=== NOTRE REVUE DE PRESSE DE LA SEMAINE === Sélection du 4 au 10 décembre 2017

Télécharger en PDF
Lecture : 15 min

La Russie a été bannie par le CIO des Jeux olympiques de 2018, pour des raisons de prétendu dopage à grande échelle. Les athlètes « propres » auront le droit de concourir sans nationalité, et l’hymne russe ne sera jamais joué en cas de victoire. Quel triste spectacle quand le sport est pris en otage par la politique, cassant ainsi l’esprit de l’olympisme et d’une compétition entre les pays basée sur la seule performance physique. Tous les autres pays participants, à commencer par les États-Unis, sont-ils par ailleurs vierges de tout soupçon de dopage ?

Source : Journal de Montréal (5 décembre)

France

 

Le déficit commercial s’est encore creusé

Il passe de 48 milliards en 2016 à 61 milliards en 2017. Les exportations stagnent tandis que notre pays, en perte de vitesse industrielle et agricole, doit importer toujours plus.

Source : La Tribune (7 décembre)

 

2 Français sur 3 jugent que les chômeurs ne font pas assez d’efforts pour décrocher un emploi

Les Français sont victimes de la désinformation et de la propagande qui visent à les culpabiliser et à les monter les uns contre les autres. Il y a en France 6 millions de chômeurs et seulement 200 000 emplois non pourvus. Il y a donc réellement un manque d’emplois, directement imputable entre autres à l’article 63 du TFUE et à la cherté de l’euro.

Source : BFM Business (7 décembre)

 

Jean-Luc Mélenchon félicite les nationalistes corses

Après avoir soutenu les indépendantistes catalans, M. Mélenchon félicite maintenant les régionalistes corses, qui envisagent une indépendance de la Corse d’ici à 10 ans, et déclarent ne pas se sentir français. Le leader de la France insoumise, pourtant ancien candidat à la présidentielle, appuie-t-il le démantèlement des nations par la politique des euro-régions ?

Source : Nouvel Obs (4 décembre)

 

Jean-Jacques Bourdin apprend à un député LREM ce qu’est la prime de Noël

La prime de Noël est une aide exceptionnelle destinée à aider les familles les plus fragiles. Hervé Berville, député LREM ne connaissait pas son existence.

Source : Europe 1 (5 décembre)

 

France – Privatisations et fiascos

BoFa-Merrill Lynch mandatés pour la privatisation d’Aéroports de Paris

L’État se prépare ainsi à se priver d’un secteur stratégique supplémentaire. L’abandon du contrôle du niveau des taxes aéroportuaires parisiennes peut avoir des conséquences non négligeables pour les compagnies aériennes, au premier rang desquelles Air France.

Source : Les Échos (8 décembre)

 

Versailles : la colère monte contre la privatisation des cantines

Le département des Yvelines suit l’idéologie du tout privatisé imposée par l’UE aux dépens de l’intérêt des enfants. Les syndicats et parents d’élèves craignent l’abandon à terme des circuits courts et du bio.

Source : Le Parisien (7 décembre)

 

Abandon de l’écotaxe, la fin d’un fiasco à 1 milliard d’euros

L’État a fait un chèque de plusieurs centaines de millions d’euros pour clore le dossier de l’écotaxe, abandonné alors que des sommes folles avaient été avancées. La facture sera pour les automobilistes, via la taxe sur le gazole.

Source : Caradisiac (5 décembre)

 

Cartes grises : 100 000 demandes d’immatriculation en retard

Les préfectures sont en ligne de mire dans le cadre de la réforme territoriale : l’idéologie voulait qu’il faille leur retirer la responsabilité des cartes grises. Résultat : un scandale national avec une migration mal préparée, et plus de 100 000 véhicules en retard d’immatriculation.

Source : Europe 1 (5 décembre)

 

France – Moralisation de la vie politique

Jérôme Cahuzac condamné à 3 ans de prison ferme

Il a été reconnu coupable de fraude fiscale, de blanchiment de fraude fiscale et d’omission de déclaration de patrimoine. Son ex-épouse, Patricia Cahuzac, est quant à elle condamnée à deux ans de prison ferme. Son banquier, François Reyl, ainsi que son intermédiaire, Philippe Houman, sont condamnés à un an de prison avec sursis et 375 000 euros d’amende. Quant à la banque Reyl, elle est condamnée à 1 875 000 euros d’amende.

