=== NOTRE REVUE DE PRESSE DE LA SEMAINE === Sélection du 8 au 14 janvier 2018

Télécharger en PDF
Lecture : 18 min

Le Royaume-Uni a été nommé meilleur pays pour les entreprises dans le réputé classement Forbes, pour son édition 2018

Contrairement à ce qu’en disaient les prophètes d’Apocalypse, l’économie britannique dans son ensemble se porte plutôt bien. Le PIB a augmenté de 1,8 % en 2016, soit juste derrière l’Allemagne, et sa croissance de 1,9 %, ce qui place le pays en tête du G7. La croissance économique s’est poursuivie en 2017, les prix de l’immobilier augmentent, et le chômage, à 4,3 %, n’a jamais été aussi bas depuis 42 ans. D’aucuns pourraient penser que cette situation brillante n’a aucun rapport avec le Brexit, celui-ci ne s’effectuant légalement que dans 14 mois. Mais ce serait méconnaître le fonctionnement des acteurs économiques, qui anticipent leur stratégie avec des années d’avance : dans toutes les têtes, le Brexit a déjà eu lieu, et il n’y a pas matière à désinvestir – bien au contraire !

Source : Forbes (5 janvier)

France

 

La France délaisse la francophonie, selon le Conseil économique, social et environnemental (CESE)

Une conseillère du CESE se désole que la France soit « le pays qui a le plus laissé de côté la francophonie », un sujet jugé « poussiéreux ». Le rapport souligne la tendance au désengagement de la France et la baisse considérable des moyens consacrés à la promotion du français dans certains pays. Enfin, il rappelle que c’est en Europe que le français régresse le plus : si 37 % des documents de la Commission européenne étaient rédigés en français en 1998, ils n’étaient plus que 3,6 % en 2015… L’UPR propose de redonner toute sa priorité à la francophonie en créant un véritable parlement des États francophones.

Source : La Croix (10 janvier)

 

Chimie : contestation de l’accord fixant le salaire minimum… en dessous du SMIC

Conclu en décembre par la CFDT et le patronat du secteur, un accord fixe le salaire minimum en dessous du SMIC, pour le premier niveau de la grille. Heureusement, si le salaire minimum est en-dessous du SMIC, l’entreprise est malgré tout tenue de payer tout salarié au SMIC. Malgré tout, cela montre la tension à la baisse que subissent les salaires. Au sein de l’UE, l’harmonisation salariale se fait bien souvent par le bas.

Source : La Marseillaise (5 janvier)


Les licenciements de fonctionnaires hospitaliers bientôt autorisés ?

Une disposition issue de la loi de 1986 sur le statut de la fonction publique hospitalière, en sommeil depuis plus de trente ans, devrait être prochainement validée par le gouvernement, grâce à la publication d’un décret d’application d’ici à avril. Le cas échéant, ce texte autorisera les licenciements de fonctionnaires en cas de suppressions d’emplois dans la fonction publique hospitalière.

Source : Force Ouvrière (9 janvier)

 

À Grenoble, stationner 2 h 30 vous coûtera 35 euros !

Voilà le résultat de la dérégulation des amendes de stationnement. Il est facile de considérer les automobilistes comme des vaches à lait, puisque la voiture est bien souvent l’instrument indispensable pour leur vie professionnelle et familiale.

Source : Le Dauphiné Libéré (8 janvier)

Vitesse maximale autorisée : la France la rabaisse, le Danemark la rehausse

À l’heure où la France veut descendre à 80 km/h la vitesse maximale autorisée sur les routes à 90 km/h, le Danemark procède au changement exactement inverse ! S’il n’y a aucune incidence sur la baisse du nombre de morts avec une baisse de la vitesse, pourquoi donc cet acharnement contre les automobilistes ?

Source : France Info (8 janvier)

France – la « grande démocratie » française

Les journalistes de RT France « refoulés » par l’Élysée du sommet de Rome sur l’immigration
« La liberté de la presse aujourd’hui n’est plus seulement attaquée par les dictatures notoires, elle est aussi malmenée dans des pays qui font partie des plus grandes démocraties du monde », déclarait Emmanuel Macron, lors de ses premiers vœux à la presse, le 3 janvier. « Elle est malmenée jusqu’en Europe. » Une semaine plus tard, l’Élysée a refusé l’accès du sommet de Rome sur l’immigration aux journalistes de la chaîne d’information RT France. Le message est clair ! Voilà ce qui attend les inconscients qui refusent de participer à la campagne d’éloges permanentes de Jupiter.

