Revue de presse du 23 au 29 mars 2020

Télécharger en PDF
Lecture : 39 min
Print Friendly, PDF & Email
(Loïc Venance – AFP)

« C’est la dernière chance » : face au coronavirus, des soignants d’EHPAD se confinent avec les résidents

Afin de freiner la progression de l’épidémie de coronavirus dans les EHPAD, le personnel d’une dizaine d’établissements de France a décidé de s’y confiner avec les résidents. « On protège tout le monde en faisant ça », explique Julie, salariée d’un EHPAD normand. 

Source : Europe 1 (27 mars)

Quand il n’y a plus de masques, c’est la seule solution pour éviter la contamination des patients. Un tel acte de dévouement héroïque mérite d’être salué, autant que doit être condamné un gouvernement dont l’irresponsabilité et l’impréparation face à l’épidémie provoquent ce type de situation tragique. Rappelons que les médecins coordonnateurs assurent la prise en charge des patients non graves au sein même des EHPAD et que les morts au sein de ceux-ci ne sont pas comptabilisés dans le bilan officiel.

France – Impact du coronavirus

La France entre « officiellement » en état d’urgence sanitaire

Le covid-19 a fait [2 606] morts en France depuis le début de l’épidémie, dont cinq médecins, et [4 632] patients sont en réanimation [chiffres en constante augmentation, actualisés au dimanche 29 mars au soir].

Source : BFM TV (24 mars)

Cela signifie que la quasi-totalité des 5 000 lits dont disposent les hôpitaux français est occupée. Lors d’une pandémie, il est rassurant d’avoir un gouvernement compétent, compatissant et courageux. Malheureusement, le gouvernement de Macron nous apparaît une fois de plus comme l’exact inverse, en ayant un train de retard. Tout cela est d’une infinie tristesse.

(Sébastien Bozon – AFP)

Emmanuel Macron confie aux armées l’opération « Résilience »

Lancée par Emmanuel Macron, l’opération « Résilience » confiée au ministère des Armées sera entièrement consacrée à l’aide et au soutien aux populations. 

Source : la Tribune (25 mars)

Tout comme nos hôpitaux, notre armée est-elle vraiment équipée pour faire face à un fléau tel qu’une pandémie ? Force et honneur à nos militaires, infirmiers et à tous nos services publics, à qui le gouvernement demande des sacrifices énormes, alors qu’il les méprisait encore dernièrement. En effet, Macron a toujours appliqué servilement l’article 106 du TFUE, qui prévoit la mise en concurrence – donc la casse – de nos services publics.

Le coronavirus provoque un effondrement brutal de l’économie française

L’activité du secteur privé en France a connu un ralentissement record en mars en raison de la pandémie de coronavirus et s’affiche désormais en contraction. Bruno Le Maire parle « d’un choc comparable à la grande récession de 1929 ». Dans la zone euro, les économies des grandes puissances sont également plongées dans la torpeur. 

Source : la Tribune (24 mars)

L’Union européenne était déjà la lanterne rouge de la croissance mondiale avant la crise du coronavirus. La casse des systèmes de santé imposée par le passé par la politique d’austérité des GOPÉ vient maintenant amplifier les conséquences de la crise sanitaire sur l’économie.

France – Impréparation

Coronavirus : la France commande 1 milliard de masques à la Chine

Les équipements de protection, dont 74 millions de masques FFP2, arriveront via un pont aérien mis en place entre les deux pays, selon France info.

Source : le Point (28 mars)

En 2018, une usine implantée en France pouvait produire 200 millions de masques par an, soit 20 millions de masques par mois ! L’usine, d’abord rachetée par une entreprise américaine, a ensuite été déstabilisée par l’État français qui n’a pas renouvelé ses commandes de masques… Précipitant ainsi la fermeture de l’usine.

Des travailleurs fabriquent des masques dans un atelier à Xiangyang, dans la province du Hubei (centre de la Chine), le 27 mars 2020.

