Revue de presse du 9 au 15 septembre 2019

Télécharger en PDF
Lecture : 32 min
Print Friendly, PDF & Email
(Nicholas Kamm – AFP – RTL)

Trump limoge John Bolton, son conseiller à la Sécurité nationale

Donald Trump a annoncé mardi 10 septembre dans un tweet le limogeage de John Bolton, qui occupait le poste très influent de conseiller à la Sécurité nationale.

Source : Sputnik (10 septembre)

Faucon néoconservateur, Bolton paie sans doute sa radicalité (et son échec) sur les dossiers de l’Iran, de la Corée et du Venezuela. La politique extérieure américaine va-t-elle pour autant s’assouplir ? 

France – GOPÉ

De moins en moins de demandeurs d’emploi indemnisés par l’assurance chômage

Les allocataires de l’assurance chômage perçoivent en moyenne une indemnité de 905 euros par mois selon de récents chiffres du ministère du Travail. 

Source : la Tribune (9 septembre)

Les GOPÉ 2016-2017 demandaient déjà la réforme de l’assurance chômage. Le gouvernement a depuis suivi servilement cette recommandation, qui a en fait un caractère obligatoire : on assiste donc à la disparition progressive de ce mécanisme, qui visait à éviter une grande précarité pour les personnes laissées sans emploi.

Régimes spéciaux, indépendants : Philippe tente de calmer le jeu sur les retraites

Le Premier ministre a présenté jeudi devant le Conseil économique, social et environnemental le calendrier et la méthode de la réforme des retraites. Les professions potentiellement les plus déstabilisées ne basculeront pas dans le nouveau système tant que leurs conditions de transition n’auront pas été précisées.

Source : les Échos (12 septembre)

Les dernières GOPÉ ont demandé l’alignement des régimes de retraite : il n’est donc pas possible pour le gouvernement de dire non. La méthode de communication a ensuite été éprouvée par le passé : puisqu’on ne peut pas changer l’objectif, on discute sur des points auxiliaires (les conditions de transition). Une telle condescendance vis-à-vis du peuple ne pourra plus durer longtemps encore…

Projet de scission d’EDF : pourquoi le prix de l’électricité devrait grimper

Après le vote ce mercredi de la loi « énergie-climat », la France va notifier à la Commission européenne son projet de scission d’EDF. Ce dossier ferait l’objet d’un accord confidentiel entre Paris et Bruxelles. Pour rappel, il est prévu de créer d’un côté un « EDF bleu » comprenant le nucléaire, les barrages hydroélectriques et le transport de l’électricité, assuré par RTE ; et de l’autre un « EDF vert » avec le commerce, Enedis (dont l’État entend céder 30 %), EDF Outremer, EDF Renouvelables (hors hydraulique donc) et Dalkia. L’entité bleue sera détenue à 100 % par l’État. La verte, elle, verra son capital ouvert à des investisseurs extérieurs.

Source : le Parisien (10 septembre)

Ouvrir le marché à la concurrence, dans l’intérêt de qui ? En tout cas pas dans celui du consommateur, qui va payer plus, ni dans celui du citoyen français puisque l’on va démembrer son géant historique de l’électricité. Par contre, cela rentre bien dans le cadre du dogme européiste de la concurrence libre et non faussée. Devant une commission sénatoriale en 2012, Jean-Marc Jancovici, ingénieur diplômé de l’École polytechnique, déclarait : « La libéralisation du marché de l’électricité dans l’Union européenne est une ânerie sans nom. »

Les professions libérales, nouvelles victimes des politiques d’austérité : l’exemple des avocats

Les gouvernements successifs s’attachent à démanteler un par un les avantages acquis depuis des décennies par toutes les catégories socioprofessionnelles et dans tous les domaines, sur instruction de la Commission européenne dans le cadre de sa politique d’austérité budgétaire. C’est maintenant au tour des professions libérales, et notamment des avocats, de passer sous les fourches caudines bruxelloises, via la réforme des retraites, ce qui suscite d’ores et déjà une levée de boucliers.