Source : Valeurs Actuelles (11 janvier)

 

Élections européennes : le gouvernement se prépare à… diminuer le temps d’antenne de l’opposition !

Très discrètement, le temps d’antenne pour LREM a été augmenté de 155 %. L’heure réservée aux partis qui ne comptent pas de groupe au Parlement disparaît. Un bel exemple de démocratie donné par le parti unique. Quant à l’UPR, n’en parlons même pas !

Source : Marianne (12 janvier)

Gérard Collomb et Édouard Philippe n’ont aucun scrupule à piétiner toujours davantage le concept d’égalité des candidats en période électorale.

 

Débat sur France 3 pour l’élection législative partielle dans le territoire de Belfort

Parfait exemple de déséquilibre médiatique dans la prétendue « grande démocratie » que serait la France. Six candidats vont bénéficier d’une fenêtre médiatique et d’une égalité de traitement entre eux, pendant que les quatre autres sont relégués au rang de candidat de seconde zone, écartés du débat et éliminés d’office, avec pour seul droit un petit passage d’une interview préalablement enregistrée.

Source : France 3 (9 janvier)

 

Fake news gouvernementale : la taxe d’habitation remplacée par un nouvel « impôt plus juste »

Jacqueline Gourault a affirmé jeudi que la taxe d’habitation serait prochainement remplacée par un nouvel « impôt plus juste », quelques semaines seulement après l’annonce de la suppression de la taxe d’habitation pour tous les Français à horizon de 2020. Bruno Le Maire a ensuite démenti. Le gouvernement, qui prétend lutter contre les fake news, ou fausses infos, les accumule (cf. article UPR).

Source : Challenges (11 janvier)

France – Privatisation progressive des pouvoirs de police

Payez vos P-V à votre gardien d’immeuble

Depuis le 1er janvier, à Paris, des gardiens d’immeubles sont autorisés à verbaliser les locataires en cas d’incivilités. Une centaine d’agents du bailleur social Paris-Habitat seront progressivement assermentés et disposeront de certaines fonctions de police judiciaire. Avancée sécuritaire ou dissolution progressive des forces de police nationale ?

Source : France Inter (11 janvier)

Michel, concierge depuis près de 40 ans à Calais, peut désormais dresser des procès-verbaux.

 

Dans l’Oise, les « Chasseurs vigilants » censés épauler les gendarmes.

Des chasseurs en tant qu’auxiliaires de police : c’est le début des milices, et encore un autre exemple de la privatisation progressive de la police.

Source : Europe 1 (9 janvier)

 

Paris : chargé de dresser les P-V, il termine en garde à vue pour outrage et rébellion

Un incident qui vient poser la question de l’externalisation, via des sociétés privées, de l’établissement des procès-verbaux, décidée par Anne Hidalgo et en vigueur seulement depuis le début de l’année. « On a des personnes qui n’ont que le rendement en tête. C’est le problème du privé. Ils parlent de rentabilité, de chiffres. Sur ce genre de missions, il faut faire preuve de discernement. » Un deuxième incident est ensuite intervenu. L’article 106 du TFUE prévoit la mise en concurrence des services publics.

Source : Sud Radio (10 Janvier)

France – Déboires liés à l’article 63

Vivarte sur le point de vendre Naf Naf à un groupe chinois

Le dépeçage de l’ex-géant français du textile se poursuit. Naf Naf doit être cédé au Chinois Shanghai La Chapelle Fashion Co (aucune opposition possible de l’État, toujours en vertu de l’article 63 du TFUE). Petit à petit, morceaux par morceaux, TOUT notre pays, nos industries ne seront que du passé, effacés de notre savoir, de notre identité. Il est urgent d’inverser la tendance en sortant de l’UE.