Des députés français demandent à Philippe d’appeler Cuba et ses médecins à l’aide

Une vingtaine de députés français de tous bords ont rédigé une lettre au Premier ministre, Édouard Philippe, lui enjoignant de solliciter sans délai le gouvernement cubain pour que la France bénéficie de l’aide médicale réputée de l’île socialiste.

Source : RT France (25 mars)

Serait-ce par orgueil ou idéologie que le gouvernement refuse de demander de l’aide à d’autres pays ?

Généralisation du recours à l’hydroxychloroquine et sa vente au public (sous prescription médicale)

Toute honte bue, le gouvernement fait un virage à 180 degrés et donne raison (sans le dire publiquement) au professeur Raoult : il généralise le recours à l’hydroxychloroquine et même sa vente au public (sous prescription médicale) ! Macron et Philippe viennent de céder malgré la pression des lobbys pharmaceutiques, furieux de voir un pactole leur échapper, car la chloroquine ne coûte et ne rapporte presque rien.

Source : UPR (26 mars)

Le gouvernement conserve toutefois son attitude ambiguë : le décret a été modifié le lendemain pour réserver le traitement aux formes les plus sévères de la maladie et la prescription aux établissements hospitaliers. Or, d’après le professeur Didier Raoult, l’hydroxychloroquine aurait plus d’efficacité sur les formes modérées et moyennes et en association avec de l’azithromycine, molécule non retenue dans le décret.

France – Réagir à la catastrophe

Les supermarchés basculent vers 100 % de fruits et légumes français

Les grandes surfaces s’engagent pour offrir des débouchés aux producteurs français qui ne pourront plus vendre sur les marchés et ont perdu leurs clients restaurateurs. Hypers et supers s’efforcent aussi de tenir ouverts leurs rayons à service, boucherie, poissonnerie et fromagerie.

Source : les Échos (24 mars)

Sortir de la mondialisation est donc possible, vital et souhaitable ! Mais c’est incompatible avec les traités européens qui érigent les profits en principe fondamental.

En redressement judiciaire, Famar Lyon sauvée pour lutter contre le coronavirus ?

La CGT et les 250 salariés de Famar Lyon souhaitent sauver l’usine de Saint-Genis-Laval, placée en redressement judiciaire depuis le 24 juin 2019 et qui n’a jusque-là intéressé aucun repreneur.

Source : Lyon mag (21 mars)

Le gouvernement protège-t-il ou non les intérêts vitaux du peuple français ? Il est question que ce soit la Région Auvergne-Rhône-Alpes qui se substitue à l’État pour venir au secours de l’usine.

Pourquoi ne fabrique-t-on pas de respirateurs en France, s’interroge l’ex-président de GDF

« Beaucoup d’industriels m’ont téléphoné pour me dire : “Nous avons des prototypes, nous voulons en faire et nous n’avons aucune réponse de l’État depuis deux mois.” »

Source : Sputnik (22 mars)

Comment justifier cela ? C’est absolument honteux, cela n’a aucun sens si l’on part du point de vue que le gouvernement a pour mission de protéger les Français ! Mais est-ce le cas ou d’autres intérêts entrent-ils en conflit avec la santé de la population ?

Oxygène médical : les ouvriers de l’usine Luxfer appellent à une réouverture d’urgence

Les ex-salariés de Luxfer, seule usine en France à fabriquer des bouteilles d’oxygène médical jusqu’à sa fermeture en 2019, s’élèvent pour demander sa réouverture et sa nationalisation.

Source : Basta ! (25 mars)

Le drame du covid-19 met en lumière les conséquences dramatiques du dépeçage de l’industrie française. La direction britannique de Luxfer avait décidé de transférer des productions essentielles à la France (réservoirs haute pression, bouteilles d’oxygène médical et appareils respiratoires isolants pour les pompiers) aux sites de Nottingham (Royaume-Uni) et Riverside (États-Unis). L’article 63 du TFUE interdit à la France de protéger son patrimoine industriel au nom de la libre circulation des capitaux.

