Obama intervient à la télévision britannique pour demander que le Royaume-uni reste dans l’UE

Télécharger en PDF
Lecture : 3 min
Print Friendly, PDF & Email

obama demande que le royaume-uni reste dans lue

Le président américain Barack Obama a appelé le Royaume-Uni à rester dans l’Union européenne, dans une interview à la BBC diffusée vendredi 24 juillet.

Alors que le peuple britannique doit se prononcer sur la question par référendum d’ici fin 2017, Obama a déclaré : « Le Royaume-Uni ne doit pas quitter l’Union européenne. Avoir le Royaume-Uni dans l’Union européenne nous donne davantage confiance dans la force de l’union transatlantique ».

Source : http://www.euractiv.fr/sections/royaume-uni-en-europe/obama-appelle-londres-rester-dans-lunion-europeenne-316579

Cette déclaration – qui en confirme d’autres antérieures – vient juste après la partie de bras de fer qui s’est passée dans les coulisses au moment de l’affaire du « Grexit ».

Alors que l’Allemagne et plusieurs pays d’Europe du nord et de l’est étaient déterminés à forcer la Grèce à sortir de l’euro, le président Barack Obama et le secrétaire américain au Trésor Jacob Lew ont exercé les pressions maximales, notamment sur la Chancelière Angela Merkel et sur le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker, pour qu’il n’en soit rien (cf. notre communiqué de presse du 14 juillet 2015.)

Tous ces faits confirment une nouvelle fois la justesse de nos analyses : seule sur toute la scène politique française, l’UPR explique inlassablement aux Français que la prétendue « construction européenne » n’est en rien un moyen de faire contrepoids aux États-Unis d’Amérique.

C’est même exactement le contraire : la prétendue « construction européenne » est une stratégie de domination totale du Vieux Continent, conçue dans les années 20 et 30 en Allemagne, promue par le nazisme entre 1938 et 1945, et reprise par les stratèges états-uniens au profit de l’impérialisme de Washington après 1945. Je renvoie ici à mes conférences « Qui gouverne la France , »  et « Les origines cachées de la construction européenne ».

Cette déclaration du président Obama – qui intervient sans vergogne dans les affaires intérieures du Royaume-Uni pour inciter les Britanniques à rester dans l’Union européenne – jettent une lumière crue sur l’immensité du mensonge dont les européistes ont abreuvé les Français pendant des décennies. Mensonge qui consistait à leur affirmer sans relâche que la construction européenne avait vocation à « faire contrepoids aux États-Unis », que nous serions, sans elle, livrés pieds et poings liés à l’Oncle Sam.

Tel fut notamment l’axe de campagne utilisé par le PS à l’été 1992 pour inciter les Français à voter Oui au traité de Maastricht.

Mettre côte à côte l’affiche du PS de septembre 1992 et la déclaration d’Obama de ce jour permet de démasquer cette abjecte imposture (cf. photo). Tôt ou tard, ceux qui ont tant menti aux Français devront leur rendre des comptes.

Si vous avez trouvé une erreur dans ce contenu, vous pouvez nous la signaler en la sélectionnant et en appuyant simultanément sur les touches Ctrl + Entrée.

Aidez-nous ! Partagez :