Source : Capital (9 janvier)

 

Le fabricant de saxophones Selmer vendu à un fonds d’investissement international

Spécialisé dans la manufacture de saxophones (dont elle est leader mondial) et clarinettes haut de gamme, Selmer compte environ 500 salariés pour un chiffre d’affaires 2017 de 35 millions d’euros. La perte de nos fleurons et de notre savoir-faire est permise par l’article 63 du TFUE.

Source : Temps Réel 78 (10 janvier)

 

Le commerce extérieur s’enfonce dans le rouge vif

Conséquence de la désindustrialisation de notre pays et du taux de change de l’euro – trop élevé pour la compétitivité intrinsèque de l’économie française -, le déficit commercial de la France a atteint près de 60 milliards d’euros sur les onze premiers mois de 2017 et devrait dépasser 63 milliards sur l’ensemble de l’année. L’Allemagne affiche, quant à elle, un excédent commercial de 227 milliards d’euros. C’est une nouvelle illustration de ce que l’euro, monnaie hybride, est trop cher pour l’économie française et trop bon marché pour l’économie allemande, du fait des différences de compétitivité et de leurs évolutions divergentes depuis 19 ans. Couplé à la libre circulation des capitaux, le concept même d’une monnaie identique pour l’Allemagne et la France est une erreur historique qui conduit la France à la ruine et qui profite à l’Allemagne.

Source : Les Echos (9 janvier)

 

Le Maire fustige « le pillage de technologies » par les Chinois et prétend refuser des investissements

Le ministre de l’Économie fait du théâtre et prend le rôle de Pinocchio. L’article 63 du TFUE l’empêche d’interdire les investissements chinois, en dépit du « décret Montebourg » de juillet 2014 qui n’a jamais été vraiment appliqué, la Commission européenne ayant annoncé qu’elle vérifierait le bien-fondé de sa mise en œuvre. Comme l’avait en effet précisé en  son temps la porte-parole de la Commission au sujet de ce décret qu’elle avait fait mine d’avaliser : « Nous examinerons attentivement tout usage fait de la loi et nous vérifierons en particulier qu’elle n’est pas utilisée pour atteindre des objectifs purement économiques ». . Les technologies françaises sont donc à peu près en vente libre à cause de notre appartenance à l’UE.

Source : Challenges (9 janvier)

 

Un nouveau grand cru classé de Bordeaux racheté par un groupe chinois

Le nombre de propriétés viticoles du Bordelais passées dans les mains d’opérateurs chinois serait de l’ordre de 125 à 130 propriétés, soit près de 3 500 hectares dans un vignoble qui en compte 113 300. L’article 63 du TFUE empêche la France d’interdire ces achats massifs.

Source : Le Figaro (5 janvier)

Union européenne

Ce que prépare la Commission européenne pour 2018
Sans surprise, la Commission européenne veut plus de pouvoir, plus de budget, plus de réglementations !

Source : Contrepoints (12 janvier)

 

Pêche électrique : la Commission européenne en proie à un « scandale politique »

L’association BLOOM révèle que la Commission européenne pourrait avoir manipulé des conclusions scientifiques dès le début des expérimentations de la pêche électrique (qui datent de 2006) afin d’en encourager le développement commercial.

Source : L’Humanité (11 janvier)

 

D’après Donald Tusk, la Pologne pourrait quitter l’UE

La Pologne est menacée de suspension de son droit de vote au sein de l’UE, à cause des réformes qu’elle entend mener par rapport à son système judiciaire. Le torchon brûle, et Donald Tusk, Polonais et président du Conseil européen, pense que la principale raison qui retient Varsovie au sein de l’UE réside dans les fonds qu’elle reçoit de la part des autres États membres.

Source : Sputnik (10 janvier)

 

À cause du Brexit, les États membres devront donner plus d’argent à l’UE

Comme la France, le Royaume-Uni est contributeur net au budget de l’UE. Après le Brexit, ce sont les États membres contributeurs restants qui vont verser une part importante de la contribution britannique (cela s’accompagne aussi d’une baisse du budget de l’UE).
Source : Le Quotidien (8 janvier)

 

Les troupes françaises, sous commandement allemand, prennent position à proximité de la Russie

Les tensions avec la Russie sont provoquées par notre appartenance à l’OTAN, qui met en œuvre une politique agressive répondant aux intérêts américains. Il est urgent que la France sorte de l’OTAN, qui nous mène à la guerre, et par la même occasion de l’UE, qui spécifie que la défense de l’UE se fait dans le cadre de l’OTAN (article 42 du TUE).