Union européenne – Décomposition

L’Allemagne s’oppose aux coronabonds, souhaités par la France et l’Italie contre la crise 

« Nein ! » Même si la trajectoire baissière de l’économie européenne est vertigineuse, Angela Merkel a fait part lors d’un sommet européen de son opposition à l’idée d’émettre des coronabonds.

Source : Capital (27 mars)

Cela n’est pas pour surprendre ceux qui suivent les analyses de l’UPR. Cette mesure avait été saluée par les eurobéats comme le premier exemple de ces eurobonds qu’ils attendent avec ferveur. Ce n’est pas le cas. Vincent Brousseau avait en effet éventé cette supercherie très tôt. Le débat cependant n’aura pas lieu puisque le veto allemand le rend sans objet. Et, pendant ce temps, on voit où sont les vraies alliances.

« Conte dit à une Europe morte d’aller se faire foutre » : divorce à l’italienne entre Rome et l’UE ?

La décision prise par l’Union européenne de reporter l’examen de mesures plus fortes afin d’atténuer les conséquences économiques et sociales dramatiques liées à l’épidémie de coronavirus passe très mal en Italie. Pour une partie de la presse, Bruxelles abandonne la péninsule à son sort. Elle n’hésite pas à parler d’une UE « laide » et « morte ».

Source : Sputnik (27 mars)

L’UE ne rapproche pas les peuples, elle les divise, les met en concurrence et réveille les tensions. L’Italie a été secourue par la Chine et la Russie et non par l’UE. Comment l’Italie peut-elle ne pas ressentir de l’amertume vis-à-vis de ses prétendus « partenaires », qui ne l’ont pas aidée ? Pire, il est rapporté que la République tchèque n’aurait pas hésité à voler des masques qui lui étaient destinés, faisant fi des graves conséquences pour le peuple italien.

Coronavirus : le Portugal fustige la « mesquinerie récurrente » des Pays-Bas

Le Premier ministre portugais, Antonio Costa, a critiqué jeudi soir la position jugée « répugnante » et la « mesquinerie récurrente » des Pays-Bas, qui auraient suggéré d’enquêter sur le manque de marge budgétaire de certains pays européens pour faire face à la pandémie de covid-19.

Source : UPR (27 mars)

Le gouvernement portugais avait appelé à la création de coronabonds, une arnaque dénoncée par Vincent Brousseau et, comme prévu, refusée par quatre pays, dont l’Allemagne.

La Belgique a refusé de prendre en charge des patients italiens et néerlandais

La Belgique ne prendra pas de patients atteints du nouveau coronavirus de l’étranger. Les sollicitations en ce sens d’hôpitaux néerlandais et de l’Italie ont été refusées, a fait savoir le cabinet de la Première ministre Sophie Wilmès.

Source : la Libre (26 mars)

La Belgique, pays où se situe le siège de l’Union européenne, vante fréquemment les concepts de solidarité, de force collective, d’amitié entre les peuples, voire de peuple européen. Elle fait aujourd’hui preuve d’un protectionnisme égoïste, dévoilant ainsi de façon criante l’inutilité à se lier ensemble, pour un coût exorbitant de surcroît.

Pendant que la prétendue « Union européenne » abandonne l’Italie, les secours russes à l’Italie arrivent

Rappelons ici que l’Italie est, depuis des années, une « contributrice nette » au budget de l’Union européenne à hauteur d’environ 5 milliards d’euros par an et qu’elle participe aux sanctions iniques de l’UE contre la Russie. Nul doute que l’indifférence de ses partenaires européens conduira le gouvernement et le peuple italiens à se réinterroger sur leur appartenance à l’Union européenne. Les vrais amis de l’Italie ne sont pas dans l’UE.

