Revue de presse du 24 février au 1er mars 2020

Télécharger en PDF
Lecture : 31 min
Print Friendly, PDF & Email

Trois Français sur quatre n’espèrent rien de l’Europe

Seuls 26 % des Français voient un espoir dans la construction européenne, selon un sondage Odoxa. Pire, 35 % la craignent. Les jeunes sont tout aussi pessimistes que leurs aînés.

Source : le Parisien (28 février)

Cette étude tord le cou aux rumeurs selon lesquelles seuls les anciens seraient nostalgiques des nations, et que les jeunes seraient de fervents européistes ! Au contraire, l’UE est pour eux source de désespoir. Bonne nouvelle, l’espoir reviendra avec le Frexit ! 

France – Retraites

Philippe annonce le recours à l’article 49 alinéa 3, LR et la gauche déposent des motions de censure

Le Premier ministre a engagé samedi devant l’Assemblée nationale la responsabilité du gouvernement pour faire adopter sans vote le projet de réforme des retraites, grâce à l’article 49 alinéa 3 de la Constitution. Les députés Les Républicains, d’une part, et la gauche, d’autre part, ont déposé des motions de censure contre le gouvernement. 

Source : l’Alsace (29 février)

Macron et Philippe sont des pyromanes : alors que le pays est en révolte de masse face à cette réforme, forcer l’adoption du projet de réforme par l’article 49 alinéa 3 est pure folie. Ces deux pantins de Bruxelles veulent-ils continuer à attiser la colère en France ?

Le Havre : la permanence de campagne d’Édouard Philippe taguée par des manifestants

La permanence de campagne pour les municipales d’Édouard Philippe, candidat au Havre, a été taguée dans la soirée du 29 février après l’annonce du recours à l’article 49 alinéa 3 sur la réforme des retraites.

Source : RT France (29 février) 

Qui sème le vent…

La permanence de Philippe taguée au Havre suite au recours à l’article 49 alinéa 3. (Natalie Castetz – AFP)

Article 49 alinéa 3 sur la réforme des retraites : réaction de François Asselineau 

François Asselineau a réagi à l’activation de l’article 49 alinéa 3 par Édouard Philippe, qui veut faire passer en force la réforme des retraites. François Asselineau appelle encore une fois l’opposition parlementaire à procéder au lancement de la procédure de destitution de Macron. C’est le seul moyen de créer un émoi dans la presse internationale, en pointant du doigt les très nombreuses violations de la Constitution perpétrées par le chef de l’exécutif.

Source : UPR (1er mars)

Mélenchon dénonce « quelque chose de totalitaire » dans le comportement de la majorité

Lors des débats sur la réforme des retraites, le chef de file de LFI a critiqué la majorité, décelant dans son comportement dans l’hémicycle « quelque chose de totalitaire ». De son côté, LREM accusait les Insoumis de paralyser le travail parlementaire.

Source : RT France (24 février)

Il critique, mais est-il capable de passer à l’acte, par exemple en utilisant l’article 68 de la Constitution ? Certes, il a lancé la demande de référendum sur les retraites la semaine dernière, mais ce n’est pas suffisant.

« La République, c’est nous, et vous n’êtes rien », l’attaque du corapporteur Modem contre les Insoumis

La soirée de mardi a été agitée dans l’hémicycle de l’Assemblée nationale. La majorité a brièvement quitté les bancs pour protester contre les amendements de l’opposition.

Source : LCI (26 février)

Quelle triste conception par les macronistes d’une République qui ne supportent aucune opposition ni aucun contre-pouvoir !

France – Politique

François Asselineau annonce des listes déposées dans 21 villes de plus de 9 000 habitants

997 candidats pour 2,5 millions d’habitants. François Asselineau annonce que l’Union populaire républicaine a déposé des listes auprès des services de l’État dans 21 villes de plus de 9 000 habitants.

Source : UPR (28 février)

Il est nécessaire d’apporter un erratum ici, car la liste de Nancy a malheureusement été invalidée par la préfecture. Le tour de force reste réel et le Parisien s’étonnait même qu’en Seine-Saint-Denis l’UPR présente davantage de listes que le RN ! 

Municipales : La France insoumise présente un chat sur sa liste à Rennes

L’animal va figurer symboliquement à la dernière place de la liste « Rennes en commun » dans le but d’alerter sur la condition animale.

Source : le Point (24 février)

Cette présence est purement symbolique sans quoi la liste serait invalidée par la préfecture. Quoi qu’il en soit, nous voilà au niveau zéro de la politique, quand un candidat joue sur l’image d’un chat pour plaire à ses électeurs. D’autant plus que ce ne sont pas les chats qui sont victimes de souffrances ou sont en voie d’extinction ; ils sont plutôt la source de désastres écologiques d’après Sciences et Avenir !

