Pour François Asselineau, les députés LREM et apparentés opposés à l’article 49 alinéa 3 doivent quitter leur groupe parlementaire.

Télécharger en PDF
Lecture : 5 min
Print Friendly, PDF & Email

COMMUNIQUÉ DE PRESSE DE L’UNION POPULAIRE RÉPUBLICAINE
Mardi 3 mars 2020 – 06h45

François Asselineau appelle les députés LREM et apparentés qui s’étaient opposés à l’emploi par le gouvernement de l’article 49 alinéa 3 de la Constitution pour imposer la « réforme » des retraites à mettre leurs actes en conformité avec leurs paroles, et à quitter le groupe parlementaire majoritaire.
 
Dans une tribune du 21 février dernier, 12 députés dont 8 rattachés au groupe LREM qualifiaient en effet le recours au « 49-3 » de « passage en force » et de « déni de démocratie », revenant à « dévoyer le rôle du Parlement », à « dégrader le rôle des parlementaires » et surtout à « refuser le débat ».
 
Ce groupe de 8 députés de la majorité était composé :

  • de 6 membres de LREM :

  • de 2 députés apparentés au groupe majoritaire :
    • Annie Chapelier, qui avait déjà démissionné du parti LREM le 20 janvier 2020 tout en restant « en même temps » rattachée au groupe parlementaire
    • Albane Gaillot

Delphine Bagarry et Hubert Julien-Laferrière viennent d’annoncer leur démission du groupe LREM, ce lundi 2 mars au soir, emboîtant le pas au sénateur Michel Amiel qui avait annoncé son départ de LREM quelques heures auparavant, en dénonçant au passage le « cynisme » et « l’incompétence politique » de ses anciens camarades.

Si les 6 autres députés LREM et assimilés, signataires de la tribune du 21 février dernier, suivent l’exemple de Delphine Bagarry et d’Hubert Julien-Laferrière en démissionnant de leur groupe à l’Assemblée nationale, l’effectif de ce dernier passera de 298 à 292.

Il suffira alors que 4 députés de plus seulement en claquent encore la porte pour que le groupe LREM tombe à 288 députés et que Macron perde ainsi la majorité absolue au Palais-Bourbon, qui est de 289 élus.

Mobilisation citoyenne auprès des 6 députés LREM hostiles à l’article 49 alinéa 3

Nous invitons donc tous les Français qui nous suivent et qui nous font confiance à prendre contact avec les 6 députés par courriel ou en allant les voir personnellement pour leur faire connaître, de manière respectueuse et républicaine :

Ces 6 députés, que nous devons tous inviter à quitter le groupe LREM pour mettre leurs actes en accord avec leurs écrits, peuvent être joints aux adresses suivantes :
jean-francois.cesarini@assemblee-nationale.fr
stephane.claireaux@assemblee-nationale.fr
sonia.krimi@assemblee-nationale.fr
martine.wonner@assemblee-nationale.fr
annie.chapelier@assemblee-nationale.fr
albane.gaillot@assemblee-nationale.fr

 
Les députés opposés au « 49-3 », qu’ils se revendiquent de la majorité ou de l’opposition, doivent faire preuve de courage et se montrer à la hauteur de leur rôle.

Celui-ci consiste d’abord et avant tout, non pas à obéir aux ordres dictatoriaux de Macron, mais à représenter la volonté des Français, dont la grande majorité est opposée à la réforme des retraites et ne supporte plus ni la politique ni la personnalité de Macron.

La destitution de ce dernier s’avère chaque jour plus urgente.

Vous avez relevé une erreur dans le contenu de cette page, et vous souhaitez la signaler ? Pour cela, surlignez-la, puis appuyez simultanément sur les touches Ctrl + Entrée. Nous procéderons aux corrections si nécessaire et dès que possible.

Aidez-nous ! Partagez :