Source : UPR (27 mars)

Réunion de crise entre médecins militaires russes et italiens (photo prise par l’aide russe).


Union européenne – Déboussolée

Bruxelles suspend sine die le pacte de stabilité

La crise du coronavirus aura fait voler en éclats une partie de la doctrine bruxelloise et du sacro-saint pacte de stabilité, qui limite à 3 % du PIB les déficits publics et à 60 % du PIB la dette publique.

Source : le Figaro (20 mars)

Ainsi, c’était possible ! De même, l’Allemagne pouvait en fait parfaitement sortir de son dogme du budget équilibré.

Coronavirus : 8 opérateurs européens vont partager les données de géolocalisation

L’utilisation des données de géolocalisation des téléphones mobiles pour lutter contre la pandémie de coronavirus fait son chemin. Huit opérateurs européens vont les communiquer à la Commission européenne.

Source : Silicon (26 mars)

Le gouvernement, incapable de fournir des masques, du gel hydroalcoolique, des tests, des dépistages massifs… ne perd par contre pas de temps pour mettre en place des mesures liberticides à la faveur du coronavirus. En observant les données de géolocalisation de nos smartphones, Orange a déjà pu déterminer que 1,2 million de Franciliens ont fui la Région de la capitale française avant le confinement pour se réfugier dans des lieux de villégiature. Il va falloir remettre les pendules à l’heure après la fin de cette crise.

Pont de l’île de Ré. (Lesnumériques.com)

En pleine crise boursière, les entreprises européennes se préparent à verser des dividendes record

En ce printemps 2020 marqué par les crises sanitaire et boursière, les entreprises européennes commencent à distribuer à leurs actionnaires les quelques 359 milliards d’euros de dividendes correspondant aux gains de 2019. Une année record.

Source : Boursorama (24 mars)

Les grandes entreprises du CAC 40, assurées d’être soutenues par le gouvernement français, qui vient de voir son plan d’aide à hauteur de 300 milliards accepté par l’UE, ne voient-elles plus l’intérêt de protéger leurs réserves ? Alors que des seniors sont abandonnés à leur sort dans des EHPAD, que la France manque de lits de réanimation, que les Français craignent pour leur vie et celle de leurs proches, que personne ne sait de quoi demain sera fait et que le pays tout entier est au ralenti, cette distribution d’argent suscite un malaise par son indécence et résonne comme une provocation.

L’Union européenne lance les négociations pour intégrer l’Albanie et la Macédoine du Nord

L’Union européenne se prépare à un nouvel élargissement. À l’issue d’une réunion en vidéoconférence avec les ministres européens, les États membres de l’UE ont approuvé mardi l’ouverture des négociations pour intégrer la Macédoine du Nord et, sous conditions, l’Albanie, a annoncé le commissaire européen à l’Élargissement, Oliver Varhelyi.

Source : Yahoo (24 mars)

Alors que l’UE est incapable d’aider l’Italie, elle promet de donner 50 millions d’euros à l’Albanie pour l’aider à lutter contre le coronavirus. Pourquoi cette différence de traitement ? Notons également que la Macédoine du Nord vient d’entrer en même temps dans l’OTAN. Que le hasard est bien fait ! OTAN et UE sont en fait les faces militaire et civile d’une même médaille assurant le contrôle d’une oligarchie financière sur le continent européen.

Monde – Coronavirus

Et la Chine se réveille progressivement après le pic sanitaire

Des usines rouvrent en Chine, où l’activité économique reprend de façon solide. Une reprise corrélée avec une épidémie en très forte baisse. 

Source : la Tribune (19 mars)

Non seulement la Chine a réussi à maîtriser l’épidémie sur son territoire, en quelques mois à peine, mais elle met son savoir-faire et ses forces productives au service d’autres pays qui ont besoin de son aide. Un train à destination de l’Europe vient même de quitter Wuhan : tout un symbole. De son côté, la Russie assure avoir mis au point un médicament et se tenir prête.

