La pandémie du coronavirus provoque un effondrement sans précédent des marchés financiers. Record historique à Paris, l’indice CAC 40 perd 12,28 % en une seule séance.

Lecture : 1 min
Print Friendly, PDF & Email

Le 19 février 2020, l’indice CAC 40 (des 40 plus grandes sociétés cotées à la Bourse de Paris) s’était établi à 6,111.24.

Le 12 mars 2020, il s’établit à 4,044.26, soit un effondrement de sa valeur sans précédent historique de -12,28 % en une seule journée et de -33,82 % en seulement 3 semaines.

Cet effondrement résulte en partie des annonces terriblement décevantes de la BCE, qui a refusé de modifier ses taux d’intérêt.

Cumulée avec les décisions prises à travers le monde de fermer les frontières, les commerces, et d’interdire les rassemblements, cette inconsistance de l’Union européenne devant la pandémie laisse augurer une crise économique et financière mondiale d’une ampleur jamais vue.


Le graphique ci-dessus retrace l’évolution du CAC 40 sur les 12 derniers mois.

Ce 12 mars 2020 à 23h, heure de Paris, l’indice Dow Jones s’effondre lui aussi de -9,99 %.

Vous avez relevé une erreur dans le contenu de cette page, et vous souhaitez la signaler ? Pour cela, surlignez-la, puis appuyez simultanément sur les touches Ctrl + Entrée. Nous procéderons aux corrections si nécessaire et dès que possible.

Aidez-nous ! Partagez :