L’UPR appelle les 10 parlementaires en voyage en Crimée à mettre en cohérence leurs actes avec leur engagement politique, en démissionnant de leurs partis euro-atlantistes et en rejoignant l’UPR

Lecture : 1 min

Communiqué

Print Friendly, PDF & Email

L’Union Populaire Républicaine (UPR) se félicite que dix parlementaires français aient décidé de marcher dans les pas de François Asselineau, en se rendant en Crimée. Suivant point par point le programme du Président de l’UPR en mai dernier, les parlementaires ont rencontré les autorités locales, se sont rendus au cimetière français de Sébastopol et ont rendu visite à l’antenne de l’Alliance française.

Cette démarche prouve que l’UPR était, une fois encore, en avance sur l’analyse des événements et sur le courage de l’action. Plutôt que d’appliquer les consignes de Washington, relayées par l’Union européenne, la France doit prendre acte des réalités, promouvoir ses propres intérêts et œuvrer à la défense de la paix mondiale et du droit international.

L’UPR invite les dix parlementaires à mettre leurs actes en cohérence avec leurs engagements politiques en démissionnant des Républicains, de l’UDI et du groupe radical et en rejoignant l’UPR. Autrement, comment pourrait-on croire dans la sincérité de parlementaires qui soutiennent des partis ultra-européistes et ultra-atlantistes pour se faire élire et puis qui, une fois élus, prennent des postures médiatiques à la marge pour montrer qu’ils ne sont pas d’accord avec le parti qui les a fait élire ?

Si vous avez trouvé une erreur dans ce contenu, vous pouvez nous la signaler en la sélectionnant et en appuyant simultanément sur les touches Ctrl + Entrée.

Aidez-nous ! Partagez :