Source : Zone Militaire (10 janvier)

 

Monde

L’opposition vénézuélienne envisage un coup d’État

Au Venezuela, l’opposition, qui a reçu le prix Sakharov de l’UE, envisage ouvertement de faire un coup d’État pour prendre le pouvoir. Rappelons que le prix Sakharov est censé honorer la défense des droits de l’Homme et des libertés fondamentales. Dans le monde orwellien de l’UE, un coup d’État est donc compatible avec la défense des droits de l’Homme.

Source : The Guardian (9 janvier) – en anglais

Réunion de cabinet autour du président vénézuélien Nicolas Maduro la semaine dernière.

 

Attaque mystérieuse de 13 drones sur des bases russes en Syrie

Les États-Unis seraient à l’origine de l’attaque, selon Moscou. Mais Washington dément.

Source : L’Obs (11 janvier)

 

Les États-Unis mettent en garde contre une ingérence russe en Italie et en Serbie

Nouvelle marotte pour décrédibiliser les élections où les résultats ne conviennent pas à l’oligarchie euro-atlantiste, la fake news sur l’ingérence russe apparaît régulièrement dans les médias aux ordres. À ce rythme, les médias auront bientôt plus vite fait de nous expliquer où la Russie n’intervient pas ! Ces mêmes médias ne s’interrogent d’ailleurs jamais sur les ingérences possibles des États-Unis dans les élections de ses États vassaux….

Source : EuObserver (12 janvier)

 

La Bourse dans le rouge, la Chine pourrait arrêter d’acheter de la dette américaine

La Chine envisage de diminuer voire d’arrêter ses achats de dette aux États-Unis, selon l’agence Bloomberg. L’information a envoyé les marchés d’actions dans le rouge, à Paris comme à Wall Street.

Source : Les Echos ( 10 Janvier)

 

Les rumeurs du retrait américain de l’ALENA ébranlent les marchés

Conforme à un engagement de sa campagne, Donald Trump a contraint le Canada et le Mexique à se mettre autour de la table pour renégocier les termes de cet accord de libre-échange qui date de 1994.

Source : La Presse (10 janvier)

 

Publications UPR de la semaine

 

L’UPR republie son dossier sur la fiction du « couple franco-allemand »

Alors que les Français vivent dans une atmosphère de fausses nouvelles – ou fake news – de plus en plus oppressante, et entretenue tant par les médias de masse que par le sommet de l’État, l’UPR tient à rappeler la vérité historique sur le traité de l’Élysée et sur le prétendu « couple franco-allemand ».

Source : UPR (8 janvier)

Macron, le champion des fake news !

Macron devrait être le premier à se féliciter de l’extrême difficulté juridique à réprimer la diffusion de « fausses nouvelles ». Car il n’est pas inutile de souligner ici que, s’il y a bien un responsable politique qui s’est distingué, depuis plusieurs années, comme un champion de la diffusion de fake news, c’est Macron lui-même !

Source : UPR (11 Janvier)

 

François Asselineau invité du Grand soir de Sud Radio

François Asselineau a débattu de la puissance chinoise avec Alexandre del Valle, géopolitologue, et Yu Zhou, écrivain.

Source : UPR (12 janvier)

 

 

Vos retours et propositions d’articles sont les bienvenus sur selection_infos@upr.fr

Pour changer les choses, nous vous invitons également à partager massivement cette revue de presse ! En pratique, nous vous proposons d’envoyer à toutes vos connaissances, dans un courriel : la photo à la une et son commentaire, suivis du lien sur cette revue de presse (l’utilisation de la copie cachée est recommandée).

Si vous avez trouvé une erreur dans ce contenu, vous pouvez nous la signaler en la sélectionnant et en appuyant simultanément sur les touches Ctrl + Entrée.

Union populaire républicaine. La France doit sortir de l’Union européenne, de l’euro et de l’Otan.

Aidez-nous ! Partagez :