Source : Libération (8 décembre)

Dominique Tian (LR), fervent opposant à la fraude sociale, épinglé par le fisc

Le montant des comptes en Suisse rapatriés par Dominique Tian s’élève à 2 millions d’euros. La présidente du tribunal soulève la question : « N’y a-t-il pas une forme de schizophrénie à fustiger les petits fraudeurs au RSA et à dissimuler parallèlement des comptes en Suisse ? »

Source : France Info (4 décembre)

 

Contrôle des frais de mandat des députés

Le contrôle des frais de mandat a été confié à un comité de déontologie composé de députés. Si cela constitue une avancée positive, le risque est que les députés seront à la fois juges et parties, qui plus est avec des moyens assez limités.

Source : LCP (8 décembre)

 

Contrôle des dépenses : les sénateurs arrivent à faire pire que les députés

Les élus du Sénat ont réglementé l’utilisation de leurs frais de mandat. En n’oubliant pas de s’octroyer quelques bons petits privilèges…

Source : Marianne (7 décembre)

 

Royaume-Uni

Brexit : premier accord trouvé

Il n’y aura pas de frontière physique entre la république d’Irlande et la province britannique d’Irlande du Nord. Les droits des plus de trois millions d’Européens vivant au Royaume-Uni et du plus d’un million d’expatriés britanniques dans l’UE seront préservés. Un accord financier a été trouvé sur les engagements pris par le gouvernement Cameron avant le Brexit. Bref, les négociations se poursuivent et on est loin de la rhétorique punitive de l’UE qui avait été développée à l’encontre du Royaume-Uni à la suite du Brexit.

Source : Euronews (8 décembre)

Avec le Brexit, le financement des euro-régions françaises va diminuer

Depuis la loi NOTRe, les euro-régions françaises négocient directement avec l’UE sans passer par la France. Le départ du Royaume-Uni de l’UE va fortement compromettre ce financement puisque le Royaume-Uni était un gros contributeur net. De plus, les régions françaises vont se retrouver dans le haut du classement en terme de PIB par habitant et seront donc moins bénéficiaires de ces fonds. À noter que la France est elle-même une forte contributrice au financement de ces fonds européens et qu’une sortie de l’UE permettrait de redistribuer les fonds de la façon que nous voulons.

Source : Toute l’Europe (7 décembre)

Union européenne

 

Martin Schulz, chef du parti SPD allemand demande une Europe fédérale pour 2025

Un nouveau traité serait soumis à ratification aux États membres. Ceux qui ne le ratifieraient pas seraient exclus du nouveau bloc fédéral. S’attend-il à ce qu’une telle modification des traités ait l’aval des 27 États membres, par voie parlementaire ou référendaire ? Rappelons que, aux termes de l’article 48 du TUE, il suffit du veto d’un seul pays pour que le projet ne voie pas le jour.

Source : RT (7 décembre)

 

Macron reçoit le prix Charlemagne

Le prix Charlemagne récompense les européistes qui ont le plus aidé à la construction européenne. Parmi les tenants de ce prix, on trouve Walter Hallstein, premier président de la Commission européenne et collaborateur d’Adolf Hitler, les anciens larbins de la CIA Robert Schuman et Paul-Henri Spaak, le diplomate américain Kissinger, et le président américain Clinton.

Source : Le JDD (8 décembre)

 

Les créanciers de la Grèce continuent les saignées

Tels des médecins moyenâgeux, les créanciers de la Grèce continuent de prescrire les saignées qui ont déjà entraîné une diminution de 25 % du PIB. Le dépeçage des biens publics grecs, ainsi que des propriétés immobilières des particuliers, continue au profit des multinationales. L’État grec continue à mettre en œuvre sa politique de suicide collectif, imposée par la Troïka.

Source : Le Figaro (2 décembre)

 

Un ex-banquier nommé à la tête de la Pologne

L’euro-scepticisme de l’ancienne première ministre Beata Szydlo a entraîné sa démission forcée. Sur fond de menaces de réduction des subventions de l’UE, un nouveau dirigeant docile a été désigné en la personne de Mateusz Morawiecki.

Source : Euronews (8 décembre)

Mateusz Morawiecki, nouveau Premier ministre polonais.

Union européenne – Menaces économiques

 

Ariane menacée de disparition

Le nouveau lanceur Ariane 6 devrait être moins compétitif que son concurrent américain Space X, et de nouveaux entrants tels qu’Amazon. Les dirigeants européens vont-ils prendre les décisions qui s’imposent pour maintenir ce fleuron européen, ou se résigner à laisser les États-Unis accaparer le marché ?

Source : Challenges (7 décembre)

 

Observation spatiale : quand l’Allemagne se joue de la France
Sans état dâme, lAllemagne a contourné les accords de Schwerin qui organisent une coopération industrielle avec la France dans le domaine du renseignement spatial. Berlin a passé une commande de 400 millions deuros au constructeur allemand OHB System pour la réalisation de deux satellites dobservation optique, ce qui va créer une concurrence à l’export avec Thalès ou Airbus. Le mythe du couple franco-allemand n’engage que ceux qui y croient… et n’existe même pas de l’autre côté du Rhin !

