Revue de presse du 23 au 29 septembre 2019

Télécharger en PDF
Lecture : 33 min
Print Friendly, PDF & Email
L’usine Lubrizol de Rouen en proie aux flammes, le 26 septembre 2019. (Blas Garcia – Reuters)

« Une pluie noire », « il pleut de l’essence » : les conséquences de l’incendie de Rouen

Si le gigantesque incendie de l’usine Lubrizol de Rouen n’a pas fait de victime directe, d’aucuns se demandent désormais quels risques sanitaires celui-ci pourrait engendrer. Plusieurs internautes publient des images de pluie gorgée de suie.

Source : RT France (27 septembre)

L’usine, classée Seveso, regorgeait de produits hautement toxiques qui retombent maintenant sur l’agglomération de Rouen. L’information de la préfecture et des autorités, sur la qualité de l’air notamment, est scandaleusement partielle. Pour autant, une liste de communes a été publiée où la récolte de lait ou de légumes est interdite. François Asselineau s’est rendu sur place pour exprimer son soutien aux habitants. Il demande une commission d’enquête transpartisane et souhaite le lancement d’une plainte commune contre X et le propriétaire de l’usine.

France

La Cour des comptes dresse un bilan très sévère de la fusion des Régions en 2016

Selon les magistrats financiers qui se sont penchés sur la question, la fusion des Régions, décidée en 2015 par François Hollande, ressemble à un vaste gâchis avec à la clé un surcoût en matière de dépenses de personnel et une vaste reconduction des modes de gestion préexistants.

Source : le Figaro (24 septembre)

La réforme des Régions n’a servi ni à faire des économies, ni à répondre à une demande des Français. Quel en était donc le but ? En guise de réponse, nous proposons de (re)visionner la conférence sur les euro-régions.

Sécurité sociale : vers une rechute du déficit, à plus de 5 milliards d’euros

Alors que les prévisions initiales tablaient sur un léger excédent, les comptes de la Sécurité sociale devraient repartir fortement dans le rouge cette année et en 2020. Le gouvernement ne veut pas compenser le coût des mesures « Gilets jaunes ».

Source : les Échos (20 septembre)

Le gouvernement joue à colin-maillard : les yeux bandés, puisqu’il n’a plus les manettes, qui sont à Bruxelles, il tente des mesures non compensées financièrement sans savoir où il va. 

La Cour des comptes brocarde l’utilisation de certains crédits européens par la France

Dans un rapport, les Sages constatent d’« importants dysfonctionnements » dans l’utilisation par la France des financements du Fonds social européen. Manque de traçabilité des dépenses, évaluation complaisante de la performance… Différentes administrations sont visées, et en particulier Pôle emploi.

Source : le Figaro (20 septembre)

Lesquels crédits européens sont, faut-il le rappeler, le fruit de nos impôts puisque la France est contributrice nette au budget de l’Union européenne.

BNP Paribas AM supprime 10 % de ses effectifs à Paris

Les temps sont durs pour les sociétés de gestion. BNP Paribas Asset Management s’apprête à supprimer une centaine de postes à Paris, soit environ 10 % de ses effectifs dans la capitale, a appris l’Agefi.

Source : les Échos (23 septembre)

Question pertinente : le secteur bancaire parisien n’était-il pas censé être revigoré par la perspective du Brexit et l’exode massif de financiers de la City selon nos politiques ? Réponse appropriée : nos politiques nous mentent et nous roulent dans la farine, mais la vérité finit toujours par éclater.

Le retour de la consigne en France rejeté par les sénateurs

Cette mesure du projet de loi sur l’économie circulaire, censée lutter contre la pollution des bouteilles en plastique, a été considérée comme une perte de revenus pour les collectivités locales.

Source : le Monde (27 septembre)

De la lâcheté de nos politiques concernant l’écologie…

(Joël Saget – AFP)

Le Sénat vote l’interdiction des plastiques à usage unique pour 2040

Ce vendredi, lors de l’examen du projet de loi sur l’économie circulaire, le Sénat a adopté un amendement du sénateur écologiste Guillaume Gontard qui interdit l’utilisation des plastiques à usage unique à l’horizon 2040.

