FABIEN DIJOUX et SOPHIE SENAC représenteront l’UPR dans la prochaine élection législative partielle de la Réunion (7e circonscription).

Télécharger en PDF
Lecture : 7 min
Print Friendly, PDF & Email

————————-
Le 6 juillet 2018, le Conseil constitutionnel a invalidé l’élection du député de la 7e circonscription de La Réunion, Thierry Robert (MoDem), et l’a déclaré inéligible pour trois ans pour “manquement à ses obligations fiscales”. Le Conseil a expliqué officiellement que cette sanction était prise “compte tenu de l’importance des sommes dues et de l’ancienneté de sa dette fiscale”, sans préciser ni le montant ni l’ancienneté.
 
Élu à l’Assemblée depuis 2012, la situation du député MoDem était également dans le collimateur de la justice, saisie par la Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP), à propos de sa déclaration de patrimoine de fin de mandat établie fin 2016. La HATVP avait estimé qu’il existait un “doute sérieux quant à l’exhaustivité, l’exactitude et la sincérité de cette déclaration”, lié à “l’omission d’une partie substantielle du patrimoine” de l’élu.
 
La HATVP avait aussi alerté l’Assemblée nationale et le ministère de la Justice sur les fonctions du député MoDem dans plusieurs sociétés immobilières, qui auraient pu être incompatibles avec son mandat.
 
Le député MoDem avait par ailleurs été condamné en février 2018 “pour harcèlement moral et harcèlement sexuel” à l’encontre d’une ancienne collaboratrice.
 
Il avait enfin été rappelé à l’ordre en novembre 2017 par le président de l’Assemblée nationale pour avoir utilisé son statut de député dans le cadre d’activités privées.
 
———–
 
Cette décision du Conseil constitutionnel, qui ne peut pas faire l’objet d’un recours, entraîne donc l’organisation d’une nouvelle élection dans la 7e circonscription de La Réunion.
 
La date de l’élection législative partielle a été fixée :
– au 23 septembre (1er tour)
– et au 30 septembre (2e tour).
 
Le dépôt des candidatures doit être effectué à la préfecture de Saint-Denis du lundi 27 août au vendredi 31 août à 18h.
 
———–
 
Après consultation de nos militants sur place, le Bureau National de l’UPR a décidé, ce 22 août, d’accorder l’investiture de notre mouvement à :
 
– candidat titulaire : Fabien DIJOUX – 37 ans – photographe. Déjà candidat UPR à l’élection législative de la 5e circonscription de la Réunion le 11 juin 2017, il y avait obtenu 334 voix, soit 1,47 % des suffrages exprimés, signant ainsi le meilleur résultat de l’UPR sur l’ensemble de la Réunion et l’un des meilleurs scores de France.
 
– suppléante : Sophie SENAC – 48 ans – architecte, référente de l’UPR pour la Réunion, et membre du Bureau national.
Déjà candidate UPR à l’élection législative de la 4e circonscription de la Réunion le 11 juin 2017, elle y avait obtenu 459 voix, soit 1,15 % des suffrages exprimés, signant ainsi le 3e meilleur score de l’UPR sur l’ensemble de la Réunion.
 
———
 
Face à l’ampleur des turpitudes du député MoDem invalidé et devant le désastre de la politique poursuivie par Macron et la majorité LREM, le Bureau National de l’UPR appelle tous les électeurs de la 7e circonscription de la Réunion – et d’abord tous ceux qui avaient porté leurs suffrages sur la candidature de François Asselineau au 1er tour de l’élection présidentielle – à se mobiliser pour voter en masse pour le candidat de l’UPR et sa suppléante.
 
Plus que jamais, le vote utile dans cette élection législative partielle, c’est le vote UPR, la seule force politique jamais entachée par le moindre scandale financier depuis sa création, la seule force politique de large rassemblement au-dessus du clivage droite-gauche à même de régénérer la politique française.
Aidez-nous ! Partagez :