La liste des Insoumis s'est engagee notamment a creer << une delegation a la protection animale >>.
Un chat insoumis ? (Emre Ilikan – Anadolu Agency) 

Accusé de conflit d’intérêts, le corapporteur du projet de loi sur les retraites assure être blanchi par l’Assemblée

Les députés insoumis reprochent à Jacques Maire de posséder des actions chez Axa, qui propose notamment des plans d’épargne retraite. L’élu LREM avait saisi la déontologue de l’Assemblée en milieu de semaine pour trancher.

Source : l’Obs (28 février)

Le site Checknews de Libération a pourtant indiqué qu’il est bien en conflit d’intérêts. À la La République en marche, on a l’habitude de s’en mettre plein les poches en vendant la France.

Deuil parental : le gouvernement veut faire de la France « un exemple en Europe »

Deux semaines après la vive polémique sur le rejet par la majorité de l’extension du congé en cas de décès d’un enfant, le gouvernement a repris le dossier en main. Les nouvelles mesures mises sur la table pourraient « inspirer d’autres pays », estime le secrétaire d’État Adrien Taquet.

Source : LCP (13 février)

Le gouvernement, hypocrite au possible, essaie de faire oublier la polémique qui a eu lieu à ce sujet.

France

Anne Hidalgo fait passer pour des HLM des logements loués aux classes moyennes

Cette astuce a permis à la maire de Paris de revendiquer jusqu’à 43 000 créations de HLM depuis son élection et de renflouer partiellement les caisses de la ville.

Source : le Figaro (26 février)

Elle n’en est pas à son premier truquage de chiffres .

En cinq ans, les prix de l’immobilier ont grimpé de près de 25 % à Paris

L’envolée des prix de l’immobilier à Paris inquiète alors que la capitale perd une dizaine de milliers d’habitants par an.

Source : le Figaro (24 février)

Dans le cadre des traités européens (notamment à cause de l’article 63 du TFUE), il n’est pas possible d’interdire aux investisseurs étrangers d’acheter des biens en France. Une bonne partie des immeubles parisiens est aujourd’hui dans des mains étrangères, et les Français ont de plus en plus de mal à se loger dans la capitale. 

(Sergii Rudiuk – Shutterstock)

« Ils sont déconnectés » : les salaires des dirigeants de la FNSEA fâchent les agriculteurs

Beaucoup de professionnels croisés au Salon de l’agriculture sont outrés après les révélations concernant les rémunérations des hauts dirigeants de la direction.

Source : le Parisien (23 février)

La FNSEA est parfaitement alignée sur le projet de construction européenne, qui conduit pourtant l’agriculture française à sa destruction.

Interrogé sur un abattoir épinglé par L214, le ministre de l’Agriculture perd son sang-froid face à un journaliste

Le ministre de l’Agriculture, Didier Guillaume, a perdu son sang-froid et a confisqué le micro d’un journaliste de France 5 ce mercredi lors du Salon de l’agriculture alors qu’il était interrogé sur l’abattoir de veaux Sobeval, épinglé par l’association L214.

Source : BFM TV (26 février)

France – Économie

Abu Dhabi va injecter 1 milliard d’euros dans les fleurons français

En visite dans la capitale des Émirats arabes unis, Bruno Le Maire a annoncé que Mubadala, le fonds souverain d’Abu Dhabi, allait investir 1 milliard d’euros dans le Lac d’argent. Ce nouveau fonds, créé par Bpifrance, vise à  protéger les fleurons de l’économie française et doit atteindre à terme 10 milliards d’euros. Des discussions sont en cours avec d’autres fonds souverains du Golfe.

Source : la Tribune (24 février)

À cause des règles des traités européens, la France ne peut pas investir dans ses meilleures entreprises (cela contreviendrait au « principe de concurrence »). Elle en est réduite à se prostituer auprès des pays du Golfe. De quoi avons-nous l’air ?

Château de Pontchartrain : une fiscalité avantageuse pour le démantèlement d’un monument

Dans cet article est abordée la question de la vente à la découpe du château de Pontchartrain. En effet, une simplification administrative banalise des opérations de vente à la découpe extrêmement nuisibles puisqu’elles rendent ipso facto invisitables les monuments qui les subissent, nuisant ainsi fortement à leur attractivité. Comment imaginer dix propriétaires différents ouvrant simultanément leurs portes pour une visite intérieure ?

Source : la Tribune de l’art (25 février)

Le patrimoine le plus prestigieux est saccagé pour permettre à des investisseurs à hauts revenus de défiscaliser leurs investissements. Il ne suffit pas à l’oligarchie de détruire l’industrie française, il lui faut aussi anéantir le patrimoine de la France.

Façade est du château de Pontchartrain (Yvelines).

