« La situation en Afghanistan n’est plus sous contrôle » dixit Hillary Clinton Secrétaire d’état américaine

Print Friendly, PDF & Email

Pendant que les médias occidentaux focalisent l’attention sur les graves troubles en Syrie, l’inquiétude des chancelleries occidentales se focalise au moins autant sur la situation qui dégénère en Afghanistan, suite à l’affaire des Corans brûlés sur laquelle j’ai attiré l’attention des lecteurs dès son déclenchement lundi.
Aujourd’hui, c’est Hillary Clinton, Secrétaire d’État américaine qui hausse le ton tout en laissant percer son inquiétude :

« [La] déclaration de notre président [Obama] qui a dit publiquement que cette action n’était pas intentionnelle, et qu’il la regrettait profondément, était la bonne chose à faire. Nous espérons que des voix en Afghanistan se joindront à celles du président Karzai et d’autres pour calmer la situation qui n’est plus sous contrôle et qui doit cesser. »

On notera que Mme Clinton est inquiète de constater l’isolement du président fantoche Karzaï puisqu’elle avoue qu’aucun autre responsable n’a appelé au calme côté afghan.

Vous avez relevé une erreur dans le contenu de cette page, et vous souhaitez la signaler ?
Pour cela, surlignez-la, puis appuyez simultanément sur les touches Ctrl + Entrée. Nous procéderons aux corrections si nécessaire et dès que possible.

Aidez-nous ! Partagez :