Source : Public Sénat (27 septembre)

2040, et pourquoi pas 2080 ? Beaucoup de monde en a plein la bouche sur le climat dans un sens ou dans un autre (voir plus bas). Par contre, dès que l’on parle de mesures concrètes pour préserver notre planète, par exemple sur ce sujet majeur de la pollution plastique, il n’y a plus personne.

France – Réformes

L’audiovisuel public sera regroupé dans un holding baptisé France médias

« La société mère détiendra 100 % du capital des sociétés filles : France télévisions, Radio France, France médias monde et l’INA », a précisé Franck Riester dans le Figaro.

Source : Challenges (25 septembre)

Regrouper pour mieux contrôler une propagande d’État ?

(AFP-archives – Joël Saget)

Budget : comment l’impôt sur les sociétés va baisser pour les grands groupes

Le projet de loi de Finances 2020 va fixer les prochaines étapes de la baisse du taux d’impôt sur les sociétés d’ici à 2022. Les entreprises de plus de 250 millions d’euros de chiffre d’affaires verront leur taux baisser de 33,3 % en 2019 à 31 % en 2020, puis à 27,5 % en 2021 et enfin à 25 % en 2022.

Source : les Échos (25 septembre)

Les GOPÉ 2019-2020 demandent de « réduire l’impôt sur la production ». Cette décision est donc une nouvelle preuve que le gouvernement n’a pas de marge de liberté par rapport aux GOPÉ, qui revêtent un caractère obligatoire.

La réforme de l’assurance-chômage aura un impact massif sur les nouveaux entrants

La réforme de l’assurance-chômage aurait un impact négatif, par rapport aux règles antérieures, sur l’indemnisation d’un entrant sur deux lors de la première année de son application, selon une étude de l’UNÉDIC publiée mardi qui confirme les craintes des syndicats.

Source : la Tribune (24 septembre)

Cette fois-ci, ce sont les GOPÉ 2016-2017 qui se chargent d’assurer une précarité plus grande pour les Français.

Les avocats inscrits hors de l’UE peuvent désormais fournir certains services juridiques en France

Le décret qui devait préciser les modalités selon lesquelles un avocat inscrit dans un barreau hors de l’Union européenne peut donner en France des consultations juridiques et rédiger des actes en droit international ou en droit étranger a été publié.

Source : Éditions Francis Lefebvre (24 septembre)

Les avocats vont subir le même sort que les chauffeurs routiers. De plus, les modalités remettent en cause le principe de l’unité linguistique de la République. Voir les GOPÉ 2019-2020, qui ont demandé encore une fois la déréglementation des professions protégées.

France – Truandages

Bioéthique : Richard Ferrand accusé d’avoir faussé un vote à main levée

Des images tournées par LCP semblent montrer que les « contre » sont plus nombreux que les « pour », ce que conteste le président de l’Assemblée nationale, qui valide le vote.

Source : l’Express (27 septembre)

Images incroyables indignes de la France : il faut voir et revoir la vidéo pour le croire. Nous sommes gouvernés par une clique qui ne respecte même plus le vote des représentants de la nation, pourtant ici sur un sujet de première importance.

Le député LREM Jean-Jacques Bridey visé par une enquête pour détournement de fonds publics

Après avoir été épinglé pour ses frais de bouche, dont il ne voulait pas faire « tout un fromage », le député LREM Jean-Jacques Bridey fait l’objet d’une enquête pour détournement de fonds publics ouverte par le Parquet national financier. Au total, l’élu du Val-de-Marne est soupçonné d’avoir détourné 60 000 euros. 

Source : Huffington Post (25 septembre)

LREM va encore plus loin que le PS ou LR dans la déliquescence de ses élus.

Jean-Jacques Bridey, serial magouilleur ? (Philippe Lopez – Getty images)

À Levallois, Isabelle Balkany récupère le titre et les indemnités de Patrick

Lundi 23 septembre, le conseil municipal de Levallois-Perret a vu le retour en force de sa première adjointe, cette fois-ci en tant que suppléante de son mari condamné pour fraude fiscale.

