Source : RT (31 janvier)

En 2015-2016, Mélenchon affichait la plus grande proximité politique et relationnelle qui soit avec Tsipras…

 

 

Union européenne – Menaces sur l’économie

Libre échange UE-Mercosur : les éleveurs français crient à la « trahison » de Macron

Pendant que Macron a l’indécence de conseiller à nos agriculteurs de « penser printemps » alors qu’ils sont en train de mourir, l’Union européenne accélère la négociation d’un accord de libre-échange avec le Mercosur. Après avoir déjà été fragilisée par le CETA, la filière bovine française va se retrouver en concurrence directe avec des pays produisant de la viande à bas coût, n’obéissant pas du tout aux mêmes normes sociales ni environnementales. À noter que l’élevage français est mis en danger afin que l’Allemagne puisse exporter plus facilement les produits de son industrie : voilà comment marchent les négociations commerciales dans l’UE !

Source : Ouest France (30 janvier)

Avec la multiplication des accords de libre-échange avec le continent américain, le bœuf OGM bourré d’antibiotiques, c’est pour bientôt dans nos assiettes !

Les pays européens évaluent leurs pertes provoquées par les sanctions antirusses

40 milliards d’euros de pertes pour l’agriculture de l’UE, et ce sont les agriculteurs français qui en ont essuyé la facture la plus élevée.
Pour quel résultat politique ?

Source : Sputnik (31 janvier)

 

La Pologne demande aux États-Unis de sanctionner des entreprises européennes

La Pologne s’oppose à la construction du gazoduc Nord Stream 2 et demande que les entreprises européennes qui travaillent sur ce projet soient sanctionnées par les États-Unis. C’est un nouvel exemple, tristement drôle, qui vient démentir à la fois la fameuse solidarité européenne, et les bobards autour d’une Europe qui ferait « contrepoids aux États-Unis ».

Source (en anglais) : EU Observer (29 janvier)

 

Union européenne – Risques pour la zone euro

La zone euro risque d’éclater à la prochaine crise

C’est un membre du directoire de la BCE, Benoit Cœuré, qui avertit du risque d’éclatement de la zone euro, tout en prônant des réformes qui ne règleront pas le cœur du problème. En effet, la viabilité de l’euro est mise à mal par le fait d’imposer des taux de change de 1 pour 1 à des pays de la zone euro dont les compétitivités sont très différentes. Voir l’article de l’UPR ci-dessous pour mieux comprendre en quoi l’euro est condamné.
Source : Capital (2 février)

 

Réponse au journaliste Jean-Michel Lamy du Nouvel Économiste.fr sur son article concernant les analyses de l’UPR sur l’avenir de l’euro

L’optimiste affirmation qui sert de sous-titre à l’article « Sans union bancaire et sans fonds monétaire, point de salut » relève du vœu pieux. À cette affirmation, l’UPR répond, arguments imparables à l’appui  : « Point de salut pour l’euro, même s’il y avait une union bancaire et un fonds monétaire européen. »
Source : UPR (3 février)

 

Remontée des taux d’intérêt

Seuil symbolique : les taux d’intérêt outre-Rhin sont repassés dans le positif, tandis qu’en France, ils remontent à 1 %. Une conséquence immédiate de la remontée des taux est le poids de la dette accumulée.

Source : Les Echos (29 janvier)

 

États-Unis

Opacité financière: les États-Unis à la 2e place derrière la Suisse

Un « deux poids deux mesures » américain que l’on ne connaît que trop bien : « Bien que les États-Unis soient pionniers dans la conception de moyens importants pour se défendre contre l’évasion fiscale à l’étranger, ils ne se sont pas sérieusement attaqués à leur propre rôle pour attirer les flux financiers illégaux et soutenant l’évasion fiscale. » (Tax Justice Network.)

Source : Romandie (30 janvier)

 

L’image des États-Unis se dégrade en Afrique, au profit de la Chine

Selon un sondage de l’institut Gallup, l’approbation des États-Unis dégringole dans la grande majorité des pays africains, pendant que l’image de la Chine progresse. À qui sommes-nous alliés ?

Source : Jeune Afrique (29 janvier)

 

Divers

Entretien d’actualité n° 57 avec François Asselineau         

Législatives – Actions juridiques – Croissance – Volkswagen – Réunion du bureau national.

Cet entretien traite de sujets complémentaires à la revue de presse.

Source : UPR (4 février)

 

Amazon brevète un bracelet qui permet de surveiller les mouvements de ses employés

Des hommes et des femmes déshumanisés, contrôlés, asservis, humiliés : avec la technologie, voilà le modèle de travail vers lequel l’on se dirige si l’on n’y prend pas garde.

Source : France Soir (3 février)

Métaux rares : « Un véhicule électrique génère presque autant de carbone qu’un diesel »

Les énergies renouvelables sont tributaires de l’extraction de métaux sales. La pollution est simplement délocalisée.

Source : Libération (1er février)

 

90 médicaments plus dangereux qu’utiles

Prudence : il convient de se renseigner. La bonne nouvelle est que la médecine alternative peut proposer d’autres solutions que celles vendues par les laboratoires pharmaceutiques.

Source : Var Matin (29 janvier)

 

Interview de François Asselineau par Sciences-Po Lille TV et Critique de la raison européenne

Le président de l’UPR et candidat à l’élection présidentielle François Asselineau a été interviewé par les étudiants de Sciences-Po Lille, dans le cadre de sa venue à l’IEP pour une conférence organisée par l’association Critique de la raison européenne.

Source : UPR (2 février)

 

 

Vos retours et propositions d’articles sont les bienvenus sur selection_infos@upr.fr

Pour changer les choses, nous vous invitons également à partager massivement cette revue de presse ! En pratique, nous vous proposons d’envoyer à toutes vos connaissances, dans un courriel : la photo à la une et son commentaire, suivis du lien sur cette revue de presse (l’utilisation de la copie cachée est recommandée).

Coordination de la revue de presse : David Pauchet

Rédacteurs : Alexis Comte, Antoine Carthago, David Pauchet

Relecture : équipes de relecture, François Asselineau

Si vous avez trouvé une erreur dans ce contenu, vous pouvez nous la signaler en la sélectionnant et en appuyant simultanément sur les touches Ctrl + Entrée.

Union populaire républicaine. La France doit sortir de l’Union européenne, de l’euro et de l’Otan.

Aidez-nous ! Partagez :