Source : UPR (9 septembre)

France – Corruption

Emmanuel Macron garde « toute sa confiance » en Richard Ferrand, après sa mise en examen

Selon la porte-parole du gouvernement, le président de la République conserve « toute sa confiance » en Richard Ferrand après que celui-ci a été mis en examen pour « prise illégale d’intérêts » dans l’affaire des Mutuelles de Bretagne.

Source : RT France (12 septembre)

Richard Ferrand n’a même pas eu la décence de présenter sa démission. Et que dire du reniement de Matignon, qui avait annoncé que, « si Richard Ferrand était mis en examen, il serait immédiatement démis de ses fonctions » ?

Patrimoine : Belloubet admet avoir « oublié » de déclarer trois biens immobiliers

La ministre de la Justice n’avait pas mentionné ses parts en 2017, après son entrée au gouvernement. Elle a ensuite rectifié sa déclaration de patrimoine.

Source : le Parisien (15 septembre)

Sans doute encore un cas de « phobie administrative » à laquelle avait succombé Thomas Thévenoud (qui vient d’ailleurs d’être définitivement condamné). La gangrène s’est installée au plus haut niveau de l’État : aux prochaines élections, Français, approfondissez l’étendue des choix qui vous sont proposés !

À Levallois, un rassemblement contre l’incarcération de Patrick Balkany

Les soutiens du maire ont été invités à signer un livre d’or installé devant l’hôtel de ville. Les époux Balkany ont été jugés par le tribunal correctionnel de Paris pour fraude fiscale. Patrick Balkany va être incarcéré à la prison de la Santé, à Paris.

Source : Huffington Post (14 septembre)

Dans combien de pays peut-on voir des citoyens soutenir des politiciens corrompus qui, de notoriété publique, volent l’argent public ? Quelle honte, tout simplement…

Photo prise devant l’hôtel de ville de Levallois, samedi 14 septembre. (Zakaria Abdelkafi via Getty images)

Val-de-Marne : le député Jean-Jacques Bridey « va rembourser » ses notes de frais payées deux fois

Le député LREM, qui s’est fait rembourser deux fois de nombreux repas en 2016 et 2017, évoque « une simple erreur d’inattention sur quelques doublons ».

Source : le Parisien (9 septembre)

Des erreurs d’inattention qui ont dû rapporter gros…

Emplois fictifs du MoDem : Sarnez et Bayrou convoqués par la police

Après l’audition mardi de Sylvie Goulard, au tour du président du Mouvement démocrate et de son bras droit d’être entendus par l’OCLCIFF (Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales) pour une présomption d’emplois fictifs.

Source : le Point (11 septembre)

Bayrou, ce « vieux sage » qui prônait la moralisation de la vie politique.

France – Dégradation

Des Intercités fabriqués en Espagne ? Le PDG et les syndicats d’Alstom interpellent le gouvernement

Dans une lettre adressée à la ministre chargée des Transports et dans un entretien à la Tribune, syndicats et PDG d’Alstom s’inquiètent d’un marché de trains régionaux accordé à un concurrent espagnol. La SNCF n’a pas encore réagi.

Source : RT France (11 septembre)

Le dogme de la construction européenne amène les Français à faire des choix qui assassinent leur propre industrie.

Henri Poupart-Lafarge, PDG d’Alstom, participe à la visite d’une des usines du groupe, à Petite-Forêt près de Valenciennes, le 19 février 2019. (AFP)

Au moins cinq réacteurs nucléaires menacés d’arrêt

Au moins cinq réacteurs nucléaires français sont menacés d’arrêt en raison de problèmes sur des soudures pour des générateurs de vapeur. Le problème a été soulevé en début de semaine par EDF et le président de l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN).

Source : les Échos (12 septembre)

À suivre les recommandations et obligations de la Commission européenne en y ajoutant le dossier Alstom, cela aboutit à la décadence d’une filière française qui était pourtant à un moment donné la plus performante du monde.