Source : Huffington Post (24 septembre)

Isabelle Balkany estime-t-elle qu’elle est légitime pour reprendre la fonction de maire, innocente de tous les chefs d’inculpation portés contre son mari ?

France – Vent de révolte

Montpellier : une observatrice de la Ligue des droits de l’homme arrêtée à nouveau samedi

C’est la deuxième fois que Camille Halut est poursuivie dans le cadre de ses fonctions d’observatrice de la Ligue des droits de l’homme (LDH) à Montpellier lors des samedis de mobilisation des Gilets jaunes. La LDH dénonce des pressions de la police sur sa bénévole.

Source : France 3 (23 septembre)

La LDH faisant l’objet de la haine de la police et donc du gouvernement, tout un symbole dans le pays… des droits de l’homme !

Camille Halut, observatrice pour la Ligue des droits de l’homme, à Montpellier le 23 septembre. (F. Detranchant/FTV)

Le Gilet jaune Maxime Nicolle porte plainte contre le préfet de police de Paris

Fly Rider et son avocat Juan Branco accusent Didier Lallement d’avoir ordonné plusieurs arrestations arbitraires de Gilets jaunes le 14 juillet 2019 sur les Champs-Élysées.

Source : Huffington Post (24 septembre)

La façon dont cette plainte sera instruite donnera une indication importante sur l’état de la justice en France.

Les agriculteurs allument des « feux de la colère » partout en France

Remontés notamment contre le projet de mise en place de zones de non-traitement destinées à protéger les populations contre les dangers potentiels des pesticides, les manifestants ont voulu exprimer le « malaise » du monde agricole.

Source : l’Obs (24 septembre)

L’agriculture est en souffrance, contrainte par les traités européens de devoir produire toujours plus, dans une concurrence sauvage avec des pays à bas coût de production. Avec le CETA et le traité avec le Mercosur, voudrait-on achever la profession que l’on ne s’y prendrait pas autrement. Il faut le Frexit pour protéger notre marché agricole et le réorienter vers la qualité et le local.

Vienne : le maire LR décroche lui-même le portrait d’Emmanuel Macron

Alors que, depuis plusieurs semaines, des décrocheurs comparaissent en justice pour avoir dérobé des portraits d’Emmanuel Macron, à Vienne (en Isère), ils n’ont même pas eu besoin de se fatiguer. C’est le maire lui-même, Thierry Kovacs, membre des Républicains, qui s’en est chargé. Il a confié ce portrait à des Gilets jaunes qui menaçaient de s’en emparer pour aller manifester.

Source : RTL (22 septembre)

Par cette action, le maire LR de Vienne s’est mis en position d’être poursuivi par la justice. Il espère probablement ainsi déclencher une polémique avec le chef de l’État.

Brexit

Royaume-Uni : la Cour suprême juge « illégale » la suspension du Parlement

Le Premier ministre britannique, Boris Johnson, a obtenu la suspension du Parlement jusqu’au 14 octobre. Pour ce faire, il avait eu besoin d’émettre un avis adressé à la reine Elizabeth II. Mais les 11 juges de la Cour suprême ont jugé cet acte « illégal, nul et sans effet ».

Source : le Point (24 septembre)

Tout, tout, tout aura été tenté par les européistes britanniques pour mettre des bâtons dans les roues de Boris Johnson et empêcher le Brexit. Pourquoi un tel acharnement des européistes s’ils pouvaient justement prouver par le Brexit qu’une sortie de l’UE serait (prétendument) une catastrophe ?

Partisans et opposants au Brexit devant la Cour suprême, à Londres. (Tolga Akmen – AFP)

UE : le secteur automobile met en garde contre un Brexit sans accord

À un mois de la sortie prévue du Royaume-Uni de l’Union européenne, les constructeurs automobiles européens se mobilisent pour mettre en garde contre les conséquences catastrophiques d’un Brexit sans accord, avec des pertes chiffrées en milliards d’euros.

