== NOTRE REVUE DE PRESSE DE LA SEMAINE == Semaine du 28 mai au 03 juin 2018

Télécharger en PDF
Lecture : 32 min

À Vittel, Nestlé privatise la nappe phréatique

À Vittel, dans les Vosges, Nestlé Waters et les habitants pompent la même eau. La ressource se réduisant de façon préoccupante, les autorités locales veulent la faire venir des environs pour abreuver la population. La multinationale, elle, pourra continuer de puiser dans le sous-sol.

Source : Reporterre (26 mai)

 

L’eau est un bien commun. Il est inadmissible que le privé accapare complètement cette ressource vitale au détriment de la population. L’UPR veut renationaliser les réseaux d’adduction d’eau. Ce faisant, un juste équilibre pourra être trouvé, entre l’exploitation privée des ressources, et l’utilisation par les habitants, qui doit être prioritaire.

 

France

Loi littoral : « L’amendement le plus inquiétant depuis quinze ans »

« Comme d’habitude, quand on touche à la loi littoral, cela ne se fait pas de façon frontale mais dans des discussions concernant d’autres lois. C’est une manière de faire passer en catimini des aménagements à cette loi. La preuve : cet amendement, on n’en a pas parlé avant. […] Certains lieux considérés comme des hameaux vont pouvoir passer dans la catégorie “intermédiaire”, les nouvelles constructions vont pouvoir y être autorisées. »

Source : Ouest-France (28 mai)

 

Tout ce qui relève du bien public, comme les littoraux, doit in fine être soumis à privatisation selon la doctrine ultralibérale européenne. Avec cette loi passée subrepticement, la France fait un pas dans la direction de l’Italie, où les plages publiques sont devenues rares, ou encore en direction de la Grèce, où les littoraux ─ comme le reste ─ sont bradés à des investisseurs privés. La moindre des choses serait aussi de demander leur avis aux populations concernées.

Fin de l’obligation de rendre 100 % des logements accessibles aux handicapés

Les députés ont enterré cette obligation, la faisant passer à 10 %. Les 90 % de logements restants doivent seulement être « évolutifs », disposition plus floue et bien moins contraignante. Les associations dénoncent une grave régression sociale.

Source : France info (2 juin)

 

L’on passe d’un extrême à un autre. Les députés ont-ils vraiment cherché à se mettre dans la peau des handicapés avant de voter cette disposition ?

 

L’Assemblée rejette l’interdiction des publicités pour aliments trop gras et l’étiquetage nutritionnel obligatoire

L’Assemblée a rejeté des amendements dans ce sens après de vifs débats, ainsi qu’un amendement proposant de généraliser le Nutri-Score, recommandé par l’Agence de santé publique française.

Source : le Monde (27 mai)

 

François Asselineau reçu à l’ambassade du Liban à Paris

L’échange de vues a porté sur les questions migratoires (dont celle des réfugiés au Liban), sur la situation politique, économique et sociale des pays de l’Union européenne, sur les perspectives inquiétantes de l’euro dans le nouveau contexte italien, et sur la montée en puissance à travers le continent des mouvements politiques œuvrant pour la sortie de l’UE.

Source : UPR (29 mai)

 

France – Positionnements douteux de l’équipe Macron

Le trafic de drogue génère 2,7 milliards d’euros

La prise en compte du trafic de drogue dans les statistiques vise à aligner les pratiques comptables françaises sur celles des autres pays de l’Union européenne.

Source : l’Essentiel (30 mai)

 

Voici une nouvelle démonstration de l’absurdité des normes venues de Bruxelles. Et en même temps, le plan de lutte contre le trafic va-t-il avoir pour effet de faire baisser la croissance ?

