CORONAVIRUS ET FIN DE LA CONSTRUCTION EUROPÉENNE (2) == Dans “L’OBS”, Enrico Letta, ancien Premier ministre italien (européiste) explique que “le coronavirus, c’est peut-être la crise finale de l’idée européenne”.

Lecture : 1 min
Print Friendly, PDF & Email

Enrico Letta, ancien Premier ministre italien (ALBERTO PIZZOLI / AFP)

L’épidémie meurtrière du coronavirus apporte aux populations d’Europe une telle avalanche de preuves sur la nocivité intrinsèque et la non-viabilité de la “construction européenne” que les langues commencent à se délier. Après Régis Debray (cf. article précédent), c’est l’ultra-européiste Enrico Letta, président de l’Institut Jacques Delors et ancien Président du conseil des ministres italien, qui dresse un constat très désabusé de la réponse européenne au coronavirus et qui se demande si l’Europe survivra à cette nouvelle crise.

https://www.nouvelobs.com/coronavirus-de-wuhan/20200318.OBS26260/enrico-letta-le-coronavirus-c-est-peut-etre-la-crise-finale-de-l-idee-europeenne.html

Vous avez relevé une erreur dans le contenu de cette page, et vous souhaitez la signaler ? Pour cela, surlignez-la, puis appuyez simultanément sur les touches Ctrl + Entrée. Nous procéderons aux corrections si nécessaire et dès que possible.

Aidez-nous ! Partagez :