Source : La Tribune (8 décembre)

Les conséquences de la réforme fiscale américaine

La politique commerciale est du ressort de l’UE et non de la France. Tandis que l’idéologie européenne ultralibérale empêche d’avoir une réelle politique de défense des intérêts économiques, les États-Unis,à linverse, n’hésitent pas à taxer les importations et les entreprises qui font affaire chez eux.

Source : Le Monde (6 décembre)

Syrie

Libération totale de la Syrie des terroristes de Daesh

Létat-major russe a annoncé la libération totale de la Syrie de lÉtat islamique, précisant que tous les territoires précédemment sous contrôle des terroristes avaient été libérés par les dernières offensives de larmée syrienne.

Source : RTBF (7 décembre)

Drapeau syrien hissé à Al-Souknah, libéré de l’Etat islamique en août dernier.

 

Le gouvernement britannique suspend un programme de soutien aux rebelles syriens

Dans un reportage diffusé lundi, la BBC estime que des fonds britanniques destinés à la «.police syrienne libre.» ont servi à des groupes djihadistes, ce que lentreprise prestataire qui forme ces unités dément catégoriquement. Le Foreign Office a néanmoins suspendu sa participation au programme et a ouvert une enquête.
Source : Le Figaro (5 décembre)

Russie

L’OTAN va intensifier sa coopération avec la Géorgie en mer Noire face à la Russie

La Géorgie souhaite intégrer l’OTAN depuis plusieurs années, et cette demande reçoit un accueil favorable auprès du secrétaire général. Néanmoins, la situation des régions sécessionnistes d’Ossétie du Sud et d’Abkhazie, activement soutenues par la Russie, rend difficile cette intégration. Les opérations prévues en mer Noire sont dans la droite ligne d’une stratégie otanienne agressive envers la Russie.

Source : Zone Militaire (6 décembre)

Pas de collusion entre Michael Flynn et la Russie

Michael Flynn, conseiller à la Maison-Blanche pour la sécurité nationale, a avoué avoir menti aux enquêteurs sur l’existence de liens entre la Russie et la politique américaine. L’on apprend qu’en sous-main c’est Israël qui aurait demandé une intervention pour influencer la Russie afin d’avoir un vote favorable au Conseil de sécurité.

Source : The Real News (2 décembre)

Vie quotidienne

 

Des taxis robots au Japon en 2020

Le remplacement des humains par des robots va se voir dans de plus en plus de secteurs. Les taxis pourraient être les prochains.

Source : RTFlash (7 décembre)

Enceintes connectées : la Cnil rappelle les risques pour la vie privée

Ces appareils enregistrent sur des serveurs les commandes vocales qui leur sont données.  La CNIL préconise donc de « couper le micro ou éteindre l’appareil » lorsqu’on ne s’en sert pas, « d’encadrer les interactions avec les enfants » ou encore « d’avertir les invités » de la possibilité d’être enregistré.

Source : Sud Ouest (6 décembre)

 

La BRI, la Banque centrale des Banques centrales, met en garde contre un nouveau krach

De nombreux investisseurs continuent de se ruer inconsidérément sur des actifs manifestement surévalués, s’endettant de façon importante pour profiter de ces opportunités. Des bulles instables enflent sur les marchés financiers. Certaines banques ont déjà relevé leurs taux d’intérêt, mais cela va en sens inverse de la politique de planche à billets, ou quantitative easing, de la BCE, qui cherche à éviter un cercle vicieux déflationniste.

Source : L’Express (6 décembre)

Publications UPR de la semaine

 

Vers le gel du SMIC ?

François Asselineau avait été le seul candidat à alerter les Français pendant l’élection présidentielle.

Source : UPR (5 décembre)

 

L’état de la démocratie en France en 2017

Première table ronde à l’occasion de l’université d’automne 2017 de l’UPR, à Vallères.

Source : UPR (6 décembre)

 

Entretien de François Asselineau dans « L’Hebdo politique » de TV Libertés

Source : UPR (9 décembre)

 

Entretien d’actualité n°55

SMIC – École – Audiovisuel – Brexit – Corse – Jérusalem – Johnny Hallyday.

Source : UPR (9 décembre)

La revue de presse est à partager massivement ! Vos retours sont les bienvenus sur selection_infos@upr.fr

Si vous avez trouvé une erreur dans ce contenu, vous pouvez nous la signaler en la sélectionnant et en appuyant simultanément sur les touches Ctrl + Entrée.

Union populaire républicaine. La France doit sortir de l’Union européenne, de l’euro et de l’Otan.

Aidez-nous ! Partagez :