 

L’étrange menace du ministre de l’Intérieur

Gérard Collomb : « Ce qui est étonnant, par contre, c’est que des Black Blocs puissent intervenir au milieu d’une foule qui ne réagit pas. Si on veut garder demain le droit de manifester, qui est une liberté fondamentale, il faut que les personnes qui veulent exprimer leur opinion puissent aussi s’opposer aux casseurs, et non pas, par leur passivité, être, d’un certain point de vue, complices de ce qui se passe. »

Source : l’Obs (27 mai)


Cette déclaration témoigne du climat crépusculaire dans lequel est en train de plonger la France : le ministre de l’Intérieur reproche aux manifestants honnêtes de ne pas attaquer les casseurs, et témoigne par là qu’il est normal que ce ne soit pas la police qui fasse ce travail. Quand bien même il prétend défendre le droit de manifester, les conséquences sont en vérité inverses : 1° il sème la peur parmi les futurs manifestants en leur disant qu’ils ne seront pas protégés ; 2° si les futurs manifestants se défendent, ils pourront être catégorisés parmi les violents, décrédibilisant ainsi encore plus les mouvements de grève.

 

Un maire de Guyane condamné à trois ans de prison invité à l’Élysée

Invité au lancement de la mission patrimoine chapeautée par Stéphane Bern, Léon Bertrand n’a pas été arrêté à Orly comme il aurait dû l’être. Condamné à trois ans de prison pour des faits de corruption, ce personnage trouble n’a pas été incarcéré, pour cause de vice de forme, mais fait néanmoins l’objet d’un mandat de dépôt. La population guyanaise est en émoi.

Source : RT (1er juin)

 

« Dis-moi qui tu fréquentes, je te dirai qui tu es. »

Léon Bertrand à l’Élysée.

 

Un reporter de RT France à nouveau interdit d’accès à l’Élysée

Un journaliste de RT France s’est vu refuser l’accès à l’Élysée par un gendarme, sur consigne expresse de la présidence et malgré la présentation de sa carte de presse. « Vous travaillez pour Russia Today, vous ne pouvez pas rentrer », lui a-t-on expliqué.

Source : Sputnik (30 mai)

 

La liberté de la presse en France n’est-elle pas devenue une douce fable ?

 

France – Obéissance aux GOPÉ

Retraites par points : le gouvernement veut l’avis des Français

À quoi notre futur système de retraite doit-il ressembler ? Les Français sont invités à se prononcer à partir de ce jeudi dans le cadre d’une « large consultation citoyenne » lancée par le gouvernement.

Source : le Point (31 mai)

 

Poudre aux yeux de la part du gouvernement qui cherche à faire croire aux Français qu’ils ont encore leur mot à dire. Ceux qui ont pris connaissance des GOPÉ connaissent déjà le résultat : elles nous imposent d’« uniformiser progressivement les règles des différents régimes de retraites ». Cette formule signifie harmoniser vers le moins-disant social pour diminuer la dépense publique.

 

Les fonctionnaires à l’étranger, nouvelle cible d’économies

Gérald Darmanin, le ministre des Comptes publics, a annoncé une baisse de 10 % des effectifs des fonctionnaires à l’étranger, qui devra être validée par l’Élysée.

Source : les Échos (27 mai)

 

La France sacrifie son influence à l’étranger pour réduire les dépenses publiques, sous injonction des GOPÉ.

 

Bâtir des HLM sans architecte.

Alors que le projet de loi sur le logement (Elan) sera examiné à l’Assemblée nationale à compter du mercredi 30 mai, Henry Buzy-Cazaux, président de l’Institut du management des services immobiliers, dénonce fermement l’une des dispositions du texte qui vise à permettre les constructions de HLM sans avoir recours à un architecte.

Source : Capital (29 mai)

 

Comment toucher à une profession réglementée par un biais détourné… Ici aussi les GOPÉ sont servilement suivies en s’attaquant aux architectes.

L’architecte espagnol Manolo Nunez a dédié ses fameuses arènes de Noisy-le-Grand à Picasso. Cette construction atypique regroupe 540 logements, dont la plupart sociaux.