Source : les Échos (23 septembre)

Ces associations du secteur automobile évaluent le coût d’un Brexit sans accord à un surcoût de droit de douane de 5,7 milliards d’euros. Cette présentation des faits ressemble à une dramatisation excessive… Comme toujours, il s’agit de faire peur. Personne ne parle par exemple du fait que des droits de douane permettraient de protéger le marché automobile local britannique et donc de créer de l’emploi local.

Union européenne

Plus de 44 000 suppressions de postes annoncées par les banques européennes

Il s’agit du nombre cumulé d’annonces de suppressions de postes depuis le début de l’année. Dans certains établissements, de futures embauches compenseront ces coupes

Source : le Figaro (22 septembre)

Résumons : est-ce le retour au franc qui serait une catastrophe ? ou bien le maintien dans l’euro ?

Retraite : l’Allemagne se prépare à l’arrivée d’une pauvreté de masse

Les bas salaires progressent fortement en Allemagne. Plus d’un retraité sur cinq vivra sous le seuil de pauvreté dans vingt ans.

Source : Tribune de Genève (22 septembre)

L’UE se construit au détriment des peuples, écrasés par l’explosion des inégalités, comme en Grèce, mais aussi en Allemagne, pourtant tant vantée comme modèle en France. Le succès du mouvement d’extrême droite Alternative für Deutschland s’explique aussi par ces raisons.

« Les retraités sont de plus en plus nombreux à venir chez nous », déplore la directrice de la soupe populaire de Berlin.

Monde

Londres, Paris et Berlin accusent l’Iran d’être responsable des attaques en Arabie saoudite

En marge de l’Assemblée générale des Nations unies, les dirigeants des trois pays exhortent Téhéran à « s’abstenir de toute nouvelle provocation ».

Source : le Monde (24 septembre)

Sans aucune preuve, bien entendu. Mais cela leur a valu les « remerciements » des États-Unis d’Amérique.

Boris Johnson fait rire à l’ONU en évoquant les dangers des techniques modernes

À l’ONU, ce mardi soir, le Premier ministre britannique a suscité rires et étonnement en évoquant les dangers de la technique moderne, avec des villes « pleines de détecteurs » formant « un environnement urbain aussi aseptisé qu’une pharmacie zurichoise ».

Source : Ouest-France (25 septembre)

Émettre des réserves concernant le dogme du progrès par la science et la technique, c’est ce que faisait déjà Rousseau au temps des Lumières. Mais puisque c’est Boris Johnson, c’est ridicule et ça « fait rire ». Les journalistes en seront bientôt réduits à parler de sa coupe de cheveux en guise d’argument contre le Brexit.

Le Premier ministre Boris Johnson à la tribune de l’ONU, mardi soir. (Johannes Eisele – AFP)

Vladimir Poutine réitère son soutien à Nicolas Maduro, « autorité légitime » du Venezuela

Le président russe Vladimir Poutine a accueilli son homologue vénézuélien Nicolas Maduro ce 25 septembre, à Moscou. Au cours de leur échange, Vladimir Poutine a réitéré son soutien à Nicolas Maduro, « autorité légitime » du Venezuela.

Source : RT France (25 septembre)

Et de joindre les actes aux paroles.

Google réussit à limiter le « droit à l’oubli » à l’Europe

La Cour de justice de l’Union européenne a tranché : le « droit à l’oubli » n’a pas de portée mondiale, comme le demandait la CNIL. Concernant les données sensibles, il revient à Google d’arbitrer entre le droit à la vie privée et le droit à l’information…

Source : les Échos (24 septembre)

La Commission nationale de l’informatique et des libertés a une position notoirement exigeante en la matière, alors que de nombreux autres pays d’Europe sont plus laxistes. La Cour de justice de l’UE a choisi le moins-disant au détriment des citoyens français, mais au profit des lobbies.