11 % des Français sont couverts par un minimum social (enquête DREES)

La DREES (Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques) a publié un document de près de 300 pages sur le thème « minima sociaux et prestations sociales – ménages aux revenus modestes et redistribution ». L’ouvrage « étudie les dispositifs permettant une redistribution monétaire en faveur des ménages modestes ». L’étude analyse les dix minima sociaux existant en France et les prestations sociales non contributives.

Source : Previssima (6 septembre)

La pauvreté qui s’accroît dans notre pays est la conséquence directe d’une économie anémiée par les politiques d’austérité et par l’euro.

Union européenne – Brexit

La reine Elizabeth promulgue la loi visant à empêcher un Brexit sans accord

Si aucun accord n’est trouvé avec Bruxelles avant le 31 octobre, la loi dit que le Premier ministre Boris Johnson sera obligé de solliciter auprès de l’Union européenne un report de trois mois du Brexit.

Source : le Figaro (9 septembre)

Mais ce n’est pas la fin de l’histoire. Pour rappel, Boris Johnson préfère être mort au fond d’un trou que de demander le report du Brexit.

La banque Goldman Sachs recrute l’ancien négociateur britannique pour le Brexit

L’ancien négociateur de Theresa May, Olly Robbins, travaillera dans le secteur des investissements.

Source : Bloomberg (10 septembre) – en anglais

Il retrouvera l’ancien président de la Commission européenne José Manuel Barroso. Chez Goldman Sachs, on n’est jamais trop prudent : pour préserver ses intérêts, il est bien utile d’avoir des connaisseurs de la situation, côté européen et côté britannique.

Olly Robbins (Simon Dawson – Bloomberg)

Grande-Bretagne : hausse des salaires de 4 %, du jamais vu depuis 2008

Les salaires ont connu cet été leur hausse la plus forte depuis la mi-2008, avec un taux de chômage revenu au plus bas depuis le milieu des années 1970.

Source : Challenges (10 septembre)

Les Britanniques vont économiquement très bien, merci pour eux. Politiquement, ce n’est pas la même histoire à cause d’une caste mafieuse qui veut voler le vote démocratique du peuple en faveur du Brexit.

Union européenne – Détérioration

Sylvie Goulard auditionnée par la police pour détournements de fonds

À peine nommée par Macron, la nouvelle commissaire européenne française Sylvie Goulard a été auditionnée par la police pour détournements de fonds, le jour même de sa nomination à Bruxelles. Tout le monde sait que Sylvie Goulard a des « casseroles » qui font presque autant de bruit qu’un orchestre symphonique.

Source : UPR (11 septembre)

Le futur commissaire européen à la Justice visé par des accusations de blanchiment et corruption

Le ministre belge Didier Reynders est l’objet d’une enquête du parquet de Bruxelles. Les eurodéputés doivent l’auditionner prochainement.

Source : le Monde (15 septembre)

En définitive, une belle brochette de nouveaux commissaires européens corrompus qui vont décider de la vie des peuples européens à la place de ceux-ci !

Didier Reynders, en juillet 2018. (Tatyana Zenkovich – AFP)

Il est « hautement probable » que l’Allemagne entre en récession

Un récent rapport économique publié jeudi par l’Institut de politique macroéconomique révèle que la probabilité de récession est de 60 %. C’est le plus fort risque outre-Rhin depuis l’hiver 2012-2013. Selon Reuters, le chercheur Sebastian Dullien a déclaré que « l’espoir que la demande intérieure puisse sauver l’Allemagne s’évanouit de plus en plus ».

Source : EUobserver (12 septembre) – en anglais

Le gouvernement allemand se veut rassurant en écartant l’hypothèse d’une « récession prolongée ». L’Allemagne a besoin d’une demande forte du reste du continent, qui est en difficulté.

Allemagne : tollé après l’élection à l’unanimité d’un maire néonazi

Stefan Jagsch, un adhérent du Parti national-démocrate (NPD), ultranationaliste, a été élu jeudi. Il a bénéficié du soutien de membres locaux de la CDU, le parti d’Angela Merkel, mais aussi d’élus du SPD (sociaux-démocrates) et du FDP (libéraux).