 

La ministre de la Santé va dérembourser les médicaments contre l’alzheimer

L’association France Alzheimer & maladies apparentées prenait acte dès lundi d’une décision qu’elle juge « infondée et dangereuse » : « Pour les familles qui n’en ont pas les moyens, l’association craint tout simplement la sortie dangereuse du parcours de soins. »

Source : le Figaro (29 mai)

 

La France, en bon élève, obéit aux GOPÉ en baissant les dépenses de santé.

 

France – Réformes territoriales

Couper les Pays de la Loire en deux

François de Rugy, président de l’Assemblée nationale : « La logique, c’est de couper les Pays de la Loire en deux : la Loire-Atlantique, la Vendée et la Mayenne avec la Bretagne, la Sarthe et le Maine-et-Loire avec le Centre ». « Logique » appuyée par Ronan Dantec, sénateur : « Cela saute aux yeux que de trois Régions on pourrait en faire deux, la Bretagne et le Val de Loire. Deux Régions bien identifiées. »

Source : le Courrier de l’Ouest (31 mai)

 

Ces discussions entre puissants décident de l’avenir des territoires en dessinant des lignes sur une carte sans jamais demander l’avis des populations. Ces découpages n’ont d’autre but que de créer des euro-régions puissantes qui négocieront directement avec l’entité supranationale UE, rendant l’État français totalement inutile.

 

Indre-et-Loire : La Chapelle-aux-Naux refuse à son tour le projet de fusion à six communes

La Chapelle-aux-Naux a voté à 99 % contre la fusion des communes lors d’un référendum local avec 76 % de participation. La commune de Rigny-Ussé a également pris la décision de se retirer de la fusion à six communes récemment.

Source : France bleu (29 mai)

 

Ce nouvel exemple est la preuve flagrante que les Français n’ont jamais demandé de fusionner leurs communes. Le bras de fer va s’engager car la loi NOTRe, poussée par les forces européistes, vise à changer la granularité du territoire, de commune-département-État vers intercommunalité-Région-UE… avec ou sans l’assentiment des populations. Pour éviter cela, la meilleure manière est encore de sortir de l’UE.

Voir aussi l’entretien d’actualité 2e partie sur l’eurocollectivité d’Alsace.

 

Italie

Entretien d’actualité n° 63 avec François Asselineau (1re partie)

L’entretien d’actualité traite de sujets complémentaires à la revue de presse.

Le président de l’UPR revient sur le feuilleton italien et les leçons pouvant en être tirées, pour l’Italie comme pour la France.

Source : UPR (3 juin)

Conte devient président du Conseil, Di Maio et Salvini sont ministres

Luigi Di Maio, chef de file du Mouvement 5 étoiles (M5S, antisystème) sera au Développement économique, tandis que Matteo Salvini, dirigeant de la Ligue (extrême droite) aurait l’Intérieur. Savona récupère le portefeuille des Affaires européennes. Le ministère de l’Économie et des Finances revient à Giovanni Tria, un professeur d’économie politique proche des idées de la Ligue, en particulier sur la baisse radicale et la simplification des impôts, mais résolument en faveur du maintien de l’Italie dans l’euro.

Source : l’Alsace (30 mai)

 

Voilà la dernière étape du scénario italien résumé dans l’entretien d’actualité ci-dessus. Les Italiens se sont fait « syrizer » avec un ministre de l’Économie fermement pour le maintien de l’Italie dans la zone euro. En France, le seul parti clair sur la sortie de l’UE et de l’euro, c’est l’UPR !

 

L’UPR demande à la France d’exiger la démission immédiate du Commissaire européen allemand Günther Oettinger.

Le commissaire européen de nationalité allemande, Günther Oettinger, en charge du Budget de l’Union européenne, vient de soulever un tollé général en Italie en assurant – via un message Twitter – que « les marchés financiers vont apprendre aux Italiens comment voter. »

Source : UPR (29 mai)

 

« Si les partis populistes gagnent en Italie, il faudra que la Troïka marche sur Rome » selon un parlementaire allemand
Un parlementaire allemand a proposé que l’UE prenne le contrôle financier de l’Italie si la Ligue et le M5S persistaient dans des programmes de baisse des taxes et de hausse des dépenses.

