L’UPR se félicite du rejet cinglant du projet de collectivité territoriale unique d’Alsace et appelle à renoncer définitivement au dépeçage de la République française

Communiqué

Print Friendly, PDF & Email

Le taux spectaculairement élevé d’abstention de l’ordre de 70% dans chacun des deux départements a montré que le projet de collectivité territoriale unique d’Alsace est un projet artificiel et de diversion qui ne correspond en aucun cas au souhait des Français.

En outre, et contrairement à toutes les prévisions, le « non » l’emporte largement dans le département du Haut-Rhin ce qui constitue un camouflet supplémentaire pour les instigateurs de ce projet.

L’UPR se réjouit d’autant plus de cet échec, que ses équipes militantes ont pris une part très importante dans la prise de conscience par les Alsaciens de ce qui se cachait réellement derrière ce projet, à savoir le démantèlement de la République française.

L’UPR demande qu’il soit mis un coup d’arrêt définitif au projet d’ « Europe des régions » inspiré par les forces qui veulent la destruction des États-nations pour assurer l’emprise d’une oligarchie financière dictatoriale dont les Chypriotes et les Grecs ont déjà pu voir les méfaits.

Si vous avez trouvé une erreur dans ce contenu, vous pouvez nous la signaler en la sélectionnant et en appuyant simultanément sur les touches Ctrl + Entrée.

Aidez-nous ! Partagez :