Source : France info (8 septembre)

Cela traduit une capillarité nauséabonde entre le parti néonazi et les autres partis allemands. La perspective d’un IVe Reich européen fait-elle perdre à certains leurs inhibitions quant aux horreurs historiques du nazisme ?

Union européenne – Zizanie

Le paquet de mesures de la BCE provoque un vent de colère en Allemagne et aux Pays-Bas

Pour le patron de la Bundesbank, Mario Draghi a « dépassé les bornes » en annonçant jeudi la relance du programme de dettes. Le ton est le même du côté des Pays-Bas.

Source : BFM TV (13 septembre)

Les divergences de vues ne font que s’accroître entre les banques centrales membres de l’eurosystème.

Jens Weidmann, président de la Bundesbank. (Arne Dedert – DPA – AFP)

Rome pour une politique budgétaire européenne plus expansionniste

La zone euro a besoin d’une politique budgétaire plus expansionniste, estime le nouveau ministre italien de l’Économie, qui souhaite en outre exclure les dépenses pour les « investissements verts » du calcul des déficits structurels des pays membres.

Source : le Figaro (13 septembre)

Ce souhait du gouvernement italien va se heurter à la volonté de rigueur budgétaire énoncée cette semaine par le gouvernement allemand

La Pologne va acheter de nouveaux avions de chasse américains

C’est la farce de « l’Europe contrepoids aux États-Unis ». Ultra-subventionnée par l’Allemagne et la France via les fonds dits « européens », la Pologne va encore acheter de nouveaux avions de chasse américains à un prix qui ne lasse pas d’ailleurs d’interroger.

Source : UPR (13 septembre)

États-Unis

Le déficit budgétaire dépasse 1 000 milliards de dollars sur 2019

Le déficit budgétaire des États-Unis a atteint 200 milliards de dollars en août, pour dépasser 1 000 milliards de dollars depuis le début de l’année, a annoncé jeudi le département du Trésor.

Source : la Tribune (13 septembre)

Les États-Unis sont un pays en faillite tant leur dette publique et privée est énorme. Et la situation empire à cause de la guerre commerciale avec la Chine, en dépit des efforts de la FED pour soutenir l’activité en baissant les taux. La seule solution raisonnable consisterait à baisser les dépenses en arrêtant de faire la guerre – mais les États-Unis en sont-ils capables ?

Avant la sortie de son livre, Edward Snowden appelle Emmanuel Macron à lui accorder le droit d’asile

Réfugié en Russie, Edward Snowden, qui avait déjà demandé l’asile sous François Hollande, réitère. Selon lui, l’accueillir n’est pas « attaquer les États-Unis ».

Source : le Point (14 septembre)

Toujours prompt à défendre la démocratie et la liberté d’expression dans le monde, Macron est bien en peine d’appliquer ses prétendus principes en France. L’UPR s’engage à accorder l’asile à tous les lanceurs d’alerte.

Edward Snowden. (Phillip Faraone – Getty images)

Uber va devoir salarier ses chauffeurs en Californie

Aux termes de la loi qu’a adoptée l’assemblée de cet État, mercredi 11 septembre, plus d’un million de travailleurs indépendants devraient être requalifiés en salariés. Parmi eux, les chauffeurs de VTC. Mais Uber et Lyft ne s’avouent pas vaincus.

Source : Courrier international (11 septembre)

Sous prétexte de « modernité technique », ces entreprises reviennent au capitalisme brutal du XIXe siècle : aucune charge ni responsabilité pour l’employeur puisque le travailleur est considéré comme « indépendant » et libre « contractuel ». La requalification en employé (« salarié ») protégera davantage le travailleur et le client (en cas d’accident). Un exemple à imiter en France.