Source : Daily Mail (31 mai) – en anglais

 

La formule employée par ce parlementaire ne laisse aucun doute sur le caractère dictatorial des européistes : le dernier homme à avoir appelé à une marche sur Rome s’appelait en effet… Mussolini ! Le contraste de cette déclaration avec le préambule du traité sur l’Union européenne est révélatrice de l’hypocrisie des dirigeants européens, prétendument démocrates : «DÉSIREUX d’approfondir la solidarité entre leurs peuples dans le respect de leur histoire, de leur culture et de leurs traditions […] RÉSOLUS à poursuivre le processus créant une union sans cesse plus étroite entre les peuples de l’Europe, dans laquelle les décisions sont prises le plus près possible des citoyens, conformément au principe de subsidiarité. »

 

Royaume-Uni

George Soros intensifie la campagne anti-Brexit

George Soros est un donateur majeur pour le groupe de campagne anti-Brexit Best for Britain. Les Britanniques ne montrent guère d’enthousiasme pour un deuxième référendum, et aucun grand parti politique n’appelle à un nouveau scrutin.

Source : Euractiv (30 mai)

 

Que des financements étrangers arrivent massivement dans des partis politiques nationaux ne semble gêner personne. Quelle serait la réaction médiatique si l’argent venait de Russie.?

George Soros.

 

Alarmée par la question irlandaise, Theresa May envisage de reculer le Brexit à 2023

Très gêné par la question de l’Irlande du Nord, et donc de l’indivisibilité du royaume, le gouvernement de Theresa May est divisé sur le format des relations douanières envisagées avec l’UE.

Source : 20 Minutes (29 mai)

 

Le peuple britannique, qui a souverainement décidé de sortir de l’UE, a décidément encore bien des couleuvres à avaler.

 

Europe – L’emprise militaire et géopolitique des États-Unis

Prisons secrètes de la CIA : la CEDH condamne la Lituanie et la Roumanie

La Cour européenne des droits de l’homme a reconnu coupables ces deux membres de l’Union européenne, pour « traitements inhumains et dégradants, violation du droit au respect de la vie privée et familiale et violation du droit à un recours effectif ».

Source : le Monde (31 mai)

 

Après la Pologne en 2014, voici deux autres pays membres de la « communauté de valeurs.» que prétend être l’Union européenne, qui sont condamnés pour des pratiques d’un autre temps, opérées sous l’injonction de leur parrain américain. Rappelons que la CEDH rassemble 47 États et n’a rien à voir avec l’UE.

Parly veut rassurer les États-Unis au sujet de l’Initiative européenne d’intervention

La France et neuf de ses partenaires européens vont lancer en juin l’IEI, initiative hors des dispositifs de l’UE et indépendante de la force de frappe américaine. La ministre des Armées se veut rassurante envers la Maison-Blanche, qui craint que ce réveil de la défense européenne ne prive l’OTAN de ressources et n’entrave ses propres visées industrielles.

Source : Challenges (28 mai)

 

Une initiative fondée sur la coopération entre États mais qui doit se faufiler sous les barbelés de la domination de l’empire américain, lequel a déjà exprimé son refus. Il y a très peu de chances que les supplications européennes, pourtant faites en anglais, puissent infléchir la position de Washington.

 

La Pologne voudrait une présence militaire américaine permanente

Le gouvernement de Varsovie pourrait débloquer jusqu’à deux milliards de dollars pour avoir une présence militaire permanente sur son territoire. Le porte-parole du Kremlin a dénoncé une expansion de l’OTAN : « Quand on voit l’expansion progressive des structures militaires de l’OTAN en direction de nos frontières, il est clair que ce n’est vraiment pas le moyen de renforcer la stabilité et la sécurité sur le continent. »

Source : le Figaro (28 mai)

 

La défense « européenne » ne peut être que sous domination otanienne (article 42 du TUE), et donc antirusse (relire le Grand Echiquier de Brzezinski).