La dette à 98,8 % du PIB ? Le Maire fait la leçon à la Cour des comptes

Bruno Le Maire a indiqué réfléchir, avec le ministre des Comptes publics, Gérald Darmanin, « à un certain nombre de propositions sur deux ou trois politiques publiques, sur lesquelles on pourrait se dire “tiens, là-dessus, on pourrait faire un effort”, et ça va permettre de réduire au bout du compte la dette publique française ».

Source : la Tribune (26 février)

Le bon sens serait de reconnaître que les politiques successives d’austérité, imposées par les GOPÉ, accroissent la dette en ralentissant le dynamisme économique. Mais critiquer l’UE, voilà bien quelque chose que ne se permettraient pas nos dirigeants.

Le fiasco du système de paie de l’Éducation nationale a englouti 400 millions d’euros

La Cour des comptes estime, dans son rapport annuel, à 400 millions d’euros la facture totale de Sirhen, le système informatisé de gestion des ressources humaines de l’Éducation nationale. Commencé en 2007, ce programme de modernisation de la paie des 1,1 million d’agents du ministère avait été arrêté en juillet 2018.

Source : BFM TV (25 février)

Incompétence flagrante des responsables politiques ayant poussé à utiliser ce système ? ou bien, pire encore, du favoritisme ? Dans tous les cas, c’est encore et toujours le contribuable qui fait les frais des erreurs commises.

Union européenne

Pas d’accord entre les 27 au sommet sur le budget de l’UE

Cet exercice, qui a lieu tous les sept ans, est rendu encore plus difficile par le Brexit, qui a creusé un trou de 60 à 75 milliards d’euros.

Source : la Tribune (22 février)

Les pays du Nord de l’Europe, emmenés par l’Allemagne, veulent équilibrer le budget par plus d’austérité, tandis que d’autres, la France en tête, souhaiteraient compenser le manque à gagner par une participation accrue, gage d’une intégration fédérale plus poussée. Il est probable que le réalisme l’emportera, de nouveau au détriment des intérêts français, notamment dans le domaine agricole.

Charles Michel, le président du Conseil européen. (François Lenoir)

En pleine crise, la droite d’Angela Merkel sanctionnée à Hambourg

En pleine crise, le parti conservateur d’Angela Merkel a subi dimanche un revers électoral à Hambourg, où les sociaux-démocrates conservent leur fief malgré la spectaculaire poussée des Verts.

Source : l’Express (24 février)

Brexit : alors que Londres menace de claquer la porte, Bruxelles se prépare à un échec

Le gouvernement britannique a menacé jeudi de claquer la porte des négociations post-Brexit avec l’Union européenne dès juin, faute de progrès rapides excluant l’alignement sur les règles communautaires réclamé par Bruxelles en échange d’un accord de libre-échange avantageux.

Source : la Libre Belgique (27 février)

Avec le vote populaire, le Parlement et le droit de son côté, le gouvernement britannique ne se laisse nullement impressionner par les airs de matamore des eurocrates, qui font des moulinets avec une épée de bois.

À Perpignan, l’indépendantiste catalan Carles Puigdemont accueilli en rock star pour un meeting « historique » 

Ce samedi 29 février, entre 70 000 et 100 000 personnes sont attendues sur le parking du Palais des expositions de Perpignan pour applaudir le député européen, et leader indépendantiste catalan, Carles Puigdemont. Un meeting accueilli avec enthousiasme par les élus locaux, et qui pourrait profiter aux régionalistes.

Source : Marianne (28 février)

Qu’est devenue la « solidarité européenne » lorsque l’on voit qu’on laisse accueillir un séparatiste recherché en Espagne en grande pompe ? L’entreprise de démantèlement du territoire national se poursuit subrepticement. La conférence sur les euro-régions de François Asselineau montre comment l’Union européenne soutient ce processus. Enfin, il est à noter que Louis Aliot, candidat RN à la mairie de Perpignan, n’a absolument pas réagi.

Assange

Julian Assange, un hackeur devenu journaliste et icône controversée du droit à la transparence

Le fondateur de WikiLeaks s’apprête à combattre, au Royaume-Uni, une demande d’extradition en provenance des États-Unis, qui lui reprochent la publication, en 2010, de documents secrets. Le journal revient sur la biographie du plus célèbre des lanceurs d’alerte.

Source : le Monde (23 février)

En France, l’UPR s’engage à protéger les lanceurs d’alerte et à offrir l’asile à Julian Assange.