Après la Chine et l’Europe, l’Afrique opte progressivement pour le confinement

Afrique du Sud, Tunisie, Rwanda… Depuis plusieurs jours, la liste des pays africains qui ont opté pour des mesures drastiques de confinement s’allonge.

Source : le Figaro (23 mars)

C’est la mobilisation générale pour le continent africain, l’un des plus peuplés du monde, où les structures de santé sont souvent fragiles. La diaspora africaine de France s’inquiète notamment des répercussions pour les familles.

Au Brésil, les gouverneurs s’opposent à Bolsonaro sur le confinement

Joao Doria, gouverneur de l’État de Sao Paulo, explique que ses homologues et lui souhaitaient maintenir les mesures de confinement contre l’avis du président Jair Bolsonaro.

Source : Ouest-France (26 mars)

La cacophonie gouvernementale n’a pas vraiment aidé le Brésil à prendre un bon départ dans la lutte contre la maladie, entre un président qui s’oppose au confinement, des gouverneurs et le vice-président (soutenu par l’armée) qui y sont favorables, et un ministre de la Santé qui cherche un consensus. Ce retard risque de se payer par un nombre important de décès, surtout chez les plus démunis.

Le Venezuela paiera les salaires des travailleurs publics et privés pendant six mois, afin qu’ils restent chez eux. 

Nicolás Maduro a aussi mobilisé 20 000 médecins (vénézuéliens et cubains) pour une campagne de dépistage et a interdit les licenciements jusqu’au 31 décembre.

Source : Revista Forum (22 mars) – en portugais

Un grand pays se distingue à la façon dont il traite sa population la plus fragile. Quelle différence entre l’attention sanitaire et économique portée par le gouvernement vénézuélien aux citoyens les moins favorisés et l’attitude brutale de Bolsonaro au Brésil, surtout soucieux de ménager des propriétaires déjà richissimes !

Confinement en Inde : Narendra Modi envoie ses pauvres à la dérive

Des dizaines de milliers de travailleurs migrants se retrouvent bloqués par l’arrêt des trains et des bus. Par contraste, le gouvernement fait tout pour aider au rapatriement des Indiens de l’étranger.

Source : scroll.in (25 mars) – en anglais

Le coronavirus est partout un révélateur des inégalités sociales. Comment demander le confinement (parfois en menaçant de tirer à vue) à des journaliers qui vivent souvent dans la rue et ont besoin de travailler pour manger ? L’Inde a choisi de les chasser des villes, qu’ils doivent quitter à pied, faute de transports. La France peut-elle se vanter de mieux traiter ses pauvres, notamment ses SDF ?

Travailleurs migrants et leurs familles recherchant un moyen de transport à Ahmedabad avant le confinement général. (Amit Dave – Reuters)

L’Allemagne effectue désormais 500 000 tests par semaine 

L’Allemagne a augmenté le nombre des dépistages du covid-19 à 500 000 par semaine, cette détection précoce aidant en partie à maintenir le nombre des morts à un niveau relativement bas, a déclaré un virologue berlinois jeudi 26 mars.

Source: Ouest-France (26 mars)

Alors qu’en France l’administration refuse de fabriquer des tests, l’Allemagne les généralise. Les chiffres vont parler et l’incompétence criminelle de notre gouvernement être mise en avant.

Monde – Divers

Coronavirus : le plan de relance américain en passe d’être validé par le Sénat

Après plusieurs jours de négociation, les républicains et démocrates du Sénat seraient parvenus à un accord sur le plan de sauvetage massif de l’économie américaine, durement frappée par la pandémie de coronavirus. Cet accord devra être adopté par la Chambre des représentants, avant d’être promulgué par le président américain.