 

Babtchenko, une nouvelle affaire Skripal

Ridiculisés par une fake news qu’ils n’ont pas vérifiée, l’AFP, le Monde et toute la presse occidentale ont été pris en flagrant délit de « complotisme » antirusse.

Source : UPR (30 mai)

 

Union européenne

Six pays dont la France réclament un maintien de la PAC

Pour compenser le départ du Royaume-Uni de l’Union européenne et financer de nouvelles priorités, comme les dépenses en matière de migration et d’asile, la Commission a mis sur la table une proposition de réduction de 5 % du budget de la politique agricole commune. La France, principale bénéficiaire des aides agricoles de l’Union, a affirmé d’emblée qu’elle ne pouvait accepter cette proposition.

Source : la Tribune (31 mai)

 

Bien que contributrice nette au budget de l’UE, la France n’a pas même une influence suffisante pour orienter les choix stratégiques de l’utilisation des fonds. L’intérêt objectif des agriculteurs est de militer pour la sortie de l’UE. La France étant contributrice nette, les aides actuelles du secteur continueront à leur être versées, avec le drapeau tricolore plutôt que celui aux étoiles d’or.

 

Les routiers menacés par une nouvelle réglementation européenne

Les transporteurs routiers sont inquiets d’une nouvelle réglementation européenne que le Parlement européen pourrait voter. Il est notamment question d’augmenter le temps de conduite autorisé des chauffeurs et de diminuer leur temps de repos.

Source : RTL (29 mai)

 

Après l’échec de la réforme des travailleurs détachés, les routiers sont à nouveau dans le collimateur de la Commission européenne.

« Linguicide » : la prééminence de l’anglais dans les universités néerlandaises ne passe plus

La prédominance de la langue anglaise dans les universités des Pays-Bas inquiète professeurs et étudiants, à tel point qu’un syndicat a demandé à la justice de s’en mêler, forçant le gouvernement à prendre position. Le président du plus grand syndicat dans l’enseignement supérieur, le BON, souligne la « gravité » d’une situation « inédite en Europe.».

Source : RT (3 juin)

 

La même situation se passe en France : la loi Fioraso avait largement ouvert les portes de l’enseignement supérieur français à la langue anglaise. Combien de temps l’enseignement en français va-t-il résister devant la même course effrénée à l’étudiant étranger ?

 

Les fonds européens financent un projet d’olives martiennes

Il s’agit d’arriver à faire pousser des olives dans des conditions se rapprochant de ce que pourrait être l’écosystème martien.

Source : Euractiv (29 mai)

 

L’article ne dit pas quelle somme d’argent est employée pour ce projet, alors même que la Commission européenne prévoit une augmentation du budget européen, pour un cinquième sur le dos du contribuable français. Pendant ce temps, sous le coup de l’austérité imposée par les GOPÉ, l’éducation, la santé, les services publics se détériorent rapidement en France.

 

Monde

ONU : les États-Unis bloquent une résolution visant à protéger les Palestiniens

Les États-Unis ont mis leur veto au texte présenté par le Koweït, qui réclamait la protection des civils palestiniens à Gaza (plus de 120 morts depuis fin mars). La France, la Chine et la Russie ont voté pour.

Source : le Point (2 juin)

 

L’Inde fait fi des sanctions américaines contre l’Iran et le Venezuela

L’Inde continuera à commercer avec l’Iran et le Venezuela malgré les menaces que font peser sur ses entreprises les sanctions américaines contre ces deux pays. « Nous croyons dans les sanctions de l’ONU mais pas dans les sanctions spécifiques d’un pays. »
Source : Express (27 mai)

 

La France, qui cherche une illusoire « réponse européenne » pour sauvegarder l’accord iranien, manque une formidable occasion de construire une vraie réponse forte avec l’Inde, la Chine, la Russie, l’Allemagne, le Royaume-Uni et l’ensemble des pays opposés aux sanctions extraterritoriales américaines.

La ministre indienne des Affaires étrangères, Sushma Swaraj.