Julian Assange: l'examen de sa demande d'extradition suspendue jusqu'à mai
(Archives AFP – Lluis Gene)

Jean-Christophe Lagarde et Fabien Roussel appellent à accorder l’asile au fondateur de WikiLeaks

La France accordera-t-elle l’asile politique à Julian Assange ? C’est en tout cas ce pour quoi ont plaidé Fabien Roussel (PCF) et Jean-Christophe Lagarde (UDI), dimanche 23 février, veille du début de l’examen par la justice britannique de la demande d’extradition des États-Unis.

Source : France info (23 février)

L’UPR avait déjà lancé le jeudi 4 juillet 2013 une grande pétition internationale multilingue pour l’attribution du prix Nobel de la paix 2014 à Julian Assange et Edward Snowden. 

« Chapeau ! » : le père de Julian Assange remercie ses soutiens français

John Shipton a assuré auprès du reporter de RT France que son fils avait entendu les cris des manifestants français venus le soutenir devant sa prison en janvier, ce qui l’aurait réconforté. 

Source : RT France (23 février)

Ces manifestants français sont des Gilets jaunes. Ils voient en Julian Assange l’incarnation des idées qu’ils défendent pour la France : une information au service du peuple et de la démocratie, une dénonciation des abus de pouvoir d’une oligarchie qui ne rend de comptes à personne, etc. En quoi ils se montrent fidèles à leurs principes et particulièrement conséquents.

L’examen de sa demande d’extradition suspendu jusqu’en mai

La justice britannique a suspendu jeudi jusqu’au 18 mai l’examen de la demande d’extradition du fondateur de WikiLeaks, Julian Assange, réclamé par les États-Unis, qui veulent le juger pour espionnage après la publication d’une masse de documents confidentiels.

Source : le Point (27 février)

Monde

« Le Cameroun n’est pas un DOM-TOM » : manifestation à Yaoundé contre les propos de Macron

Des centaines de jeunes Camerounais ont manifesté dans le calme, lundi, devant l’ambassade de France à Yaoundé, s’indignant des propos du président français, Emmanuel Macron. Ce dernier a promis, samedi, de mettre la « pression » à son homologue camerounais, Paul Biya.

Source : France 24 (24 février)

Macron, pourtant à la tête d’un pays en feu qui l’exècre, poursuit son attitude condescendante et donneuse de leçons envers les autres dirigeants du monde.

Des aides de la Banque mondiale pour les pays pauvres seraient détournées vers des paradis fiscaux

Les aides de la Banque mondiale aux pays les plus pauvres profiteraient finalement aux plus riches. Dans une étude publiée ce mardi 18 février, la Banque mondiale estime un « taux de fuite moyen » vers des comptes offshores à hauteur de 7,5 %.

Source : Marianne (21 février)

La corruption est un fléau mondial. La Banque mondiale et le FMI sont responsables de l’affaissement de l’économie de différents pays du Sud, par l’ouverture forcée des frontières. Les gagnants de cet ultralibéralisme sont, comme toujours, une infime minorité.

Coronavirus en Chine : ces images de la NASA montrent la chute spectaculaire de la pollution

Le coronavirus pourrait avoir un fort impact sur le réchauffement climatique. La différence de pollution de l’air en Chine, entre le début de janvier et la fin de février, est spectaculaire.

Source : le Huffington Post (1er mars)

La mondialisation de l’économie a abouti à la concentration des activités industrielles du monde en Chine. Le Frexit permettra de relocaliser beaucoup de productions industrielles et agricoles, en favorisant les circuits courts, ce qui n’est pas possible dans le cadre des traités européens, qui prônent la libre circulation des marchandises et des capitaux (cf. article 63 du TFUE).


Vos retours constructifs et vos propositions d’articles sont les bienvenus sur selection_infos@upr.fr.

Pour changer les choses, nous vous invitons également à partager massivement cette revue de presse ! Vous pouvez recevoir chaque semaine le courriel prêt à diffuser sur simple demande à revue-de-presse@upr.fr.

Enfin, vos dons sont très importants pour permettre à l’UPR de continuer à vous fournir encore et toujours du contenu de qualité.

Coordination de la revue de presse : David Pauchet

Rédacteurs : Maxime Forner, Thierry Lacour, Gilles Marceau, Geoffrey Marhoffer, David Pauchet

Relecture : équipe de relecture menée par Jean-Baptiste Villemur

Validation finale : François Asselineau

Débit faible ou difficultés pour visionner sur Youtube ? Vous pouvez télécharger les conférences de l’UPR à partir du site d’un militant sur : http://www.upr1.world/Asselineau.html. Quant aux derniers entretiens d’actualité, ils sont téléchargeables à cette adresse : http://www.upr1.pw.

Vous avez relevé une erreur dans le contenu de cette page, et vous souhaitez la signaler ? Pour cela, surlignez-la, puis appuyez simultanément sur les touches Ctrl + Entrée. Nous procéderons aux corrections si nécessaire et dès que possible.

Aidez-nous ! Partagez :