Climat

Climat : Greta Thunberg et quinze autres jeunes intentent une action juridique contre cinq pays, dont la France

Cette plainte inédite, déposée avec l’aide du cabinet international d’avocats Hausfeld et la bénédiction de l’UNICEF, vise cinq États pollueurs : la France, l’Allemagne, l’Argentine, le Brésil et la Turquie.

Source : France info (23 septembre)

Cette requête est une plainte déposée devant le Comité des droits de l’enfant de l’ONU. Ce comité peut ensuite formuler des recommandations non contraignantes aux États. Mais encore une fois, quels pouvoirs et quels lobbies ont permis, fait incroyable, qu’une adolescente puisse s’exprimer ainsi devant l’ONU et les parlements occidentaux ?

L’inénarrable Greta Thunberg. (Pontus Lundahl – TT News Agency – AFP)

Des scientifiques de 13 pays écrivent au secrétaire général de l’ONU pour dénoncer l’alarmisme climatique

Une lettre signée par 500 scientifiques et professionnels, dont 40 pour la France, vient d’être adressée à António Guterres, secrétaire général des Nations unies, ainsi qu’à Patricia Espinosa Cantellano, secrétaire exécutive de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques.

Source : Valeurs actuelles (24 septembre)

Comme pour l’UE, nous sommes dans le registre du dogme concernant le climat puisqu’il n’y a pas de débat cartésien sur ce sujet, et en particulier dans les médias aux ordres. Pourtant, s’il s’agit réellement d’un sujet de première urgence pour la planète et ses habitants, alors pourquoi n’en débat-on pas afin que les gens s’approprient réellement tous les arguments concernant ce thème complexe ?

À l’ONU, les grands pollueurs se refusent à prendre des engagements pour le climat

Seules soixante-six nations, essentiellement des pays en développement pesant pour 6,8 % des émissions, se sont engagées, lundi à New York, à accroître leurs efforts d’ici à 2020.

Source : le Monde (24 septembre)

Rappelons que le plus grand pollueur est le Pentagone, avec sa politique mondiale d’intervention armée. 

Climat : Varsovie vert de rage après l’attaque de Macron contre la Pologne

En plein sommet de la Terre, des propos tenus par Emmanuel Macron sur la Pologne avant son arrivée à New York font polémique et polluent l’opération diplomatique du président français à l’Assemblée générale de l’ONU. La Pologne, elle, n’a pas perdu de temps pour y répondre.

Source : RFI (23 septembre)

Macron accuse la Pologne de « tout bloquer », en référence au veto opposé en juin par quatre États, dont la Pologne, à l’adoption d’un objectif de neutralité carbone pour l’Union européenne d’ici à 2050. Mais c’est plutôt le mécanisme d’association des pays de l’UE, avec sa règle d’unanimité, qui « verrouille » tout. En cas d’avis divergents, l’union fait la faiblesse.


Vos retours et propositions d’articles sont les bienvenus sur selection_infos@upr.fr.
Pour changer les choses, nous vous invitons également à partager massivement cette revue de presse ! Vous pouvez recevoir chaque semaine le courriel prêt à diffuser sur simple demande à selection_infos@upr.fr.
Enfin, vos dons sont très importants pour permettre à l’UPR de continuer à vous fournir encore et toujours du contenu de qualité.

Coordination de la revue de presse : David Pauchet
Rédacteurs : Antoine Carthago, Maxime Forner, Thierry Lacour, Gilles Marceau, David Pauchet
Relecture : équipe de relecture
Validation finale : François Asselineau

Débit faible ou difficultés pour visionner sur Youtube ? Vous pouvez télécharger les conférences de l’UPR à partir du site d’un militant sur : http://www.upr1.world/Asselineau.html. Quant aux derniers entretiens d’actualité, ils sont téléchargeables à cette adresse : http://www.upr1.pw.

Vous avez relevé une erreur dans le contenu de cette page, et vous souhaitez la signaler ? Pour cela, surlignez-la, puis appuyez simultanément sur les touches Ctrl + Entrée. Nous procéderons aux corrections si nécessaire et dès que possible.

Aidez-nous ! Partagez :

Articles qui pourraient aussi vous intéresser