 

Canada, Mexique et UE ripostent après les taxes américaines sur l’acier et l’aluminium

Le Canada et le Mexique vont imposer des sanctions équivalentes. L’UE veut porter ce conflit devant l’OMC.

Source : France info (31 mai)

 

Trump continue de protéger son marché intérieur, conformément à ses promesses de campagne. Les voisins et alliés des États-Unis en sont abasourdis, habitués qu’ils ont été par les prédécesseurs de Trump à un libre-échange forcené.

 

Divers

Entretien d’actualité avec François Asselineau (2e partie)

L’entretien d’actualité traite de sujets complémentaires à la revue de presse.

00:05 La croissance française et européenne

09:46 L’affaire Babtchenko

27:42 Emmanuel Macron veut réformer l’OMC

36:03 Projet de collectivité en Alsace

42:55 Un mot sur l’association L214 (protection animale)

50:06 Point UPR suite à l’inauguration du nouveau siège

Source : UPR (4 juin)

 

Les gains vertigineux de Goldman Sachs lors de la folle journée du 5 février à Wall Street

Le 5 février, les marchés plongent et la volatilité explose. En cette seule journée, la banque Goldman Sachs aurait enregistré pas moins de 200 millions de dollars de profits.

Source : les Échos (27 mai)

 

La finance folle arrive à faire du profit lors des pires situations. Rappelons-nous que la crise grecque a commencé lors d’opérations de spéculations, après des années de manipulations financières pour cacher la dette grecque cumulée sur les conseils de… Goldman Sachs.

 

RGPD : 12 000 personnes portent plainte contre Google, Apple, Facebook, Amazon et Microsoft

Google, Apple, Facebook, Amazon et Microsoft ne respectent pas le RGPD (règlement européen sur la protection des données) selon 12 000 internautes qui décident de porter plainte. L’association La Quadrature du Net passe à l’offensive en déposant cinq plaintes collectives à l’encontre des géants du Net pour exploitation illégale de leurs données personnelles. Les géants sont également dans le collimateur de Maximilian Schrems, un activiste autrichien, et risquent plusieurs milliards d’euros d’amende.

Source : Phonandroid (29 mai)

 

Malgré ces aléas, les géants américains seront plus à même de se mettre en conformité par rapport aux PME européennes. Les plus petites entreprises en pâtiront directement, laissant le champ libre aux plus grandes, qui récupéreront facilement les marchés abandonnés.

 

Jeff Bezos : Coloniser la Lune pour sauver la Terre

Le patron d’Amazon propose cette idée afin de répondre aux besoins croissants en énergie de la planète. Il souhaite délocaliser de l’industrie sur la Lune, et développer pour cela un atterrisseur lunaire, avec ou sans aval de la NASA.

Source : la Libre Belgique (1er juin)

 

La Commission européenne n’est décidément pas la seule à avoir la tête dans les étoiles. Il est frappant de constater qu’un programme d’une telle envergure est porté par une entreprise privée, alors que la conquête spatiale était jusque-là l’apanage des seuls États. Des entreprises comme les GAFAM ne sont-elles pas en train d’engranger plus de pouvoir politique que les grandes nations ?

Jeff Bezos, patron d’Amazon.

 

Vos retours et propositions d’articles sont les bienvenus sur selection_infos@upr.fr.

Pour changer les choses, nous vous invitons également à partager massivement cette revue de presse ! En pratique, nous vous proposons d’envoyer à toutes vos connaissances, dans un courriel : la photo à la une et son commentaire, suivis du lien sur cette revue de presse (l’utilisation de la copie cachée est recommandée). Vous pouvez aussi recevoir chaque semaine le courriel prêt à diffuser sur simple demande à selection_infos@upr.fr.

Coordination de la revue de presse : David Pauchet

Rédacteurs : Alexis Comte, Antoine Carthago, Maxime Forner, Thierry Lacour, David Pauchet

Relecture : équipes de relecture

Validation finale : François Asselineau

Union populaire républicaine. La France doit sortir de l’Union européenne, de l’euro et de l’Otan.

Aidez-nous ! Partagez :