Vent de panique chez les européistes ! Ils découvrent horrifiés que l’UE est la zone du monde la moins capable de faire face au coronavirus, du fait de ses contraintes idéologiques et budgétaires.

Télécharger en PDF
Lecture : 5 min
Print Friendly, PDF & Email

C’est un beau pavé dans la mare que viennent de publier dans le Figaro daté du 12 mars 2020 deux personnalités pourtant européistes pur sucre : le physicien Didier Long et l’entrepreneur Sébastien Laye, chercheur associé au think-tank Thomas More, européiste et libéral-conservateur.

Compte tenu de la gravité de l’épidémie qui est en croissance exponentielle en France et dans l’UE, les deux intellectuels poussent un énorme cri d’alarme : allant dans le sens de ma récente vidéo sur le sujet, ils dénoncent la responsabilité écrasante de l’idéologie européiste, des traités européens et des restrictions budgétaires pour cause d’euro dans le désastre sanitaire en cours en Italie et bientôt en France et dans le reste de l’UE.

Ils soulignent en particulier 4 points terribles :

1°) La priorité aujourd’hui est de freiner et circonscrire la propagation du coronavirus, ce qui appelle à revoir les règles budgétaires et monétaires en Europe.

2°) Les mesures de bon sens contre la propagation du coronavirus s’opposent à l’idéologie libre-échangiste de Bruxelles et aux articles des traités européens.

3°) Le temps n’est pas à la négociation avec l’Allemagne et Bruxelles sur une action concertée de mise au confinement de leurs populations, mais à une action rapide.

4°) Les dirigeants français doivent faire un choix clair et en extrême urgence : entre la gestion de l’euro et la volonté de vivre des Européens, il faut choisir !


L’UE, en voie de tiers-mondisation sanitaire

Le désastre sanitaire, qui a commencé en Italie et qui risque d’apparaître dans les prochains jours en France, provoque la consternation dans le monde entier et la prise de mesures draconiennes contre l’incapacité des pays de l’UE à faire face à l’épidémie grandissante.

Pour Washington, « l’Europe est la nouvelle Chine » et le président Trump a tout bonnement décidé d’interdire l’accès au territoire américain pour l’ensemble des ressortissants de l’UE (les Britanniques, sortis de l’UE, ne sont pas concernés).
(Source : https://www.lesechos.fr/monde/etats-unis/coronavirus-pour-washington-leurope-est-la-nouvelle-chine-1184593 )

Le 12 mars au soir, les autres pays ayant interdit l’accès de leur territoire aux ressortissants français sont : Israël, l’Arabie saoudite, la Jordanie, le Liban, la Mongolie, le Kazakhstan, l’Iran, l’Inde, le Vietnam, le Salvador, le Guatemala et parmi les pays membres de l’UE, la République tchèque et la Slovaquie.

Par ailleurs, d’autres pays ont décidé de placer les Français en isolement pour “quatorzaine” à leur arrivée : la Chine, la Russie, Chypre, Malte, l’Arménie, le Pérou, la Colombie, l’Argentine, le Mozambique, etc. (source : https://www.sudouest.fr/2020/03/12/coronavirus-ces-pays-ou-les-francais-ne-sont-plus-les-bienvenus-7313415-10861.php ) ou durcissent leurs conditions d’entrée.

Conclusion : la fin criminelle et lamentable du “projet européen”

En bref, l’Union européenne devient la zone malade du monde, un espace jadis le plus prospère qui est aujourd’hui en voie de tiers-mondisation sanitaire et sociale, notamment.

Par idéologie, elle garantit la libre-circulation des virus après avoir anéanti les systèmes de santé des pays membres à coup de mesures d’austérité sans fin.

Et lorsqu’un pays membre de l’UE est durement touché comme l’Italie, ses “partenaires” de l’UE lui refusent le soutien financier et médical dont il a besoin et rétablissent des frontières pour empêcher l’arrivée de ses ressortissants !

Bientôt, les pays naufragés de l’UE n’auront plus de soutien qu’auprès des “méchants” Chinois (contre lesquels l’UE devait nous rendre plus forts…) pour obtenir l’aide médicale dont ils ont besoin !

Le désastre de l’idéologie européiste est chaque jour plus accablant et nous nous dirigeons inéluctablement vers une fin criminelle et lamentable du “projet européen”.

François Asselineau
13 mars 2020

Vous avez relevé une erreur dans le contenu de cette page, et vous souhaitez la signaler ? Pour cela, surlignez-la, puis appuyez simultanément sur les touches Ctrl + Entrée. Nous procéderons aux corrections si nécessaire et dès que possible.

Aidez-nous ! Partagez :