Le Janus européiste : après avoir menacé les Britanniques de graves conséquences en cas de Brexit, l’OTAN annonce que le Brexit ne changera rien

Télécharger en PDF
Lecture : 4 min
Print Friendly, PDF & Email

Le Janus européiste : après avoir menacé les Britanniques de graves conséquences en cas de Brexit, le secrétaire général de l’OTAN annonce… que le Brexit ne changera rien.

Pour les anciens Romains, Janus était le dieu des commencements et des fins, des choix, du passage, et des portes. Il était représenté en “Janus bifrons” – c’est-à-dire « Janus aux deux visages » – l’un étant tourné vers le passé, et l’autre vers l’avenir.

« Janus aux deux visages » a d’ailleurs donné son nom au mois de “Janvier”, le mois qui fait le passage entre l’année qui vient de s’achever et l’année qui commence.

L’expérience du Brexit nous révèle que les européistes se comportent exactement comme Janus aux deux visages, en étant capables de tenir des discours et des analyses publiques rigoureusement inverses avant et après le référendum au Royaume-Uni sur le Brexit.

Que l’on en juge :

———————————————
— 6 JUIN 2016 —
LE SECRÉTAIRE GÉNÉRAL DE L’OTAN MENACE : LE BREXIT POURRAIT ENTRAÎNER UNE INSTABILITÉ EN EUROPE…
———————————————
Le 6 juin dernier, le secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg, avait lancé publiquement une mise en garde solennelle : « Le départ du Royaume-Uni de l’Union européenne pourrait entraîner une instabilité ».

Il avait précisé : « Je crois vraiment que ce qui importe vraiment pour l’OTAN, c’est un Royaume-Uni puissant dans une Union européenne puissante. C’est à la fois bon pour le Royaume-Uni et pour l’UE, mais c’est aussi bon pour l’OTAN. »

Et de conclure : « C’est un grand avantage d’avoir le Royaume-Uni puissant dans l’UE, et poussant à la coopération dans le domaine de la sécurité avec l’OTAN. C’est bon d’avoir le Royaume-Uni dans l’Otan poussant à la coopération stratégique avec l’UE. Nous vivons à une époque de nombreuses menaces et d’instabilité, nous n’avons pas besoin de plus d’instabilité, nous avons besoin d’une plus grande coopération en Europe. »

Comme le remarqua finement le journaliste, Jens Stoltenberg refusa néanmoins de préciser à quel type « d’instabilité » supplémentaire les pays européens seraient confrontés en cas de Brexit…

[ Source : https://euobserver.com/political/133722 ]

———————————————
— 4 JUILLET 2016 —
LE MÊME SECRÉTAIRE GÉNÉRAL DE L’OTAN RASSURE :
LE BREXIT NE FERA AUCUNE DIFFÉRENCE DANS LA SÉCURITÉ DE L’EUROPE…
———————————————
Moins d’un mois après les déclarations fracassantes qui précèdent, le même secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg, vient d’affirmer que « le Brexit n’apportera aucune différence dans le rôle du Royaume-Uni dans l’alliance occidentale. »

Et de poursuivre : « Le Brexit va changer la relation entre le Royaume-Uni et l’Union européenne, mais il ne changera pas la position du Royaume-Uni dans l’OTAN. Le Royaume-Uni restera un allié fort et engagé. C’est important parce que le Royaume-Uni est un acteur majeur de la sécurité en Europe … Il fournit près d’un quart des dépenses de défense parmi les alliés européens de l’OTAN. »

[ Source : https://euobserver.com/uk-referendum/134192 ]

————————————————-
CONCLUSION : « JANUS AUX DEUX MENSONGES »
————————————————-

janus-europe-brexit-otan

Il est intéressant de suivre l’évolution du discours du secrétaire général de l’OTAN – avant le référendum et après le référendum -, comme d’ailleurs celui des prétendus “experts financiers”.

Tels Janus, ils sont capables de dire tout et le contraire à moins d’un mois d’intervalle. Notons d’ailleurs que, dans les deux cas, même si le discours est contradictoire, il a pour constante d’être toujours trompeur.

On ne saurait trouver de preuve plus convaincante que les euro-atlantistes mentent comme ils respirent, et que leurs discours publics n’ont pour seul et unique but que de manipuler les populations.

Ce ne sont plus des « Janus aux deux visages », mais des « Janus aux deux mensonges ».

Aidez-nous ! Partagez :