Source : les Échos (25 mars)

Devant l’ampleur de la catastrophe, le gouvernement et l’opposition ont réussi à se mettre d’accord pour établir un vaste plan d’action de soutien à l’économie. Reste à savoir s’il profitera aux plus fragiles, alors que des millions d’Américains se retrouvent au chômage, donc sans couverture santé (les deux étant, chez eux, liés). À l’heure où l’administration Trump renforce les sanctions contre l’Iran et met à prix la tête de Maduro, on peut se questionner sur son sens des priorités.

Coronavirus : la France annonce qu’elle retire ses troupes d’Irak « compte tenu notamment de la crise sanitaire » 

Les soldats chargés de la formation des armées irakiennes doivent quitter l’Irak jeudi. En pleine pandémie de coronavirus, la mission devenait difficile à mener, mais elle aurait « rempli ses objectifs ».

Source : France info (25 mars)

Il aura donc fallu un virus et un choc économique considérable pour que la France modifie, contre toute attente, sa politique extérieure et adopte une ligne plus conforme à sa tradition et à ses intérêts. Depuis le « non » français à la guerre en Irak en 2003, la France avait en effet viré sa cuti, réintégré le commandement intégré de l’OTAN en 2009 et engagé des troupes en Irak depuis 2014.

Après cinq ans de guerre au Yémen, la bataille continue de faire rage

Les rebelles houthis ont resserré leur emprise sur le nord du Yémen ces derniers mois, en s’enfonçant davantage dans la province de Marib.

Source : Al Jazeera (26 mars) – en anglais

Initiée par l’Arabie saoudite avec l’aide de ses alliés émirati, américain et anglais, la guerre du Yémen, qui a divisé le pays en deux, est en train de tourner au désavantage des Saoudiens. Les rebelles menacent désormais directement les ressources pétrolifères du sud de l’Arabie saoudite.

Rebelles houthis. (Hani Mohammed – AP photo)

Israël : le général Gantz capitule devant Netanyahou

Dans un revirement inattendu, le principal opposant au Premier ministre a pris la présidence de la Knesset avec le soutien de ce dernier. Ouvrant la voie à un « gouvernement d’urgence » avec les deux rivaux sous l’autorité de « Bibi ».

Source : Libération (26 mars)

Profitant de l’aubaine du coronavirus, Netanyahou a manœuvré pour repousser l’ouverture de son procès pour corruption, bloquer le Parlement et élargir ses prérogatives. Gantz aurait pu s’opposer à ce coup de force, dénoncé par son second, Yair Lapid, mais il a préféré trahir ses alliés du parti Blanc-Bleu, précipitant la vie politique de son pays dans une nouvelle période d’incertitude.


Vos retours et propositions d’articles sont les bienvenus sur selection_infos@upr.fr.

Pour changer les choses, nous vous invitons également à partager massivement cette revue de presse ! Vous pouvez recevoir chaque semaine le courriel prêt à diffuser sur simple demande à revue-de-presse@upr.fr.

Enfin, vos dons sont très importants pour permettre à l’UPR de continuer à vous fournir encore et toujours du contenu de qualité.

Coordination de la revue de presse : David Pauchet

Rédacteurs : Maxime Forner, Thierry Lacour, Gilles Marceau, Geoffrey Marhoffer, Isabelle Ninvirth, David Pauchet

Relecture : équipe de relecture menée par Jean-Baptiste Villemur

Validation finale : François Asselineau

Débit faible ou difficultés pour visionner sur Youtube ? Vous pouvez télécharger les conférences de l’UPR à partir du site d’un militant sur : http://www.upr1.world/Asselineau.html. Quant aux derniers entretiens d’actualité, ils sont téléchargeables à cette adresse : http://www.upr1.pw.

Vous avez relevé une erreur dans le contenu de cette page, et vous souhaitez la signaler ? Pour cela, surlignez-la, puis appuyez simultanément sur les touches Ctrl + Entrée. Nous procéderons aux corrections si nécessaire et dès que possible.

Aidez-nous ! Partagez :