Ils expliquent leur décision d’adhérer à l’UPR

Télécharger en PDF
Lecture : 5 min
Print Friendly, PDF & Email
temoignages adherent UPR-1

Vue de la safranière des roches rouges à Neffiès

Nous rappelons que cette rubrique est ouverte à tous nos nouveaux adhérents – dans le mois suivant leur adhésion – qui ont envie d’expliquer publiquement pourquoi ils ont fait le choix d’adhérer à notre mouvement de libération nationale.

Nous ne publions ces témoignages que sous la réserve qu’ils soient signés du nom de l’adhérent, et non pas d’un pseudo.

Compte tenu de l’afflux des adhésions, il ne nous est pas possible matériellement de publier tous les témoignages et nous ne retenons que ceux qui nous sembleront les plus caractéristiques.

D’autres seront publiés sur le site, dans l’actuelle rubrique « Témoignages » qui est déjà très documentée
( https://www.upr.fr/temoignages-de-sympathisants )
Les nouveaux adhérents souhaitant ainsi s’exprimer peuvent nous écrire à : https://www.upr.fr/nous-contacter
————————
Nous avons publié le premier de ces témoignages il y a quelques jours, c’était celui de Christopher Chitti, vendeur spécialiste en matériel de sport, âgé de 29 ans, résidant à Nice. Aujourd’hui, nous publions celui de Nathalie Martinez, chômeuse de longue durée reconnue comme travailleuse handicapée, âgée de 53 ans, résidant à Neffiès, petit village de l’Hérault
Nous la remercions vivement pour le texte très personnel qu’elle nous a fait parvenir et pour l’accord qu’elle nous a donné de le publier sous sa signature.

————————————————————-
Témoignage de Nathalie Martinez, 53 ans, Neffiès (Hérault)
————————————————————-

« Bonjour,

 

Petite envie de témoigner la raison qui m’a amenée à adhérer à l’UPR.

 

Quelques amis de Facebook m’ont suggéré de regarder votre vidéo sur l’histoire de France. Elle est longue certes, mais elle m’a non seulement permis de me remémorer mes connaissances tant scolaires qu’acquises ensuite au long de ma vie et de mes recherches, que de voir plus clairement le jeu politique actuellement mené dans notre pays mais aussi plus largement.

 

Et comme cette première conférence était excellemment bien réalisée, je me suis mise à vous visionner ardemment. Dans chacune, on y apprend trop de choses, parfois très en détail, dont beaucoup nous sont cachées par ces hommes politiques qui n’ont d’autre but que de gagner leur vie, grassement, au dépend de ceux qui les ont élus, jusqu’à agir même contre ceux-ci.

 

Car le constat est simple : à ce jour, aucun des politiques ne pousse sa bonne idée jusqu’au bout. Ils font souvent même marche arrière, voire l’inverse de ce qu’ils ont promis !

 

Quel dégoût !…

 

Votre façon de vous exprimer, claire, référencée, sérieusement « presque comme un prof », et surtout simplement, sans mot compliqué, humblement, m’a donné toute confiance en vous. Je pense que vous pouvez effectivement me représenter.

 

Cela fait un bon moment, environ 2 ans, que je cherche la façon la plus juste d’agir à mon niveau. Pour ce faire, j’ai vu et suivi plusieurs « systèmes » différents afin de nous sortir de ce marasme. Le problème n’étant pas qu’ils soient forcément impossibles mais trop d’aléas peuvent en résulter.

 

Attendre que ça passe en s’améliorant soi-même ? Ou bien envisager des solutions de force ? Ces différentes propositions politiques ne m’ont donc pas convaincue. Miser sur le développement personnel, c’est trop long ça ne remédie en rien à ce qui se passe. Quant à la prise de pouvoir par la force, eh bien, je préfèrerais l’éviter, je prêche la paix plutôt que la guerre.

 

Non pas que l’on ne puisse et doive s’améliorer soi-même. Il est vrai que si l’on veut un monde en harmonie, nous devons commencer par nous améliorer nous-mêmes et améliorer ce qui nous entoure. Mais cela peut se faire en même temps que l’action politique.

 

Aussi, un parti qui me propose d’emblée l’essentiel – afin de changer de « régime politique » pour de bon -, et d’envisager un avenir pour nous tous, en nous redonnant notre démocratie, celle pour laquelle tant de citoyens ont lutté ou sont morts pour en préserver l’essence, je ne pouvais qu’adhérer !

 

Depuis que mes parents m’avaient fait m’inscrire sur la liste électorale, comme cela se faisait d’antan, j’ai toujours voté pour le moindre mal. Je croyais, comme bon nombre, aux balivernes servies autant par la gauche que la droite. J’espérais une amélioration, autant dans notre pays que sur le plan européen.

 

Force m’a été de constater que cela ne servait plus à rien. Et cela faisait donc quelques années (depuis 2012) que je ne me rendais plus aux urnes.

 

Honnêtement, je n’avais jamais pris fait et cause pour un parti, et j’avais encore moins pris une carte d’adhérent ! Mais, là et à 53ans, grâce à votre parti, une chance réelle s’offre enfin !

 

Donc me voilà, en espérant que beaucoup se joindront encore à nous pour que bientôt se relève notre France !

 

Nathalie Martinez

15 août 2016 »

Enregistrer

Vous avez relevé une erreur dans le contenu de cette page, et vous souhaitez la signaler ?
Pour cela, surlignez-la, puis appuyez simultanément sur les touches Ctrl + Entrée. Nous procéderons aux corrections si nécessaire et dès que possible.

Aidez-nous ! Partagez :