Nouvelle démission fracassante d’un haut banquier central allemand à la BCE.

Télécharger en PDF
Lecture : 3 min
Print Friendly, PDF & Email

Dans un article vieux d’un an, j’avais consacré un paragraphe intitulé « Aparté sur les banquiers centraux allemands », qui dressait une liste de quelques anciens représentants allemands au directoire de la BCE ou présidents de la Bundesbank qui avaient manifesté de manière visible leur désamour pour l’euro.
Source : https://www.upr.fr/france/regarde-cest-deja-laube-un-article-de-vincent-brousseau/

Outre Schlesinger (ex-Bundesbank), qui avait attiré l’attention d’un économiste bien médiatisé sur le problème des Targets, outre Weidmann, duquel nous avons déjà beaucoup parlé, il y figurait deux démissionnaires :

  • Axel Weber, démissionnaire de la présidence de la Bundesbank en raison de désaccords avec la politique monétaire de la BCE,
  • et Jurgen Stark, démissionnaire du directoire de la BCE en raison de désaccords avec la politique monétaire de la BCE.

La liste vient de s’allonger d’une nouvelle démission ce 25 septembre 2019 au soir.

  • Sabine Lautenschläger, à son tour, vient d’annoncer sa démission du directoire de la BCE, en raison de désaccords avec la politique monétaire de la BCE. Son mandat devait normalement durer encore 3 ans.

Source : https://www.welt.de/newsticker/news1/article200967166/Personalien-Sabine-Lautenschlaeger-verlaesst-EZB-Direktorium.html


CONCLUSION : les démissions en cascade révèlent que le problème de l’euro ne fait que s’aggraver

Nos lecteurs peuvent ainsi observer que le mauvais vouloir des banquiers centraux allemands envers l’euro n’est pas qu’une vue de l’esprit.

Nous n’en répéterons pas les raisons, que nous avons déjà surabondamment expliquées. Ce nouvel épisode vient simplement rappeler que le problème n’est pas près de trouver une solution.

Une monnaie européenne qui pousse trois des banquiers centraux allemands de plus haut rang à démissionner et deux autres à ourdir dans l’ombre des pièges pour la faire trébucher n’est pas promise à un bel avenir.

Nos condoléances aux européistes.


Vincent Brousseau
25 septembre 2019

**********

Vous avez relevé une erreur dans le contenu de cette page, et vous souhaitez la signaler ? Pour cela, surlignez-la, puis appuyez simultanément sur les touches Ctrl + Entrée. Nous procéderons aux corrections si nécessaire et dès que possible.

Aidez-nous ! Partagez :