Monde

Plus fort que Maastricht : la dette de la Russie passe sous la barre de 0 %

La Russie était depuis longtemps un des pays les moins endettés au monde. Mais, en août, sa dette nette est passée en dessous du seuil de 0 %. Ce résultat obtenu au prix d’une grande rigueur budgétaire a néanmoins bridé la croissance.

Source : RT France (11 septembre)

Et tout cela malgré les sanctions – qui par ailleurs affectent inutilement la France et ses agriculteurs. 

La Chine se rapproche de l’Afghanistan tandis que les États-Unis annulent les pourparlers de paix

L’attaque des talibans irrite Trump et ouvre la voie au rapprochement entre la Chine et l’Afghanistan. Trump a abruptement annulé les pourparlers avec les militants talibans afghans après des semaines d’incertitude.

Source : Nikkei Asian Review (9 septembre) – en anglais

Les États-Unis, qui ont soutenu les moudjahidin contre les Soviétiques dans les années 1980, se sont à leur tour embourbés en Afghanistan, en réaction aux attentats du 11 septembre 2001. La Chine souhaite une solution pacifique au conflit pour faire passer ses « nouvelles routes de la soie » par sa frontière sud-ouest et avoir accès au port iranien de Chabahar (en plus de son lien direct prévu avec le port pakistanais de Gwadar).

(Gateway House : Indian Council on Global Relations)

À l’Organisation des États américains, le Brésil appuie Guaido pour appliquer un traité qui pourrait autoriser l’action militaire au Venezuela

Les avis des délégations des différents pays divergent quant à la possibilité de l’appliquer contre Maduro.

Source : Folha de S.Paulo (11 septembre) – en portugais

L’OEA est une organisation pro-américaine (son siège est à Washington), et le traité en question (TIAR) est ancien et d’interprétation difficile. Le Brésil de Bolsonaro ne cache pas son envie d’en finir avec le gouvernement de Maduro et fait monter la pression après l’échec du coup d’État de Guaido. Ce traité pourrait justifier une intervention armée ou « humanitaire » au Venezuela, malgré les soupçons de liens de Guaido avec le narcotrafic.

Israël : Netanyahou promet d’annexer un pan de la Cisjordanie s’il est réélu

Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou a promis ce mardi d’annexer un pan stratégique de la Cisjordanie occupée s’il remporte les élections législatives du 17 septembre. Il s’agit de la vallée du Jourdain et de la partie nord de la mer Morte.

Source : le Figaro (10 septembre)

Ayant perdu sa majorité en raison de la défection du parti russophone d’Avigdor Liberman, au printemps dernier, Netanyahou a dissous le Parlement et provoqué de nouvelles élections. Pour tenter de les gagner, il se livre à une surenchère belliqueuse touchant l’Iran et les Territoires palestiniens – une stratégie qui pourrait lui coûter cher.


Vos retours et propositions d’articles sont les bienvenus sur selection_infos@upr.fr.
Pour changer les choses, nous vous invitons également à partager massivement cette revue de presse ! Vous pouvez recevoir chaque semaine le courriel prêt à diffuser sur simple demande à selection_infos@upr.fr.
Enfin, vos dons sont très importants pour permettre à l’UPR de continuer à vous fournir encore et toujours du contenu de qualité.


Coordination de la revue de presse : David Pauchet
Rédacteurs : Antoine Carthago, Maxime Forner, Thierry Lacour, Gilles Marceau, David Pauchet
Relecture : équipe de relecture
Validation finale : François Asselineau


Débit faible ou difficultés pour visionner sur Youtube ? Vous pouvez télécharger les conférences de l’UPR à partir du site d’un militant sur : http://www.upr.world/Asselineau.html.
Quant aux derniers entretiens d’actualité, ils sont téléchargeables à cette adresse : http://www.upr1.pw.

Vous avez relevé une erreur dans le contenu de cette page, et vous souhaitez la signaler ? Pour cela, surlignez-la, puis appuyez simultanément sur les touches Ctrl + Entrée. Nous procéderons aux corrections si nécessaire et dès que possible.

Aidez-nous ! Partagez :