Quand l’euro fort pénalise les entreprises françaises

Print Friendly, PDF & Email

Les entreprises tricolores doivent à nouveau composer avec un euro fort, supérieur à 1,40 dollar. Qu’est ce que cela implique ? Explication de François Asselineau avec l’exemple du secteur automobile.

Vous avez relevé une erreur dans le contenu de cette page, et vous souhaitez la signaler ?
Pour cela, surlignez-la, puis appuyez simultanément sur les touches Ctrl + Entrée. Nous procéderons aux corrections si nécessaire et dès que possible.

Aidez-nous ! Partagez :