En 1979, Jacques Chirac dénonçait une construction « non européenne dominée par les intérêts germano-américains »

Print Friendly, PDF & Email

Aux élections européennes de 1979, Jacques Chirac dénonçait « cette Europe non européenne dominée par les intérêts germano-américains » sans être interdit de grands médias ni se faire traiter de « conspirationniste ».

Comme on le sait, Jacques Chirac était, à cette époque, sous l’influence de Pierre Juillet et de Marie-France Garaud. Au début des années 80, il retourna sa veste à 180° et se plia aux « intérêts germano-américains » détenteurs des médias, dans le seul but d’assouvir une ambition dévorante.

Vous avez relevé une erreur dans le contenu de cette page, et vous souhaitez la signaler ?
Pour cela, surlignez-la, puis appuyez simultanément sur les touches Ctrl + Entrée. Nous procéderons aux corrections si nécessaire et dès que possible.

Aidez-nous ! Partagez :